En lecture
Championnats du monde de snooker : les quarts de finale ont livré leur verdict

Championnats du monde de snooker : les quarts de finale ont livré leur verdict

Ils étaient huit. Quatre se sont qualifiés mais à la fin… il n’en restera qu’un pour soulever le prestigieux trophée de champion du monde. Les quarts de finale des Championnats du monde 2019 de snooker ont livré leur verdict. Retour sur un tour une fois de plus exceptionnel.

Le choc : Higgins – Robertson

Les Championnats du monde de snooker ont vu se départager deux favoris : John Higgins a vaincu 13-10 Neil Robertson. Un duel de géants du snooker. C’est finalement l’écossais quadruple champion du monde et n°5 mondial qui est venu à bout de l’australien n°4 mondial, champion en 2010 et désigné comme le grand favori cette année.

Il suffit de lire la statistique de précision d’empoche pour comprendre le niveau qu’ont affiché les deux joueurs. 92% de précision pour Higgins contre 88% pour Robertson. L’ambiance était tendue. Chaque coup pouvait être décisif. La dernière manche illustre cela : Neil Robertson – mené 10-12 – réalise un break mais se replace mal et manque le coup suivant. John Higgins ne laisse pas passer sa chance et termine la table sur un century de 101 points pour s’imposer. Durant ce match, le 80e century a d’ailleurs été réalisé, ce qui offre un chèque de 25.000£ à une association caritative.

John Higgins rejoint David Gilbert en demi-finale pour sa 10e qualification dans le dernier carré. Il ne se pense pas être favori et s’attend à un “match compliqué” face à joueur qui joue mieux que lui cette saison. Il va utiliser la frustration de ses deux finales perdues lors des deux dernières éditions pour tenter de réaliser un exploit et se hisser en finale.

Mais où s’arrêtera Gary Wilson ?

Nous vous parlions de lui dans l’article précédent. Le 32e joueur mondial a fait une nouvelle victime dans ces Championnats du monde : Ali Carter, 19e mondial, battu 13-9. Son parcours inattendu va donc se poursuivre en demi-finale.

Revenons un instant sur son épopée. Gary Wilson est devenu professionnel en 2004. Il a été champion du monde espoir la même année. Il était promis à une belle carrière mais l’a interrompue jusqu’en 2013. Depuis son retour dans l’élite, il n’a réussi qu’une fois à se hisser en finale d’un tournoi, en 2015.

Il est actuellement en train d’accomplir sa meilleure performance. Lui qui n’avait jamais remporté un seul match en Championnat du monde a d’abord passé trois tours de qualifications avant d’éliminer trois joueurs du top mondial. Pour son entrée en lice dans le tournoi, il a battu le Belge Luca Brecel (14) puis le triple champion du monde Mark Selby (2) et enfin le double finaliste Ali Carter (19). Avec son 32e rang mondial, il devient le cinquième joueur le moins bien classé à accéder à ce stade de la compétition. Il est déjà assuré de recevoir au moins 100.000£, la somme la plus élevée qu’il n’ait jamais obtenue.

Il faut dire que son niveau de jeu est très élevé. Celui qu’on surnomme “la Terreur de Tyneside” (du nom de sa ville d’origine) possède une attaque de folie avec 7 centuries réalisés depuis le début de la compétition – dont quatre durant son dernier match – et 21 breaks de plus de 50 points. Sa défense est également précise et imparable. L’Anglais de 33 ans est donc un joueur complet qui est actuellement à son meilleur niveau. En conférence de presse, il faisait part de son bonheur immense en se disant “sur la lune“. Ali Carter a fait son éloge et estime qu’il pourrait devenir champion du monde cette année grâce à ce niveau excellent.

En demi-finale, Gary Wilson affrontera Judd Trump qui est lui aussi en très grande forme.

Judd Trump sur un rythme infernal

Judd Trump a infligé une défaite sévère à Stephen Maguire (13-6). Il a été intenable durant ce match, en commençant par mener 6-0. La performance de l’Anglais est à saluer mais elle a tout de même été facilitée par le niveau de jeu moyen de son adversaire écossais. Maguire se plaignait de ce problème depuis le début de la compétition mais il n’avait toujours pas réussi à le régler pour ce match important. C’est donc une victoire logique de Judd Trump qui sera opposé à Gary Wilson pour une place en finale.

Comme à son habitude, Trump est en train de monter en régime et d’améliorer son niveau de jeu au meilleur moment de la compétition. Il rejoint pour la quatrième fois les demi-finales et paraît lancé à pleine vitesse pour atteindre la finale de ces Championnats du monde.

Voir aussi

David Gilbert domine Kyren Wilson

Décidément, David Gilbert est inarrêtable. Lui qui avait du mal à honorer les espoirs placés en lui au début de sa carrière professionnelle est en train de déjouer tous les pronostics. Sa bonne saison (deux finales) lui a permis de figurer pour la première fois dans le top 16 mondial et d’être directement qualifié pour le premier tour des Championnats du monde. Il a éliminé le tenant du titre Mark Williams au tour précédent. Il vient de sortir Kyren Wilson, demi-finaliste de l’édition 2018. Au passage, il a pris sa revanche sur ces deux joueurs car il s’était incliné face à eux dans les deux finales qu’il avait disputées cette année.

À égalité avec son adversaire au terme de la première session, Gilbert s’est détaché lors de la deuxième et a su conserver son avance dans les dernières parties. Sur les 13 manches qu’il a remportées, 12 furent des breaks de plus de 50 points dont 2 centuries. Son prochain opposant sait à quoi s’en tenir, il ne devra pas lui laisser la liberté d’attaquer, au risque de ne pas revoir la table.

Gilbert va donc poursuivre son aventure dans le dernier carré où il rencontrera Higgins. Lui aussi a d’ores et déjà empoché une somme record de 100.000£ grâce à ses beaux résultats dans le tournoi.

 

Les demi-finales des Championnats du monde Betfred 2019 auront lieu du 2 au 4 mai. Rendez-vous juste après pour débriefer les rencontres. Nous ne pouvons que vous conseiller de regarder les matchs sensationnels qui vont avoir lieu à coup sûr. Deux chocs sont au programme : Gilbert-Higgins et Trump-Wilson. Deux outsiders sont présents dans le dernier carré, un fait inédit. Les trois Anglais qualifiés confirment la domination de leur pays sur le snooker mondial.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page