En lecture
Face à Éric Zemmour, les jeunes en première ligne à Lille

Face à Éric Zemmour, les jeunes en première ligne à Lille

manifestation anti Zemmour, antifa 5 février @sarahcoudert

Alors qu’Éric Zemmour tenait un meeting au Grand Palais, plus d’un millier de manifestants antifascistes se sont réunis dans les rues de Lille. Ils sont venus protester contre la présence et le projet du candidat d’extrême-droite. La manifestation, organisée notamment par des syndicats étudiants et la ligue antifa, s’est déroulée dans le calme malgré quelques échauffourées avec les forces de l’ordre. Elle vient rappeler encore une fois que les jeunes constituent un vrai rempart contre l’extrême-droite.

Il est 13h ce samedi et les premiers manifestants rejoignent la porte de Paris, lieu de départ du cortège antifasciste. À 500m de là, Éric Zemmour  s’apprête à s’exprimer devant 6.000 spectateurs. Sous le soleil lillois, les centaines de manifestants sont survolés d’une pluie de drapeaux aux couleurs des antifas et des syndicats étudiants. Il est un peu plus de 13h30 et le cortège s’élance en scandant des slogans comme : « Zemmour casse-toi, Lille n’est pas à toi ». Le message a le mérite d’être clair.

manifestation anti Zemmour, antifa 5 février @sarahcoudert
Le cortège de la manifestation anti Zemmour du samedi 5 février. © Sarah Coudert / Pépère News

Un parcours (presque) sans embuches

Le plus dur a été de traverser le premier kilomètre. Les seules altercations ont eu lieu au début du parcours : les forces de l’ordre ont chargé la tête du cortège pour arracher la banderole de tête « Faire Bloc les mettra à genoux ».  Après avoir dû reculer à deux reprises à cause du nuage de gaz lacrymogène qui s’est propagé boulevard Jean-Baptiste Lebas, les manifestants ne se sont pas découragés. La suite du parcours se déroule globalement sans grande tension. C’est plutôt une ambiance festive qui prend le dessus, grâce à une troupe de percussionnistes et une fanfare, qui accompagnent les slogans des manifestants, dont l’un des plus repris est sans doute “Siamo tutti antifascisti”.

“Siamo tutti antifascisti”, l’un des slogan les plus repris par les manifestants

Le cortège arrive enfin sur la place de la République après trois bonnes heures de marche. Il rencontre alors le rassemblement anti-vax / anti-pass, qui se regroupe tous les samedis sur la place, sans le déranger, sous les yeux d’une forte présence policière. Au total, ce sont 1.100 personnes qui ont marché contre Éric Zemmour et les idées d’extrême droite selon la préfecture. Trois arrestations sont à déplorer.

En plus du mot d’ordre général contre l’extrême-droite, le cortège portait des revendications plus larges, comme la solidarité envers les sans papier.  © Valentin Maio / Pépère News

Contraste avec un premier rassemblement plus tôt dans la journée

Cette manifestation fait suite à un premier rassemblement survenu plus tôt dans la journée. Plusieurs centaines de personnes étaient présentes à 11 heures sur la place de la République pour protester contre la venue du candidat dans la capitale des Flandres. Ce regroupement était organisé par Martine Aubry et SOS Racisme, dont les militants se sont fait passer à tabac durant le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte le 5 décembre 2021. Plusieurs prises de parole ont eu lieu, dont celle de la maire, le tout dans le plus grand des calmes.

Un rassemblement du matin qui contraste avec la manifestation de l’après-midi. Les jeunes, qui ont délaissé le premier rassemblement, sont venus en masse porte de Paris. Des Jeunes Ecolos (EELV) à la Jeune Garde Lille (« antifa »), en passant par Solidaires Etudiant ou Youth For Climate Lille,  les 18-25, souvent abstentionnistes, ont su faire entendre leur voix par la rue. Loin des prises de paroles modérées du matin, ce cortège majoritairement étudiant était prêt à s’insurger pour exprimer son mécontentement. Une radicalité qui séduit les jeunes aussi bien à l’extrême gauche qu’à l’extrême droite, avec des collectifs comme Génération Z. Encore une preuve s’il en fallait une, que les jeunes s’engagent dans cette élection présidentielle. Et ils le font souvent de manière bien plus franche que leurs aînés.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
6
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0

Auteur/Autrice

Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.