En lecture
Ce qu’il faut retenir de la soirée électorale américaine

Ce qu’il faut retenir de la soirée électorale américaine

Au lendemain de la grande soirée électorale aux États-Unis, personne ne peut encore affirmer qui de Donald Trump ou de son rival Joe Biden prendra la tête du pays pour les quatre prochaines années. Malgré le brouillard, cette nuit n’est pas dépourvue d’enseignements. 

Le monde entier retient son souffle alors que l’issue du duel à la présidence des États-Unis reste incertaine. Dans un contexte de crise sanitaire, cette élection annoncée comme historique a en effet gardé toutes ses promesses. Scrutin indécis, participation record, États-clés, vote par correspondance… Quatre points à retenir de cette folle soirée.

Un duel (très) disputé

Ce scénario était redouté. Près de douze heures après la fermeture des derniers bureaux de vote, le suspens reste entier outre-Atlantique. Le président sortant Donald Trump et son rival Joe Biden sont au coude-à-coude, mais aucun des deux hommes ne parvient à se distinguer à ce stade. Pas de surprise, aucun État n’a déjoué les pronostics pour le moment. En début de soirée, la balance a pourtant penché dans un premier temps du côté du candidat démocrate en Floride, où ce dernier devançait toujours son adversaire à 80% du dépouillement. Un véritable bras de fer dans cet État stratégique qui, après de longues minutes d’incertitude, s’est définitivement vêti de rouge à la faveur du candidat républicain (51,2% des voix).

Nous pensons que nous sommes sur la bonne voie pour gagner cette élection“, déclare l’ancien vice-président de Barack Obama qui croit toujours en ses chances de victoire. De son côté, Donald Trump, dans un style qu’on lui connaît, clame sa victoire avant même les derniers résultats officiels et accuse les Démocrates de chercher à saboter l’élection. Le milliardaire est même allé jusqu’à menacer ses adversaires de saisir la Cour Suprême afin d’arrêter le décompte des derniers bulletins.

tweet Trump élections états-unis 2020
Sur Twitter, Donald Trump accuse le camp démocrate de voler l’élection. Une déclaration remise en cause par le réseau social. © Capture d’écran Twitter @realDonaldTrump

Là où se joue l’élection

7 États sur les 50 attendent encore de délivrer leurs résultats définitifs. Parmi eux, à l’Ouest, le Nevada et surtout l’Arizona où la tendance semble donner vainqueur Joe Biden. Cet État serait ainsi le premier, à ce stade, à basculer d’un camp à l’autre par rapport aux résultats de 2016.

Ailleurs, l’attention se porte sur la Géorgie, sur la Caroline du Nord ainsi que sur le Nord-Est du pays au surnom de Rust Belt [la ceinture de rouille, ndlr]. Cette région industrielle avait majoritairement soutenu l’actuel locataire de la Maison Blanche au scrutin précédent, toutefois cette année l’écart y semble plus serré. L’issue de l’élection dépendra donc largement des résultats dans le Wisconsin, dans le Michigan, ainsi qu’en Pennsylvanie, l’État de naissance d’un certain Joe Biden.

La carte électorale du territoire américain, au mercredi 04 novembre 2020 à 18 heures, heure française. En gris, les états décisifs dont les résultats ne sont pas encore connus. © Capture d’écran www.nytimes.com

La participation, grande gagnante de la soirée

160 millions d’électeurs. Peut-être même plus selon les estimations. C’est la plus forte participation au scrutin présidentiel américain depuis 1900, rapporte Vox.Même si l’on ne connaît pas l’issue du vote, c’est une formidable victoire pour la démocratie ce soir“, se réjouissent les journalistes de la chaîne de télévision américaine CNN tout au long de la soirée. Un chiffre historique favorisé par le large déploiement du vote par correspondance, mais surtout un chiffre à la mesure de l’enjeu, dans un contexte de crise et de divisions intérieures qui semblent justifier ce sursaut de mobilisation.

Le taux de participation à l’élection américaine de 2020 serait le plus élevé en 120 ans, selon des estimations. © Twitter @voxdotcom

Si selon les premières prévisions la participation est en hausse dans les 50 États, le Wisconsin connaît la meilleure progression (+12,3% par rapport à 2016). Cet État du Nord-Est du pays avait été particulièrement secoué par les manifestations du mouvement Black Lives Matter, en réaction à la mort de l’Afro-Américain Jacob Blake dans la ville de Kenosha.

Prendre son mal en patience

Largement critiqué par Donald Trump, l’étendue du vote par correspondance est la grande spécificité de cette élection. En ce contexte épidémique et afin de limiter les contacts, les Américains ont été encouragés à voter à distance, depuis chez eux, par courrier. On estime à 100 millions le nombre de bulletins transmis par voie postale.

Mais cette méthode électorale présente un inconvénient majeur : le décompte des votes par correspondance devrait retarder de plusieurs heures voire de plusieurs jours l’annonce des résultats définitifs, avertissent les récentes estimations. Plusieurs millions de votes par courrier restent encore à être comptabilisés en Pennsylvanie notamment, l’un des États dont le traitement des votes par correspondance s’effectue plus tardivement qu’ailleurs sur l’ensemble du territoire américain. Un retard dans l’annonce du vainqueur de l’élection faisant écho, certes dans des contextes différents, à l’interminable dépouillement de l’an 2000 lors du duel opposant Al Gore à George W. Bush. Il avait fallu attendre le 12 décembre pour connaître le nom du Président cette année-là.

On disait de ces élections qu’elles seraient hors du commun, elles n’ont pas failli à leur réputation. Si le vote par correspondance demeure davantage prisé par les électeurs du camp démocrate, il est à ce stade encore trop tôt pour se risquer à une projection. Mais quel que soit le vainqueur à l’issue du décompte, cette soirée électorale avait tout d’un scrutin historique.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
5
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
1
  • Étudiant en L2 en licence de science politique avec option journalisme à l'Académie de l'ESJ Lille

Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR