En lecture
INTERVIEW. La lutte anticharbon de Lucie Pinson

INTERVIEW. La lutte anticharbon de Lucie Pinson

À la tête de l’ONG Reclaim France, Lucie Pinson devient la troisième Française lauréate du prix Goldman. Ce Nobel de l’environnement est attribué à une actrice de la transition énergétique essentielle dans la lutte contre le réchauffement climatique. Qu’est-ce qu’une ONG, comment ça marche et comment agit-elle pour l’environnement ? L’ancienne chargée de la campagne Finance des Amis de la Terre nous répond.

Aujourd’hui, la consommation d’énergie mondiale repose à 81,3% sur les énergies fossiles. Alors que la production de charbon est en perte de vitesse en Europe, les grands acteurs financiers restent impliqués dans l’industrie. Malgré un discours pro environnement, BNB Paribas ou Crédit Agricole financent encore les énergies non renouvelables. Lucie Pinson et son organisation oeuvrent pour leur désengagement, en vue d’amorcer une véritable transition énergétique.

Reclaim Finance contre le charbon

Parmi plus de 30 associations non gouvernementales, Reclaim Finance fait pression sur les acteurs financiers pour sortir des énergies fossiles. Affiliée aux Amis de la Terre, mobilisés pour protéger les Hommes et l’environnement, l’ONG de Lucie Pinson naît en mars 2020. En moins d’un an, ses projets sont prometteurs. Sa directrice et fondatrice s’y connaît et milite contre le charbon depuis 2013 auprès des banques et assurances. Connue dans le milieu, elle a développé et entretient toujours des relations respectueuses avec les acteurs qu’elle vise.

La méthode de campagne est simple : enquêter, communiquer puis affronter. Les grandes banques sont mises face à leurs financements en faveur du charbon, contrairement à leurs valeurs écologiques, puis la discussion commence. D’abord, Lucie Pinson préfère avancer en privé, proposer des solutions puis tenter d’avancer ensemble. Si cela n’aboutit pas, alors les membres de l’association mènent une campagne publique afin de dénoncer l’inaction. C’est le “name and shame”, “nommer et couvrir de honte” les acteurs des énergies fossiles, qui s’en cachent parfois trop.

Un prix Goldman et de nouveaux projets

Chaque année, le prix Goldman est attribué à six activistes de tous les continents pour récompenser leur engagement écologique. En 2020, le continent européen célèbre la fondatrice de Reclaim Finance. Après Christine Jean en 1992, Bruno Van Peteghem en 2001 et Claire Nouvian en 2018, Lucie Pinson devient la quatrième lauréate française.

Avec cette victoire, la jeune femme compte aller plus loin. Malgré sa vision encore pessimiste et un long chemin à parcourir, les progrès sur le charbon sont indéniables. Dès 2021, elle espère pouvoir toucher les entreprises spécialisées dans le pétrole et le gaz de schiste, qu’elle va surveiller de près. Selon la fondatrice de l’association, les acteurs financiers doivent dessiner une ligne rouge entre eux et les géants du pétrole, comme Total. Une bonne résolution pour la nouvelle année ?

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR