En lecture
Carton plein pour les Journées Européennes du Patrimoine

Carton plein pour les Journées Européennes du Patrimoine

Orient-Express, Journées Européennes du Patrimoine 2021, Lille Flandres

Chaque année, les Journées Européennes du Patrimoine aussi appelées “JEP” sont un évènement incontournable. Ce moment de rencontre s’est déroulé le samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021. Partout en France tout comme dans la Métropole Lilloise, de nombreux endroits ont ouvert leurs portes au public.

Cette année, après une période assez compliquée, les JEP réunissent tous les français autour d’un thème fédérateur : “Patrimoine pour tous, ensemble, faisons vivre le patrimoine“. Certains étaient impatients de retrouver les lieux culturels suite à l’annulation de l’édition 2020. Ce week-end était pour les lillois un excellent moyen de visiter gratuitement le patrimoine de la ville. Plus de 160 manifestations et événements divers ont été proposés au grand public : lieux insolites, visites guidées, spectacles, animations, ateliers… À travers cette offre large, on comprend que la plupart des lillois témoignent d’un fort attachement à la protection, la restauration, la valorisation et la transformation le patrimoine.

Le monde ferroviaire mis à l’honneur

C’est l’une des thématiques qui a été retenue par le ministère de la Culture ainsi que le Conseil de l’Union européenne : “Patrimoine pour tous – Patrimoine ferroviaire“. En gare de Lille Flandres, c’est l’Orient-Express qui nous a fait l’honneur exclusif de stationner sur l’un des quais. Ce train, symbole emblématique et intemporel de l’art du voyage, a inspiré de nombreuses œuvres littéraires comme celles d’Ernest Hemingway ou d’Agatha Christie.

L’Orient-Express est peut-être le train le plus mythique de l’histoire. Il est même surnommé “le roi des trains, le train des rois“. Pour l’époque, les rames reposent sur des inventions modernes alliant élégance et innovation. Ce mythe a été construit à la fois par les personnalités qui ont voyagé dans les couchettes mais aussi par les différents écrivains qui ont cultivé ce fantasme. Agatha Christie est la plus connue d’entre eux. Dans ce train, elle rencontre son époux. L’ensemble de ses voyages à bord lui inspirent trois romans, dont le célèbre Le crime de l’Orient-Express qui fera passer le train à la postérité.

JEP 2021, Orient-Express
Des figurants patientent devant le train ©Maxime Hernandez

Qu’ils soient passionnés, curieux ou voyageurs, tous étaient impatients à l’idée de monter dans les wagons. À la sortie, Chantal, qui visitait pour la première fois l’Orient-Express déclare : “C’était magnifique, j’ai eu l’impression de me reconnaître dans l’histoire d’Agatha Christie“. C’est quelque chose qui n’arrive pas tous les jours : “On n’a pas souvent l’occasion de visiter ce genre de lieu, c’est quelque chose qui est atypique pour moi, voire exceptionnel.” Comblée par cette première visite, elle a enchaîné d’autres rendez-vous culturels : “Je compte aller voir des lieux qui ne sont pas ouverts au public le reste de l’année, car visiter des musées classiques, je peux le faire toute l’année.

Toute une équipe était présente sur place pour assurer la reconstitution, dont de nombreux figurants. “C’est un honneur de faire de la figuration ici” , raconte l’un d’entre eux. Les scènes ont été reproduites le plus fidèlement possible : “On fait des manifestations en relation avec Jules Verne, on a donc déjà des éléments de costumes, mais il faut enlever les éléments de science-fiction pour retrouver une base historique.

Toujours dans le même thème, plusieurs gares et chemins de fer ont accueilli le public partout dans le département. Une animation sur le modélisme ferroviaire était notamment disponible à l’Hôtel de Ville avec l’association Lille Modélisme.

Des activités pour tous les goûts

Au delà des manifestations en relation avec le domaine ferroviaire, toute l’offre culturelle a été représentée. Pour les inconditionnels du street art, des visites guidées d’art urbain ont eu lieu au quartier Pile à Roubaix. Pour les nouveaux, fraîchement débarqués à Lille, des visites de la ville ont été organisées sous différentes formes : escape game, guide…

musée, Beaux Art
Hall d’accueil du musée des Beaux-Arts ©Jean-Pierre Dalbera (Flickr)

Diverses visites ont comblé la soif de curiosité de ceux qui voulaient entrevoir les coulisses de lieux insolites. Les plus curieux, qui rêvaient de découvrir l’importance de l’eau dans l’histoire de la ville, se sont retrouvés autour d’une longue exposition proposée par l’îlot Comtesse dans le Vieux-Lille. Pour les plus classiques, de nombreux musées ont ouvert leurs portes gratuitement comme le musée des Beaux-Arts. Les visiteurs ont contemplé les œuvres proposées dans le cadre de diverses expositions notamment sur le Moyen-Âge.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
13
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
1
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.