En lecture
Athlétisme : du beau monde au meeting international de Liévin

Athlétisme : du beau monde au meeting international de Liévin

Mercredi 19 février, dans le cadre du world indoor tour 2020, aura lieu le désormais célèbre “meeting de Liévin”. De grosses performances sont à prévoir dans l’ambiance exceptionnelle de l’Arena stade couvert. 

Avant votre souffle, retenez votre soirée du 19 février ! Les performances, l’ambiance et le stade plein à craquer de l’an dernier ont en effet convaincu World Athletics de réintégrer le “Meeting Hauts-de-France Pas-de-Calais Trophée EDF” (pas moins que ça) au circuit mondial des courses en salle 2020. Débuté fin janvier aux États-Unis, ce dernier s’achèvera le 21 février à Madrid au terme de sept étapes intenses. Liévin, avant-dernière étape, promet de vous faire vibrer. 

Eh oui, dès 18h, l’avant-programme sera une mise en bouche de qualité. Ouvert à tous les athlètes amateurs, il verra s’affronter les athlètes du Nord et d’ailleurs les plus prometteurs à l’image d’Arthur Gervais, Martin Desmidt ou encore Valentin Bresc pour ce qui est du demi-fond. 

Un concours de perche à la hauteur

Aux alentours de 20h, les hostilités commencent. La perche sera l’une des épreuves phares de la compétition. Avec notamment la présence des meilleurs sauteurs de la planète : Armand Duplantis et son nouveau record du monde en salle (6m17), Sam Kendricks, champion du monde en titre et Piotr Lisek, médaille de bronze à Doha. La course aux records est lancée. 

Le concours femme sera du même standing avec la présence de la vice-championne du monde en titre, l’américaine Sandi Morris. La jeune suédoise Angelica Bengtsson et la recordwoman de France Ninon Guillon-Romarin seront également de la partie. 

Du demi-fond qui ne reste pas à la surface 

En demi-fond, le gratin de la jolie foulée fera œuvre sur la piste liévinoise.

Tout d’abord sur 800m, avec le champion du monde indoor en titre, le polonais Adam Kszczot, et le vice-champion du monde à Doha, le bosnien Amel Tuka. 

Puis sur 3000m (oui oui, 15 tours de piste), où s’opposeront les éthiopiens Telahun Haile Bekele et le jeune Selemon Barega, respectivement numéros 1 et 2 mondiaux du 5000m. Lamecha Girma, vice-champion du monde du 3000m steeple à Doha, et le français Djilali Bedrani, qui avait pris une belle 5ème place sur cette même course, auront également leurs chances. 

Enfin sur le 1500m, le recordman du monde de la distance et champion du monde en titre, Samuel Tefera sera de retour à Liévin pour un duel avec le vice-champion du monde en salle en titre, le polonais Marcin Lewandowski.

Haies, un casting sans obstacle 

Le 60 mètres haies sera lui aussi explosif. Le français Pascal Martinot-Lagarde, médaillé d’argent cet été, devra se soucier de l’espagnol Orlando Ortega, 3ème à Doha, de Jarret Eaton, vice-champion du monde en salle en 2018, ou encore Ronnie Baker, 2ème performer tout temps sur 60m.

En longueur filles, la vice-championne du monde en titre, l’ukrainienne Maryna Bekh-Romanchuk, tentera de s’imposer comme à Doha contre la nigériane Ese Brume, qui détient tout de même un fabuleux record à 7,05m.

Des nordistes qui gardent leur cap

Le jeune Jimmy Gressier (Boulogne AC), tout juste rentré d’un mois de stage au Kenya, champion d’Europe espoir du 5000m et du 10000m l’été dernier et 7ème des derniers championnats d’Europe en salle, viendra tester sa forme. Simon Denissel (Lille Métropole Athlétisme), 5ème à cette même compétition, titillera les premiers. Au triple saut, le burkinabé Hugues-Fabrice Zango (Arthois Athlétisme), médaillé de bronze à Doha et recordman d’Afrique du triple-saut, aura assurément sa carte à jouer. 

D’autres grands noms de l’athlétisme complèteront cette incroyable start list, permettant au meeting de Liévin de rayonner encore une fois à l’internationale. La parité dans les épreuves pose tout de même encore question. Le 3000m, notamment, n’existe pas chez les femmes, remplacé ici par un 2000m steeple qui s’annonce original sur une piste de 200m. 

Quoiqu’il en est, si ce programme vous fait vous aussi saliver, il faudra vous contenter de la retransmission en direct sur France Ô dès 20h, l’événement se déroulant à guichet fermé.
Mais pas d’inquiétude, le Pépère sera sur le bord de la piste pour vous faire découvrir les coulisses de la compétition...

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
3
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pépère News

GRATUIT
VOIR