En lecture
À Lille, la maison des gourmands

À Lille, la maison des gourmands

Donuts artisanaux au cœur de Lille, un projet imaginé il y a sept ans enfin concrétisé. La Maison du donut a ouvert ses portes il y a deux semaines.

On entre dans la pâtisserie, le sourire aux lèvres. Tout illuminé, un havre de paix où se réfugier en cas de grand froid. “C’est la première fois que vous venez?” nous demande Meng-Sear. Hochements de tête. À la caisse, Mehdi nous fait un large sourire. On s’installe en haut, montant l’escalier en colimaçons. Ambiance neutre, fauteuils en velours. Le mot qui me vient, c’est cosy. Dans leur boîte en carton, les donuts nous font de l’œil, savoureuses pâtisseries de fin de journée. Meng-Sear vient nous voir. “Tout se passe bien?

Crédits photo : Claire Kozlow

La Maison du donut, c’est l’histoire d’une amitié. Perdus de vue depuis plusieurs années, Mehdi, Julien et Meng-Sear se retrouvent avec l’idée d’entreprendre. C’est aussi l’idée un peu folle de tout quitter pour se lancer dans la pâtisserie et la confection de donuts artisanaux. Derrière ces petits plaisirs sucrés, il y a les levers à 3 heures du matin pour préparer la pâte, la détailler, faire les nappages, les crèmes, les pommes tatins… Meng-Sear nous explique que s’il a fini sa journée en cuisine vers 15 heures, il reste avec Julien et Mehdi jusqu’à la fermeture pour discuter avec les clients, servir, voir si tout va bien.

Du rêve à la réalité

Commercial, chef de secteur et coordinateur marketing, Meng-Sear arrête tout pour un CAP à l’École de boulangerie et de pâtisserie de Paris. Sa chance, c’est son stage en tant commis chez Thierry Marx, où il se découvre un goût pour la pâtisserie et pour les choses bien faites.

C’est à Paris qu’il retrouve Mehdi et Julien, eux aussi en quête d’un projet et avec l’envie d’entreprendre. Il leur fait part de son idée et nous confie : “C’est de là qu’on a entrepris de construire ensemble la Maison du donut. Même si c’est moi qui avait le projet en tête, c’est à trois qu’on l’a construit. Tout est fait pour que ça se passe bien à trois, toutes les décisions sont prises à trois. Je ne prends aucune décision sans eux. On est une équipe, et une équipe c’est l’avis de tout le monde. C’est très important pour moi, que tout soit décidé à trois, que ce soit les pâtisseries, les recettes ou l’agencement…

Crédits photo : Claire Kozlow

Faire les choses qu’on aime où on se sent bien

Les difficultés pour trouver un local sur Lille se sont avérées surmontables, finalement, nous raconte Meng-Sear. L’emplacement est idéal, sur les façades extérieures de la vieille bourse. “Il faut faire les choses qu’on aime là où on se sent bien !” déclare-t-il avec un sourire.

Voir aussi

Le secret de leur réussite : une équipe soudée et accueillante, des donuts artisanaux avec des produits locaux et frais, des recettes revisitées à la française en fonction des saisons. Une bonne adresse pour les petits et grands gourmands !

 

Claire Kozlow

Quelle est votre réaction ?
Excited
1
Happy
1
In Love
3
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page