En lecture
Colombus Day ou Indigenous People’s Day ? Plongeon au cœur des controverses américaines

Colombus Day ou Indigenous People’s Day ? Plongeon au cœur des controverses américaines

indigenous people day etats unis manifestation

Le 12 octobre dernier avait lieu le Colombus Day, fête célébrant l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique. Pourtant, cette année, les festivités n’étaient pas de mise. À la place, des manifestations et des protestations au nom des Amérindiens.

Le jour de Christophe Colomb pose divers problèmes : pour de nombreux Américains il rappelle une histoire biaisée et fausse, et glorifie un génocide. Depuis quelques années, le peuple américain tend à le transformer en Indigenous People’s Day, jour des Amérindiens, pour changer la connotation de ce jour férié. Nous avons interrogé plusieurs Américains et Canadiens pour avoir leurs ressentis.

Le Colombus Day, une fête offensante et vide de sens ?

Cette fête est très peu célébrée aux États-Unis ou au Canada, mais est un jour férié dans certains États notamment en Nouvelle-Angleterre. Pour Zoë, une adolescente de New York, “c’est un jour férié parmi d’innombrables autres jours fériés”. 

Le XIXe siècle entraîne un changement des mœurs et des pratiques notamment au niveau de l’éducation. Une professeure de français au collège de Providence dans le Rhode Island évoque cette évolution : Dans les années 1990, cette fête était célébrée dans les commerces et les écoles, les enfants apprenaient la comptine “In 1492 Columbus sailed the ocean blue”, une chanson rimée qui dépeint Christophe Colomb en explorateur héroïque. Cependant cette histoire est biaisée et fausse. Au fil du temps, l’éducation des plus jeunes a évolué : maintenant, s’ils évoquent toujours Christophe Colomb comme un conquérant, les professeurs leur apprennent que des indigènes vivaient déjà sur les lieux et que Colomb n’a donc pas « découvert » cette Terre.

“Christophe Colomb n’a jamais mis les pieds en Amérique du Nord, à quoi bon le fêter ! – Maddison, lycéenne québécoise

Cette année la fête n’a même pas été évoquée et l’enseignante s’en félicite. Pour beaucoup, le vrai problème de cette fête est le manque d’éducation qu’elle met en évidence. Ce n’est pas Christophe Colomb qui a découvert l’Amérique mais les premiers habitants qui y vivaient. De plus, Christophe Colomb n’as jamais mis les pieds en Amérique du Nord, à quoi bon le fêter !”, s’offusque Maddison, une lycéenne québécoise. Cette jeune fille soulève un autre problème du Columbus Day. Pour beaucoup, cette fête ne représente rien : d’ailleurs, de nombreux adultes préfèrent ne pas poser ce jour de congé. Pour de nombreux Américains, elle glorifie ou du moins met en avant un génocide : la colonisation des Espagnols et des Portugais engendrée par la “découverte” de Christophe Colomb a entraîné la mort de milliers d’indigènes.

Un changement de nom pas toujours compris

De nombreux jeunes soutiennent la cause à travers Instagram. © fabfeministart

Face à toute ces controverses, le changement est bien accueilli notamment au sein de la jeune génération qui adopte très naturellement le nouveau nom de la fête. Dans certains États, la nouvelle fête est devenue officielle et le calendrier affiche fièrement “Indigenous People’s Day” le 12 octobre.

Cependant, certains Américains se montrent encore réticents face à ce changement qu’ils ne comprennent pas. Les personnes âgées notamment rechignent à renommer ce jour et font souvent le lapsus, se reprenant ironiquement. “Il faut les comprendre, elles ont toujours grandi avec cette fête et ne saisissent pas les enjeux qu’il y a derrière”, explique une habitante du Massachussetts. 

D’autres habitants d’Amérique du Nord restent neutres, comme Reagan, une jeune adulte du Texas : “Les Amérindiens étaient les premiers habitants de cette région et ils le sont toujours. Mais sans Christophe Colomb, les Européens n’auraient pas appris à connaître ce nouveau continent et l’endroit que nous appelons chez nous serait alors radicalement différent, voire inexistant. Je pense que nous devrions honorer les deux.

Par ailleurs, de nombreux Américains soulignent le fait que les Amérindiens ne sont pas assez représentés, et qu’une telle initiative permettrait de les mettre plus en avant. Pour Micah, “il est plus important de se souvenir de ce qu’il a coûté : la terre qui a été volée, les vies qui ont été perdues, la culture qui a été enlevée. C’est pourquoi changer le Colombus Day en Indegenous People’s Day est beaucoup plus respectueux de l’histoire”. 

Les conditions de vie des Amérindiens en Amérique du Nord

Sur le papier, les Amérindiens disposent des mêmes droits que les autres Américains, ils occupent des réserves, y vivent de façon contemporaine. Néanmoins, leur vie n’est pas si simple : ségrégués, discriminés et souvent mal compris, ces peuples sont rejetés de la société américaine, dont ils sont pourtant les premiers hôtes.

Au Canada, 52 réserves d’Amérindiens ne disposent pas d’eau potable. Par ailleurs, dans certains États des États-Unis, la préfecture exige une adresse avec un nom de rue valide pour pouvoir voter, ce dont ne disposent pas les tribus d’Amérindiens. C’est une façon dissimulée de les évincer de la politique. Un fort racisme souvent banalisé les touche. Une jeune amérindienne canadienne raconte : “Lors d’un match de hockey, mon petit frère se faisait insulter par l’équipe adversaire, les enfants lui demandaient : où sont tes plumes et ta lance ? Fais nous une danse de la pluie !”. Ce racisme systémique que l’on peut observer dès le plus jeune âge s’explique par le mauvaise éducation donnée aux enfants, notamment avant les années 2000. “Quand nous étions plus jeunes, nous avions l’habitude d’en apprendre davantage sur les pèlerins et les Amérindiens en faisant des vêtements d’Indiens et en organisant des “pow-wow” où nous échangions des bonbons et apprenions des mensonges complets sur la relation entre les colonisateurs et les autochtones”, raconte un habitant du Vermont.

Ce qu’en pensent les Lillois

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
9
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
1
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR