En lecture
Adrien Quatennens à la rencontre des citoyens lillois

Adrien Quatennens à la rencontre des citoyens lillois

Adrien Quatennens

Adrien Quatennens a pris part ce vendredi à une réunion publique à Wazemmes avec une cinquantaine de citoyens. Tous avaient fait le déplacement à la Mairie de quartier pour lui poser des questions ou l’écouter parler de la première moitié de son mandat.

L’élu de la première circonscription du Nord se présentait dans la mairie de quartier de Wazemmes ce vendredi soir comme il se rend dans l’hémicycle. Le regard droit, la voix forte, il était là pour convaincre la cinquantaine de citoyens de sa circonscription de la qualité de son travail et du bien-fondé de ses idées politiques, notamment en répondant à leurs questions. Pendant que des plateaux passent dans les rangs avec des en-cas, le député écoute sagement : “Je suis là pour répondre à toutes vos questions“. De quoi lui donner la mesure de ce que pourrait être une série de “Questions au Gouvernement” s’il devait un jour exercer des responsabilités dans un exécutif de gauche.

Entre questions personnelles…

La réunion a laissé une grande place aux questions directement personnelles. Et les intervenants n’y vont pas par quatre chemins. Candidature aux municipales, travail de député, raisons de son engagement à La France Insoumise (LFI), tout y passe. Adrien Quatennens répond sans détours : “Je ne serai pas candidat. Les gens n’ont pas voté pour moi pour que je m’en aille au milieu. Je veux faire le travail jusqu’au bout“. 

Adrien Quatennens
Adrien Quatennens défend son bilan à mi-mandat. Crédit Photo : Pierre Bourgès

Et de conclure : “Dans un contexte particulier de divorce entre les représentés et les représentants, je ne veux pas me servir de l’élection législative comme d’un marchepied pour les municipales. LFI pour les municipales, il n’ y aura pas de listes en soi. On nomme des chefs de files mais on veut laisser la place aux gens de s’engager“.

…et leçon de politique

Bébé qui pleure, interpellations, questions techniques ou doléances diverses, l’ancien employé d’EDF est intraitable et va développer son propos. Quatennens est bon orateur, il le sait, et il défend le programme de LFI avec force, tentant de convaincre ses auditeurs que son groupe politique peut offrir des solutions aux problèmes quotidiens “du peuple”. Il aborde l’abstention, le fonctionnement de l’Assemblée nationale, les services publics et l’écologie : “Nous sommes tous liés, cette crise réaffirme notre humanité commune“.

Voir aussi

Le député enchaîne avec une leçon de politique fiscale, défend une meilleure répartition des richesses : “Je comprends qu’il y ait des écarts de revenus mais rien ne justifie des écarts de 1 à 250 entre le plus haut et le plus bas salaire“. Il s’offre même quelques punchlines : “Oui vous êtes plus nombreux à la table mais vous n’aurez pas un gâteau plus gros“. Et met dos à dos ses deux adversaires politiques : “LREM et le RN sont ceux que nous combattons. Ils montent les gens les uns contre les autres, économiquement ou en fonction d’une couleur de peau, pour que nous ne regardions pas d’où viennent les vrais problèmes“.

Adrien Quatennens profitera surtout de la tribune qui lui a été ouverte pour livrer un message de ralliement en vue des municipales : “Rien ne me prédisposait à faire de la politique. Les habitants sont les mieux placés pour savoir que faire. Sortez de cette salle en vous sortant de la tête que la politique est réservée aux autres“. Pas de doutes, la campagne est bien lancée !

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page