En lecture
La journée internationale du nettoyage de la planète à Lille, pour une ville plus propre

La journée internationale du nettoyage de la planète à Lille, pour une ville plus propre

Bénévoles lors de la "Clean Walk" ©Garance Verdier/ pépèrenews

Samedi 18 septembre s’est déroulée à Lille une “Clean Walk” (marche pour nettoyer) à l’occasion de la “World Clean Up Day” (Journée Internationale du Nettoyage de la Planète). Les associations Wazemmes Propre, La Ruche et le BDS de Sciences Po Lille ont regroupé une cinquantaine de personnes devant les Halles du marché de Wazemmes afin de ramasser les déchets dans la ville.

Une initiative citoyenne en faveur de la protection de l’environnement

Pour lutter contre la pollution de l’environnement et les incivilités, la fameuse Clean Walk a réuni une cinquantaine de personnes. L’activité est simple. Elle consiste à nettoyer une ville, un parc, un jardin public, une plage ou bien une forêt… Cette “journée de nettoyage” a permis une plus grande sensibilisation des participants au sujet des déchets et de la propreté.

Au total, une vingtaine de sacs recyclables, une dizaine de sacs non recyclables et des centaines de mégots ont été ramassés par les bénévoles.
Pour faire face à ces problèmes quotidiens, le collectif lillois Wazemmes Propre a décidé de participer au mouvement international de la “World Clean Up Day” en organisant cette Clean Walk. Ce collectif, ouvert à tous les habitants de Wazemmes, a été fondé à l’initiative du Conseil de Quartier. Il propose de mener des campagnes de propreté pour rendre la ville plus propre. Cette action citoyenne a été menée conjointement par l’association La Ruche ainsi que par le Bureau Des Sports (BDS) de Sciences Po Lille.

Un intérêt croissant pour l’écologie dans la société

Depuis quelques années, l’appétence envers les problématiques écologiques, notamment le réchauffement climatique, la pollution (atmosphérique, maritime, ..), la disparition de la biodiversité, s’est accrue. Lesly Cousin, ambassadrice du World Clean Up Day à Lille et fondatrice de Dooble Impact, indique que “depuis le mouvement lancé par Greta Thunberg, on assiste à un engagement de plus en plus important, notamment chez les jeunes“. Face à la situation critique, une réelle prise de conscience s’effectue au sein de la population.

Depuis le mouvement lancé par Greta Thunberg, on assiste à un engagement de plus en plus important, notamment chez les jeunes – Lesly Cousin, ambassadrice du World Clean Up Day à Lille

En effet, la sensibilisation à l’écologie peut passer par l’éducation. Jeanne Bornais, pôle JIEP ( jeux Inter-IEP) au sein de Sciences Po Lille témoigne : “J’ai eu la chance d’être très tôt éduquée à l’écologie et à la préservation de l’environnement dans ma famille“. Plusieurs actions sont possibles pour agir en faveur de sa préservation, telles qu’acheter de la seconde main, privilégier le vélo ou la marche, faire attention à sa consommation d’électricité et d’eau, réduire sa consommation de viande, acheter local via une économie responsable et verte…

La règle des “4 R” soit reduce, re-use, repare, recycle (réduire, réutiliser, réparer et recycler), permet d’une certaine manière d’être plus respectueux de la nature. Cela s’appelle être un “conso-acteur” ou être responsable de sa consommation en vue de préserver la planète.

Des actions déjà mises en place

Compte tenu de la situation climatique critique dans laquelle la planète se trouve, il est nécessaire d’agir et de mettre en place des politiques publiques effectives. Après la Clean Walk, les déchets sont triés et les mégots seront recyclés en matériaux. Cette transformation de déchets en biens matériels constitue déjà un début d’action efficace contre la pollution. L’association La Ruche, présente lors de la clean Walk, met notamment en œuvre de nombreuses initiatives comme l’indique Zoé Lovergne, vice-présidente, à l’instar de conférences, de végan cooking night, de la création d’un potager et d’un compost au sein de Sciences Po Lille, …

L’enjeu de ces mobilisations citoyennes est de véritablement créer des “impact’eurs” comme le suggère Lesly Cousin. “Les citoyens ont un rôle important à jouer dans la protection de l’environnement et doivent assumer leurs responsabilités“, indique cette dernière. Dooble Impact désire se développer au niveau national voire international dès 2022 et ainsi sensibiliser à la problématique écologique pour ensuite agir plus largement.

Des efforts qui doivent être fait rapidement

Si l’enjeu climatique est aujourd’hui devenu un thème politique largement répandu, aucune action forte et concrète n’a été mise en œuvre en France, d’après les militants écologistes. Toutefois, une Convention citoyenne pour le climat a été créée par le Président de la République afin d’essayer de trouver des solutions pour lutter contre le dérèglement climatique. Cela a conduit à l’adoption définitive par le parlement le 20 août 2021 de la loi Climat-Résilience. Ainsi, selon le dernier rapport du GIEC, Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat, le réchauffement climatique doit être au plus vite endigué. Nos habitudes quotidiennes doivent s’adapter à la situation climatique critique que ce soit au niveau des transports, de la nourriture, des vêtements ou de l’électronique. L’espoir réside dans le progrès comme l’affirme Lesly Cousin : il faut fournir un travail de sensibilisation et d’éducation important, encourager la population à agir.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
8
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
2
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.