En lecture
À la convention internationale du tatouage à Lille, Tattoo pour plaire

À la convention internationale du tatouage à Lille, Tattoo pour plaire

6ème édition de la Convention Internationale du tatouage de Lille

Depuis 2016, l’International Lille Tattoo Convention se déroule au Grand Palais et attire des passionnés venus de la France entière. Malgré les restrictions sanitaires imposées, cette sixième édition a rassemblé près de 200 artistes pendant près de trois jours du 10 au 12 septembre 2021. Ce salon du tatouage permet aux initiés comme aux curieux d’y trouver leur bonheur.

Avant même l’ouverture des portes à 11 heures, des dizaines de visiteurs se pressent devant le Grand Palais de Lille. Tous les styles se côtoient : des passionnés aux corps recouverts d’encre, aux plus discrets sur qui on devine des petits tatouages aux traits fins. Après le contrôle du pass sanitaire, le public est plongé dans l’univers éclectique du tatouage. Le bruit grisant des machines à tatouer se mêle à la musique forte et entraîne le visiteur dans les allées du salon. Tatouages colorés, traditionnels, cartoon ou encore portraits réalistes, il y en a pour tous les goûts.

Un public toujours au rendez-vous

Allées de la convention internationale du tatouage à Lille © Maxine Marchand
Allées de la convention internationale du tatouage à Lille © Maxine Marchand

La convention du tatouage se déroule habituellement au début de l’année. Cependant, les organisateurs ont été contraints de reprogrammer la sixième édition au mois de septembre en raison de la crise sanitaire. Loin de décourager les visiteurs, ceux-ci étaient nombreux à déambuler dans les allées du salon.

Pauline et Feno, étudiantes à Armentières et adeptes du tatouage effectuent leur première visite à la convention : « Il y a plein d’artistes dont on est fan et on voulait vraiment les rencontrer ». Toutes les deux déjà tatouées, elles ne sont pas contre renouveler l’expérience. « J’ai prévu l’argent pour, on voit au feeling avec les artistes et si il y a de la place aussi », précise Feno. D’autres visiteurs ont décidé de sauter le pas comme Manon, venue pour la première fois à la convention. « Je choisis mes tatouages au coup de coeur et comme je connaissais déjà cette artiste je savais que ça correspondait à mon style« , explique-t-elle. Quant aux contraintes sanitaires, Manon n’a pas été gênée par leur imposition à la convention car « dans un salon aussi on doit se faire tatouer avec un masque ». 

Des tatoueurs ravis de leur expérience lilloise

Venus de la France entière et parfois de l’étranger, les artistes tatoueurs ont l’occasion de se rencontrer et d’exposer leurs oeuvres grâce à la convention. Habitués ou nouveaux arrivants, ils expriment tous un réel engouement pour cet évènement. « Il y a de bons artistes et une bonne ambiance », commente Onir, tatoueur originaire de Montpellier. « Dans notre salon de tatouage, on est dans notre petit univers alors que là on est dans un open space énorme. On voit tout le monde faire du bon boulot et ça donne envie de se dépasser », conclut-il. Bien que le nombre d’exposants ait dû être limité (200 contre 300 à l’édition précédente), les artistes rencontrent un vrai succès et il n’est pas rare de devoir attendre plusieurs heures pour se faire tatouer.

Dans notre salon de tatouage, on est dans notre petit univers alors que là on est dans un open space énorme. On voit tout le monde faire du bon boulot et ça donne envie de se dépasser, commente Onir, tatoueur montpelliérain.

Un artiste tatoueur à l'oeuvre © Maxine Marchand
Un artiste tatoueur à l’oeuvre © Maxine Marchand

L’organisation de la convention très satisfaite par cette sixième édition

Jean-Marc Bassand, organisateur de l’International Lille Tattoo Convention a dû s’adapter avec son équipe aux restrictions sanitaires. « On n’avait pas forcément de craintes, mais on avait à l’esprit que ça allait être une édition différente », précise-t-il. Après six éditions, il est ravi de noter la présence des « mêmes visages, les mêmes fidèles en plus des nouveaux visiteurs et tatoueurs ». Chaque année, une sélection rigoureuse d’artistes est effectuée afin de varier les styles pour proposer la plus grande diversité possible aux visiteurs. Le choix n’est pas évident, surtout face à un nombre important de candidatures. « J’ai toujours deux fois plus de demandes que d’offres », confie Jean-Marc. Finalement, cette édition aura donc tenu toutes ses promesses au coeur de la capitale des Flandres.

Rendez-vous les 25, 26 et 27 février 2022 pour la 7ème édition de l’International Lille Tattoo Convention.

 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.