Bienvenue chez les riches : les Pinçon-Charlot à Lille

Du 8 au 18 octobre se tient, à la Maison régionale de l’environnement et des solidarités (MRES) de Lille, l’exposition des sociologues Pinçon-Charlot et du dessinateur Étienne Lécroart. Bienvenue chez les riches, ayant pour thème l’impact de la bourgeoisie sur nos vies.

Le rire désacralise le pouvoir

Les Pinçon-Charlot, Monique et Michel, sociologues de renom, s’associent pour la quatrième fois au dessinateur de presse Étienne Lécroart. Une équipe de choc qui vulgarise et désacralise la sociologie et l’étude des riches et ultra-riches. Bienvenue chez les riches, une exposition conçue telle une bande dessinée, où l’on suit le couple mythique à travers les cases, expliquant à une étudiante les privilèges du pouvoir. Cette exposition poursuit le travail de cette nouvelle espèce de sociologue de la « famille des marxidés », du « genre bourdieusien ». Elle est basée sur leurs précédents ouvrages et permet de mettre à disposition du grand public leurs recherches. Des termes simples, de l’ironie et des dessins : la recette parfaite pour tout comprendre. C’est ce qu’ils appellent « le principe de l’enthousiasme de l’impertinence ».

Étienne Lécroart, Monique Pinçon-Charlot et Michel Charlot à la MRES de Lille. Crédits photo : Alice Terrier

Quels problèmes ?

Chaque panneau de l’exposition s’attaque à un problème sociétal. De la délinquance en col blanc à la grande évasion, en passant par les vrais casseurs. À chaque catégorie, un objet représentatif. Les vrais casseurs, introduit par le discours de Jean Jaurès devant la Chambre des députés le 19 juin 1906, nous parle de la casse sociale. De Ambroise Croizat, ministre ouvrier à Emmanuel Macron, président banquier. Le premier mettant en place le régime étudiant de sécurité sociale, le second le supprimant.

“Ce ne sont pas les individus que l’on combat ! C’est la mécanique oligarchique !” Michel et Monique Pinçon-Charlot.

Le pouvoir des Déconstruktors

À la question « Que faire ? » le trio nous donne deux possibilités. À droite :  résignons-nous !  À gauche :  révoltons-nous !  Le long de cette exposition, les « déconstruktors » nous donnent des solutions, des réponses à nos questions. Comment diminuer les inégalités ? Comment lutter contre le privilège du pouvoir de l’argent ? L’exposition nous donne également matière à réfléchir. Les Pinçon-Charlot attendent de nous un questionnement, voire une possible déconstruction.

Voir aussi
Dimanche au Main Square, Elise Dolinard

Avez-vous l’étoffe d’un bourgeois ?

Au cours de votre visite de l’exposition, vous pourrez tester votre niveau de bourgeoisie. En effet, Michel et Monique Pinçon-Charlot ont mis au point un test, illustré par Étienne Lécroart, permettant d’évaluer votre bourgeoisie. 20 questions portant sur votre capital familial et social, culturel, symbolique et économique.

Étienne Lécroart, Michel Charlot et Monique Pinçon-Charlot en pleine dédicace. Crédits photo : Alice Terrier

Autour de l’expo

Vous pouvez en apprendre davantage en lisant les ouvrages des Pinçon-Charlot, notamment avec leur dernier livre, le Président des ultra-riches : Chronique du mépris de classe d’Emmanuel Macron, chez La Découverte, Paris. Avant les fêtes sortira aussi un jeu de société, signé Pinçon-Charlot et Lécroart.

Quelle est votre réaction ?
Excited
1
Happy
1
In Love
2
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page