En lecture
ÉDITO – L’argent magique

ÉDITO – L’argent magique

En Inde, près d’un habitant sur deux vit sous le seuil de pauvreté, sans que cela ne suscite de plan d’urgence venant du gouvernement. En revanche, lorsque Donald Trump se déplace, des sommes folles sont immédiatement dépensées.

Lundi 24 février, M. Trump était en visite d’État à Ahmedabad, en Inde. Il a été accueilli de façon royale : grandes affiches à son effigie, peinture fraîche sur les bâtiments, immense parade humaine faite de danses et de performances hautes en couleur… Le Premier ministre indien Narendra Modi n’avait rien laissé au hasard. Il est allé jusqu’à déverser des millions de litres d’eau douce dans la Yamuna, le fleuve qui traverse la ville, pour dissiper les mauvaises odeurs. En tout, 14,5 millions d’euros ont été dépensés par les autorités indiennes pour une visite d’État de 3 heures. Ça fait 80 000 euros par minute passée par Donald Trump sur place. Pour un pays qui compte 600 millions de pauvres, soit près d’un Indien sur deux.

Le Premier ministre indien a été élu en 2014, à la suite d’une campagne qui avait suscité une vague d’espoir dans le pays. « Je veux éliminer la pauvreté en une génération », clamait le candidat Modi dans les médias. Depuis, les illusions du peuple indien se sont envolées les unes après les autres, au rythme des promesses trahies. Insalubrité, eau du robinet imbuvable, malnutrition… rien ou presque n’a changé, en 5 années de mandature.

“Ça fait 80 ans que je vis ici, personne ne se soucie de nous”

Une autre des dépenses effectuées dans le cadre de cette visite d’État a été celle de la construction d’un mur. Un mur long de 400 mètres, qui a pour unique but de cacher un bidonville. Face à cette mesure, un vieillard de ce même bidonville a réagi : « Ça fait 80 ans que je vis ici, personne ne se soucie de nous. Ils ont trouvé de l’argent pour construire ce mur, alors qu’ici nous n’avons pas d’eau, pas d’électricité, pas de nourriture ». En voilà, une curiosité. En 80 ans de vie, cet homme n’a jamais vu l’État dépenser une roupie pour améliorer les conditions de vie au sein de son bidonville. Mais le jour où le Président américain débarque, il dépense l’équivalent de près de 15 millions d’euros, en l’espace de quelques jours.

Ce mur a été construit en 10 jours, pour cacher à Donald Trump la misère du peuple indien. © France 2

Une problématique globale

Ce phénomène n’est pas propre à l’Inde. En avril 2018, Emmanuel Macron a été interpellé par une aide-soignante, qui réclamait plus de moyens pour l’hôpital public. Il lui a répondu “il n’y a pas d’argent magique”. Six mois plus tard, il décidait de dépenser 70 millions d’euros par an sous forme de revalorisation salariale pour les CRS, en plein mouvement des gilets jaunes. Narendra Modi explique lui aussi, depuis 5 ans et demi, qu’il faut « faire des économies », que l’État « ne peut pas tout », qu’on ne fait pas de miracle en « un clin d’œil ». C’est pourtant en un clin d’œil qu’il a trouvé 15 millions d’euros.

Donald Trump dirige un pays qui compte près de 40 millions de pauvres, auprès desquels il s’excuse de ne pas avoir d’argent magique… tout en accordant un budget militaire de 748 milliards de dollars. En France à nouveau, l’État n’a pas d’argent magique. Mais il a distribué de 2014 à 2018 pas moins de 67 milliards d’euros aux entreprises françaises, sans la moindre contrepartie, via le Crédit Impôts Compétitivité Emplois. La moitié de cette somme a été directement captée par les plus grosses entreprises françaises. Et les résultats ont été d’une rare médiocrité: 100 000 emplois auraient été créé par le dispositif, soit un ratio de 67 000€ par emploi créé.

Revenons-en à la situation indienne. Évidemment, ça n’est pas avec 14,5 millions d’euros que l’on règle le problème de la misère en Inde. Mais combien de vies peut-on sauver avec une telle somme ? Combien de maisons et de puits d’eau potable peut-on construire ? Combien de prises électriques peut-on installer ?

Il semblerait qu’il manque une petite précision à la phrase de monsieur Macron. Il n’y a pas d’argent magique, pour les pauvres.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
Hilarious
0
In Love
1
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page