La féerie s’invite à Lille avec la cérémonie d’ouverture d’Utopia

La Grand Place héberge une scène aux airs de forêt enchantée pour Utopia

Ce samedi 14 mai débutait Utopia, la sixième édition de la saison culturelle de Lille3000. Dans les rues de la capitale des Flandres, magie et féerie sont au rendez-vous.

L’association Lille3000 a fait son retour ce week-end au plus grand bonheur des lillois. C’est sous un soleil éclatant et une température estivale que s’est déroulé l’événement culturel phare de la métropole. Entre décorations extravagantes et représentations artistiques diverses, la ville de Lille s’est transformée en conte de fée le temps d’un après-midi.

Lille3000 et Utopia, de quoi parle-t-on ?

Depuis sa nomination en tant que Capitale Européenne de la Culture en 2004, Lille accueille tous les trois ou quatre ans une saison culturelle proposée par l’association Lille3000. Les nombreux musées, salles de concert et autres structures alternatives que propose la métropole sont autant d’atouts qui permettent véritablement d’ancrer et de dynamiser l’art contemporain à Lille.

Cette année, les festivités porteront sur le thème d’Utopia, un imaginaire idéal où l’Homme et la nature vivent en harmonie. À l’heure où le changement climatique est plus alarmant que jamais, l’association organisatrice a voulu mettre à l’honneur une vision artistique du monde qui remet en question l’anthropocentrisme de nos sociétés et redéfinit les liens entre l’humanité et son environnement.

Ainsi, du 14 mai au 2 octobre, des dizaines d’expositions, événements et ateliers seront proposés dans toute la MEL. Des métamorphoses urbaines sont également à prévoir, comme ces géants verts, baptisés Moss People, qui ont investi la rue Faidherbe depuis une semaine.

Une cérémonie haute en couleurs

C’est un spectacle aux multiples visages qui a ravi la foule ce samedi. De midi à minuit et sur trois stations différentes se sont déroulés divers concerts, performances et ateliers participatifs.

La Place du Théâtre est principalement rythmée par les orchestres et les chorales. L’association Attacafa y propose également un atelier de coiffes végétales qui rencontrent un franc succès. De son côté, la Grand Place est transformée en nature luxuriante par des décors surprenants. Une scène déguisée en forêt enchantée, inspirée par l’univers d’Alice au pays des Merveilles, offre à découvrir plusieurs artistes DJ. La Place Mitterrand a quant à elle choisi de mettre la mode et la danse urbaine sur le devant de la scène. Entre un défilé et une performance hip-hop, les spectateurs peuvent faire un tour au marché de créateurs organisé par le Grand Playground et Cahiers de Mode. Les stands proposent non seulement des vêtements et bijoux de seconde main, mais aussi des vinyles, des illustrations, des bougies ou encore de la vaisselle.

Le marché de créateurs et la scène de la Place Mitterrand
Le marché de créateurs et la scène de la Place Mitterrand pour Utopia, le 14 mai 2022. © Deroma Joséphine / Pépère News

La grande parade de clôture de la cérémonie débute peu après 19h30. Des troupes de batucada, des automates géants ainsi que des figures féeriques volantes défilent au milieu de la foule ébahie. Après un long parcours, le convoi s’arrête à la citadelle pour finir en beauté, avec un feu d’artifice et un ballet aérien époustouflants.

L’art urbain à l’honneur sur la Place Mitterrand

Entre Euralille et la Gare de Lille Europe, la Place Mitterrand est présentée de manière beaucoup plus sobre que ses consoeurs. Si les installations ne nous transportent pas dans un monde imaginaire, les diverses prestations artistiques savent nous en mettre plein les yeux. L’après-midi est rythmée par une alternance entre défilés de mode, représentations de danse urbaine et initiations du public. L’école Esmod Isem de Roubaix présente notamment une collection lors d’un défilé-performance.

Côté musical, la scène est investie tour à tour par des artistes locaux, sponsorisés par le festival des Paradis Artificiels. On écoute avec plaisir la poésie violente de Demain Rapides, ou encore le rap de Singa, dont le dernier morceau est brillamment chanté a cappella suite à un petit dysfonctionnement matériel.

Le danseur, chorégraphe et comédien Sofiane Chalal est au coeur de la majorité des performances hip-hop de la journée. Si son art remue les coeurs, l’atelier d’initiation au voguing par Vogue in Lille remue l’assemblée. Ce style de danse né dans les années 70 dans les clubs gays des quartiers afro-américains prônait ce samedi un message d’acceptation de soi. Plusieurs danseurs ont performé en battles au son des applaudissements et des cris de la foule, avant d’offrir à quelques spectateurs la chance de monter sur scène à leur tour et d’apprendre les pas de base du voguing.

La troupe de voguing menée par Hanabi the K
La troupe de voguing menée sur la scène d’Utopia par Hanabi the K le 14 mai 2022. © Deroma Joséphine / Pépère News
Quelle est votre réaction ?
J'adore !
6
J'ai hâte !
1
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.