En lecture
Black is King, une ode à la communauté noire par Beyoncé

Black is King, une ode à la communauté noire par Beyoncé

Affiche promotionnelle du film "Black is king"

Cet été, Beyoncé s’est associée à Disney pour créer son album visuel Black is King, toujours disponible sur la plateforme de streaming Disney+

C’est en portant les casquettes de réalisatrice, co-scénariste ou encore productrice que la reine de la pop nous livre cet album visuel, remake du célèbre dessin-animé Le Roi Lion. Un remake musical qui porte des messages forts tel que le féminisme et fait la promotion d’une communauté forte mais souvent rabaissée.

Un remake musical du Roi Lion

Célèbre dessin-animé des studios Disney, Le Roi Lion est aujourd’hui repris par Beyoncé pour illustrer son album The Lion King : The Gift, sorti l’année dernière. Un album pour lequel la reine de la pop s’est entourée de grands noms de la musique afro-américaine mais aussi des musiciens africains plus que renommés. Son mari Jay-Z, Gildish Gambino, Pharrell Williams l’accompagnent sur certains morceaux mais aussi Burna Boy ou Wizkid.

Des sons d’Afrique pour rappeler l’ambiance scénographique du Roi Lion mais aussi pour mettre en avant la culture de ce continent. Un continent auquel elle dédie ce film, décrit comme “une lettre d’amour à l’Afrique”. Si la musique de l’album prend racine en Afrique, les paroles aussi. Notamment le titre JA ARA E, provenant de la langue Yoruba, parlée dans certains pays d’Afrique de l’Ouest. Le premier couplet de MOOD 4 EVA est quant à lui en Haoussa, langue principalement parlée au Niger et au Nigeria.

À travers le film, la célébrissime chanteuse raconte l’histoire et la quête d’identité du jeune Simba. À travers ces paroles mais aussi les visuels du film, plusieurs références au dessin animé, ici humanisé, apparaissent : l’ouverture du film sur la naissance de Simba accueilli dans les bras de mère Beyoncé, la terrible mort du roi Mufasa faisant face non pas à des Gnous mais à des motos rugissantes, la rencontre entre le jeune garçon et le mythique duo comique Timon et Pumba et surtout l’arbre de vie du singe Rafiki évoluant tout au long du film.

Des visuels captivants

Si la musique est entraînante et transmet avec justesse les émotions d’un film sans dialogue, les visuels aident cette transmission. Black is King est un film que l’on regarde et découvre avec émerveillement. Les paysages d’une Afrique sauvage, évoluée, forte, dans lesquels s’expriment danseurs et cascadeurs autour d’une Beyoncé rayonnante, servent de toile de fond pour ce film musical. Ils mêlent Afrique contemporaine et traditions ancestrales.

Les choix chorégraphiques et scénographiques sont remarquables mais surtout précisés par les choix vestimentaires, loins d’avoir été laissés pour compte. Beyoncé et ses danseuses illuminent la combinaison sensationnelle de l’été, signée Marine Serre, dans son tableau Already. Mais aussi les iconiques jupons en tulles de Molly Goddard.

Beyoncé affirme son pouvoir et celle de toute une communauté dans Black is king.
Beyoncé affirme son pouvoir et celle de toute une communauté dans Black is King. © Travis Matthews

Les tissus colorés et imprimés animaux sont très présents, comme un clin d’oeil à la mode africaine. On peut voir apparaître Queen B dans un ensemble imprimé Vache Burberry, créé par son ami de longue date et célèbre créateur Ricardo Tisci, ou encore dans une combinaison scintillante au motif léopard de la maison Valentino. Outre les tissus, elle s’est aussi entourée de créateurs africains de renom telle que la créatrice ivoirienne Loza Maléombho ou la sénégalaise Sarah Diouf, à l’initiative de plusieurs looks du film.

Mais ces visuels si plaisants à voir ont aussi été vivement critiqués, et ce dès la sortie de la bande-annonce du film. Pour certains, la pop star montre une version bling-bling de l’Afrique et porte une vision déformée et amalgamée de celle-ci. Malgré cela, Black is King reste grandement apprécié par la communauté noire qui remercie Beyoncé pour cette mise en avant.

Un film politique

Si Black is King est sorti peu avant le mouvement Black Lives Matter, il s’inscrit dans un climat propice à sa réussite et tente de transmettre des valeurs fortes. C’est évidemment les valeurs du dessin animé que réinvente le film. À travers la quête d’identité du jeune Simba et la recherche de son trône, Beyoncé explique aux jeunes générations noires à quel point elles sont fortes, riches et puissantes dans le titre MY POWER.

Le féminisme est un concept fort de l’album et du film. Les femmes noires trop souvent rabaissées par nos sociétés ont besoin d’entendre ces messages et de réaliser à quel point leurs qualités sont existantes. Dans son titre Brown Skin Girl, Beyoncé affirme “Brown skin girl, ya skin just like pearls / The best thing in all the world / I never trade you for anybody else, say” (Fille à la peau brune, ta peau est comme des perles / La meilleure chose dans le monde / Je ne te changerai pour personne d’autre). Elle y cite le nom de grandes femmes noires tel que celui de la mannequin Naomi Campbell ou l’actrice Lupita Nyong’o mais aussi Kelly Rowland, le prénom de son amie de longue date, ayant eu du mal à accepter sa couleur de peau. Les trois femmes apparaissent d’ailleurs dans le film Black is King. Pour que cela n’arrive plus, elle rappelle à quel point le corps de ces femmes sont beaux I love everything about you, from your nappy curls / To every single curve, your body natural / Same skin that was broken be the same skin takin’ over” (J’aime tout de toi, de tes cheveux bouclés / Chaque courbe de ton corps naturel / La même peau qui a été brisée est la même peau qui prend le pouvoir). Le pouvoir donné à cette chanson est d’autant plus fort lorsque Blue Ivy, la fille de Beyoncé, chante son refrain.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
2
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pépère News

GRATUIT
VOIR