En lecture
À la découverte des Reds of Lille, un groupe de supporters atypique

À la découverte des Reds of Lille, un groupe de supporters atypique

Depuis près d’un an sévit un tout nouveau groupe de supporters sur Lille. Connus sous le nom de Reds of Lille, leur passion ne se rattache pas aux prestations du LOSC, mais d’un club mythique situé de l’autre côté de la Manche, sur les rives de la Mersey : le Liverpool FC.

Tosh, fondateur des Reds of Lille, qui assiste impuissant à l’ouverture du score de Kane face à Liverpool lors de notre entretien. Crédit : Matthias Colboc.

Il y a des rituels dominicaux auxquels l’on ne peut déroger. Pour certains, il s’agit de la messe, pour d’autres de Téléfoot, mais pour les supporters de Liverpool ayant établi leur résidence dans le Nord, c’est rendez-vous à La Manufacture. Ce bar situé à la limite entre la Grand’Place et le Vieux-Lille devient tous les week-ends (voire tous les trois jours en ce moment) le QG des Reds of Lille. Attirés par des chants britanniques depuis la rue du Curé Saint-Étienne, certains curieux s’y aventurent même. On découvre au sous-sol du bar des drapeaux, des écharpes, des supporters avec une bière à la main, autour d’une seule et même couleur : le rouge.

Tosh, supporter de Liverpool depuis 2004 et l’arrivée de Djibril Cissé dans le nord-ouest de l’Angleterre, a fondé ce collectif de supporters il y a environ un an. Le natif de Roubaix nous explique l’objet de sa démarche : “Nous sommes partis d’un constat : nous en avions marre de suivre les matchs de Liverpool chacun de notre côté. Nous voulions trouver une petite ambiance, ensemble, comme si nous étions au stade, partager des moments autour d’une passion commune qu’est Liverpool.”

Matchs à la télé mais aussi déplacements aux côtés des Reds

Petit à petit, les fans locaux du plus grand club anglais ont commencé à rejoindre Reds of Lille. “Aujourd’hui, on a 400 personnes qui nous suivent sur Facebook, on a également un groupe privé d’une grosse centaine de personnes, et on a environ une quinzaine de membres actifs que l’on voit à chaque match des Reds.” De quoi donner de plus en plus de travail à Tosh pour faire vivre le collectif.

L’acronyme YNWA signifie en anglais “Vous ne marcherez jamais seul”, la devise des Reds. Crédit : Matthias Colboc.

Les Reds of Lille ne veulent pas se contenter seulement de suivre les matchs à la télé. L’année passée, le groupe a organisé un déplacement à Liverpool afin de vivre au cœur de la ville la finale victorieuse de la Ligue des Champions. Récemment, certains membres ont également pris l’initiative de proposer un déplacement à Genk pour vivre avec les supporters anglais des Reds la victoire 4-1 en terres belges. “L’objectif est de multiplier ce genre de déplacement, nous explique Tosh. Cependant, nous ne visons pas à emmener nos membres à Anfield, car il s’agit d’un processus très compliqué et procédurier.”

L’autre projet espéré par Tosh serait de rencontrer d’autres communautés de fans de Liverpool. “On sait qu’il y a des collectifs à Paris et en Belgique, alors pourquoi pas se faire un week-end entre copains ? Cela nous permettrait de visiter la ville, de rencontrer d’autres personnes, de prendre du plaisir et de partager cette passion avec d’autres personnes.

Chanter, crier, sauter, célébrer

Reds of Lille est donc un collectif atypique au sein de la capitale des Flandres. “À ma connaissance, il n’existe pas d’autre groupe comme le notre affilié à un club anglais ou même européen, remarque Tosh. On sait qu’il y a des fans de Manchester United ou de Chelsea dans le Nord, mais ils ne sont pas encore organisés comme nous. Mais on accueille chaleureusement les supporters d’autres clubs lorsque Liverpool joue contre leur équipe. Certes il y a du charriage, mais je pense qu’il vaut mieux regarder un match avec les supporters adverses et profiter de l’ambiance plutôt que de le vivre tout seul dans son coin.

Et le moment vaut le coup d’être vécu. Tour à tour, les fans nordistes du LFC crient, chantent, hurlent, sautent, s’énervent, rient, et cela pendant 90 minutes. Finalement, les chants britanniques qui ont traversé la manche résonnent dans le sous-sol, avec un accent parfois pas terrible, mais une passion indéfectible, car pour les Reds of Lille, le sang rouge de Liverpool coule dans leurs veines sinueuses rappelant la Mersey.

REDS of Lille – LE MIRACLE D'ANFIELD

Voir aussi

En attendant la finale de la Ligue des Champions, retour sur la demi-finale contre le FC Barcelone avec un match retour PHÉNOMÉNAL. Les REDS of Lille comme si vous y étiez.

Publiée par REDS of Lille – Liverpool FC supporters sur Dimanche 26 mai 2019

En guise de mot de la fin Tosh n’hésite pas une seconde : “Ça fait 30 ans, j’espère que cette fois c’est la bonne, et je ne dirai pas pourquoi (rires). Allez les Reds !

Fans des Reds, de football en général ou simple curieux, rendez-vous sur la page Facebook des Reds of Lille pour connaître les prochains matchs à La Manufacture.

Quelle est votre réaction ?
Excited
1
Happy
1
In Love
6
Not Sure
2
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page