En lecture
Des chansons pour surmonter l’épidémie

Des chansons pour surmonter l’épidémie

Cette période de confinement voit émerger de nombreuses initiatives solidaires. Chaque jour, des milliers de citoyens anonymes livrent leurs courses aux personnes âgées, proposent des séances de sport en ligne, offrent un soutien scolaire aux élèves en difficultés, partagent des collectes de fonds sur les réseaux sociaux. Les artistes français se mobilisent eux aussi en chansons. Plusieurs titres ont spécialement été écrits pendant cette quarantaine, avec différents messages à délivrer.

Il y a six mois Soprano dévoilait le tube À nos héros du quotidien. Le rappeur marseillais souhaitait remercier les soignants et secouristes qui agissent au quotidien, souvent dans l’ombre mais toujours indispensables. “À tous ces héros malgré eux, je voulais leur dire merci” entonne-t-il avant un refrain entraînant. En cette période de quarantaine, cette chanson est souvent un hymne repris par les habitants à 20 heures. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus et la mise en place du confinement, d’autres nombreux artistes ont écrit des textes pour remercier ces travailleurs de la santé et de la sécurité.

Remercier

Jean-Jacques Goldman avait été parmi les premiers à revisiter un de ses textes en hommage à l’action des travailleurs indispensables en plein cœur de l’épidémie de coronavirus. Dans une vidéo, l’artiste – habituellement discret dans les médias – a adapté les paroles de son tube Ils changeaient la vie en une version rebaptisée Ils sauvent des vies. Ses profits seront reversé à la Fondation de France. Le refrain s’achève ainsi : “À leur tâche chaque jour sans même attendre un merci, ils sauvent nos vies“. Les travailleurs mobilisés ne s’attendaient peut-être pas à autant de messages de soutien et de remerciements, qui inondent désormais les réseaux sociaux.

Muriel Robin, BigFlo et Oli, Zinédine Zidane, Soprano, Florence Foresti, Tony Parker, Anne-Sophie Lapix, Guillaume Canet, Jhon Rachid, Amélie Mauresmo, Omar Sy… Des sportifs, des youtubeurs, des journalistes, des acteurs, des humoristes, des chanteurs… Des centaines et des centaines de visages qui défilent avec tous le même message : Merci. Un collectif de plus de 300 personnalités s’est formé à distance pour interpréter à l’unisson le titre Et demain ?. Le but de l’opération est de récolter des dons au profit de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France. La collecte est disponible sur Facebook. Ces célébrités ont souhaité “remercier les héros du quotidien” que sont tous les personnels soignants mobilisés en première ligne pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Florent Pagny, Pascal Obispo et Marc Lavoine ont fait de même en chantant en trio Une chanson d’amour pour les gens du secours. Cette ballade avec chœurs, piano et violons est entièrement dédiée aux personnels soignants et secouristes. Pas une fois les mots “épidémie” ou “coronavirus” ne sont prononcés. Il s’agit de rendre hommage aux professionnels de la santé qui forment “tous les maillons de la chaîne humanitaire“, qui sont les “gardiens de la lumière“. L’objectif des trois amis est de faire perdurer le soutien populaire apporté en ce moment au personnel hospitalier une fois l’épidémie terminée. Leurs droits d’auteurs seront reversés à la Fédération Hospitalière de France et à la Fondation des Hôpitaux de France.

Espérer

Calogero a composé On fait comme si, une chanson lancinante qu’il interprète au piano. Dans ce titre, il décrit les ambiances des rues et des maisons. Comme un habitant reclus chez lui et écrivant pour son journal intime, l’artiste met en musique le malheur, l’inquiétude et l’isolement des habitants confinés. Mais insiste également sur l’espoir à conserver : “le monde recommencera / nos vies d’après seront plus belles“. Cette chanson met en scène la pandémie de coronavirus et le confinement qui l’a suivie comme une apocalypse sanitaire. Elle ne présente donc pas la situation actuelle comme la fin du monde mais plutôt comme la fin d’un monde, comme une épreuve à traverser en restant en contact avec ses proches. Calogero a aussi annoncé qu’il redonnera les revenus de ce titre au personnel hospitalier.

Dénoncer

Avec son texte Effets secondaires, Grand Corps Malade a choisi de s’engager et dénoncer les problèmes d’une société “asphyxiée“. Son art, le slam, s’y prête parfaitement. Après une introduction enregistrant les applaudissements d’un quartier à 20 heures en hommage aux soignants, le chanteur-réalisateur critique la “confuse gestion” de nos dirigeants, l’abandon des migrants, la finance folle, le recul des services publics… Il estime que “la nature fait sa loi en reprenant ses droits“. Il présente ainsi le Covid-19 comme une punition infligée à une humanité irrespectueuse de la planète et des autres. Et espère que cette épidémie sera l’occasion de “remettre tout à plat” en reconstruisant une société plus juste et solidaire. L’intégralité des revenus générés par ce titre sera reversée aux hôpitaux de Saint-Denis et de Mantes-la-Jolie.

Chacun dans son style, de nombreux artistes français se sont ainsi mobilisés pour animer le confinement et soutenir en chansons les travailleurs mobilisé. Vanessa Paradis, Patrick Bruel, French Fuse, Patrick Sébastien, La Grande Sophie, David Halliday, Lara Fabian ont également composé pour l’occasion. En ce moment, la musique remplit pleinement son rôle de lien social et complète la solidarité citoyenne. Pendant cette période d’isolement, méditez donc cette citation de Platon : “La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à nos pensées.”

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
Hilarious
0
In Love
1
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page