En lecture
iPhone SE 2020 : Apple généreux ou hypocrite ?

iPhone SE 2020 : Apple généreux ou hypocrite ?

iPhone SE 2020 Apple

Depuis vendredi 17 avril 14h, le nouvel iPhone SE tant attendu est disponible à la réservation à partir de 489 euros. Un prix remarquablement bas pour un téléphone mobile neuf de la marque Apple. Le géant américain, qui parle d’un produit d’entrée de gamme, a annoncé que tout iPhone SE acheté en coloris rouge permettra de contribuer à la lutte contre le Covid-19. Élan de solidarité et de charité ou besoin de renflouer les caisses en période de crise sanitaire ?

Le 15 mars dernier, Apple a décidé de fermer l’ensemble de ses magasins dans le monde entier, à l’exception de la Chine, où la situation sanitaire semblait s’être améliorée et où se trouve la majorité de ses ateliers de production. En février dernier, selon une firme d’analystes, se sont vendus 38% de téléphones de moins qu’en février 2019 à cause de la crise du coronavirus. “C’est la plus grande chute dans l’histoire du marché des smartphones” a déclaré Strategy AnalyticsAujourd’hui, Apple a tout intérêt à repartir de plus belle.

iPhone SE 2020 Apple
Image publicitaire du nouvel iPhone SE, disponible dès le 17/04/2020.
Crédits : Apple

Ce nouveau téléphone, au design quasi-identique à celui de l’iPhone 8 et doté de la puce A13 Bionic intégrée à l’iPhone 11 Pro, tombe à pique ! Un produit au prix trois fois inférieur aux derniers iPhones, une vente en ligne bien organisée et un modèle rouge spécial Covid-19 : de quoi attirer les habitués, mais aussi les plus timides et les plus modestes, pensant qu’ils contribueront activement à la recherche médicale.

De même, les clients de la pomme sont en droit de s’interroger quant au prix du nouveau modèle : pourquoi l’iPhone 8 sorti en 2017, pourvu d’une technologie moins avancée, a-t-il été lancé à un prix bien plus élevé que ce présent iPhone SE, reprenant l’apparence du 8 avec les capacités de son grand frère le 11 Pro sorti l’année dernière ? Générosité ? Volonté de créer une “entrée de gamme” ? Ou véritable hypocrisie ?

Les produits rouges d’Apple : stratégie marketing ou élan de solidarité ?

(Product)RED est une marque créée en 2006 dont l’objectif principal est la lutte contre le Sida en Afrique. Avec l’influence qu’exercent ses partenaires, dont font partie Apple, Nike, Converse ou Motorola, une partie des recettes des ventes de ces produits rouges est reversée au Fonds mondial de lutte contre le Sida. Mais Apple reste secret sur le pourcentage reversé par le biais de (Product)RED à ce fonds. Sur sa page web destinée aux produits rouges, le géant américain rassure tout de même ses consommateurs : “Grâce à votre soutien, moins de bébés naissent avec le VIH.”

Cette année, et compte tenu de la situation sanitaire, “la stratégie s’oriente dans la lutte face au Covid-19, ainsi qu’au soutien des personnes les plus fragiles et exposées”, affirme le site web d’actualités technologiques CNET France. Certes, une telle opération caritative ne peut être que félicitée, mais il ne faudrait pas que cela soit pour occulter une politique fiscale indécente. En effet, la multinationale américaine, disposant de filiales dans le monde entier, paie ses impôts dans les pays concernés, à la fiscalité souvent plus avantageuse qu’aux États-Unis. Dans un rapport remis à la SEC, l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, la société admet que son taux d’imposition global est d’environ 25 %, soit dix points de moins que le niveau de l’impôt sur les sociétés américaines. En 2012 déjà, l’entreprise qui disposerait de plus d’argent en trésorerie que les États-Unis, souhaitait rapatrier l’équivalent de 64 milliards de dollars de liquidités depuis les pays de ses filiales, sans payer d’impôts, ou le moins possible.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
Hilarious
0
In Love
0
Not Sure
3
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page

Malgré un petit ralentissement estival, votre média étudiant vous accompagne au mieux !‬

‪Du 1er juillet au 16 août inclus, la rédaction part en vacances... MAIS vos "Rembobinages" hebdomadaires d’actu continuent sur Instagram et on vous promet de vous faire voyager à distance !

X