En lecture
La liste pour les municipales “Décidez pour Lille” présente ses 61 membres

La liste pour les municipales “Décidez pour Lille” présente ses 61 membres

Ce samedi 15 février, Julien Poix et Élodie Cloez présentaient à la presse les membres de leur liste “Décidez pour Lille” à la Sécu, galerie d’art indépendante située à Fives. Le député du Nord Adrien Quatennens était présent en soutien à cette liste qui se veut à la fois militante, populaire et solidaire. Voici ce que le Pépère News en a retenu.

La liste

Présentée par Élodie Cloez, “Décidez pour Lille” est une liste qui se veut jeune : 45 ans de moyenne d’âge – ce qui est néanmoins un peu plus élevé que “Lille Verte 2020”. Le plus jeune candidat, Quentin Wante, étudiant engagé, a 18 ans. La plus âgée, Gisèle Hubert, conseillère communale pour “Les Gens d’Hellemmes” et professeure des écoles retraitée, en a 70. Cette “liste des gens qui veulent décider par et pour eux-mêmes” est constituée, d’après les Insoumis, de 43% de membres novices en politique. La plupart sont néanmoins des militants actifs, et ce dans une grande variété de domaines.

La liste a manifestement voulu se former selon des critères de représentativité sociale. Chaque quartier lillois est pourvoyeur de plusieurs candidats et la liste est paritaire, tout comme celles de Martine Aubry et de Stéphane Baly. L’activité professionnelle des membres est aussi variée : on trouve des professeurs, des étudiants, des militants, des cadres, des commerciaux…

Lucas Fournier, tête de liste “Décidez pour Hellemmes” (à gauche) et Jimmy Golygowski, tête de liste “Décidez pour Lomme” (à droite). © Célia Consolini

Les candidats

C’est Julien Poix, 34 ans, tête de liste et professeur d’Histoire-Géographie, qui prend la parole en premier. Il attaque aussitôt la maire sortante : “Je ne serai pas le maire assis sur un trône, je serai celui qui mettra fin à la monarchie municipale”. L’Insoumis assure agir pour “l’intérêt général”, le “bien commun” et la “solidarité”. Après un discours vantant le pouvoir de “l’action collective”, il laisse la place à sa co-tête de liste Élodie Cloez. L’étudiante de 22 ans assène, sûre d’elle : “La fracture sociale doit être résorbée”. Suivent ensuite les présentations des cinquante-neuf autres candidats. Le Pépère News a retenu les interventions de certains d’entre eux.

Habib Haddou, 62 ans, éducateur spécialisé et militant associatif, en troisième position : “Face aux problèmes d’insalubrité et d’insécurité dans les logements, les gens attendent des réponses qui ne viennent pas”.

Norbert Richert, 65 ans, militant associatif et syndical, septième sur la liste : “Il faut un contrôle citoyen et associatif sur l’octroi des subventions aux associations”.

Lucas Fournier, 20 ans, étudiant et tête de liste “Décidez pour Hellemmes”, cinquième sur la liste : “Il y a une urgence sociale, écologique et démocratique”.

Jimmy Golygowski, 36 ans, professeur et tête de liste “Décidez pour Lomme”, neuvième sur la liste : “Avant de vouloir “Faire respirer Lille”, il faut la faire vivre”.

On peut par ailleurs noter la présence, en fin de liste, des deux députés Insoumis du Nord, Ugo Bernalicis et Adrien Quatennens. Ce dernier, présent sur place “pour marquer [son] soutien à la liste”, prend finalement la parole : “Il n’y a pas de justice sociale sans l’implication du grand monde”.

La liste “Décidez pour Lille” montre donc une volonté d’engagement social et solidaire, en tentant de représenter l’ensemble de la population et des revendications. On ne saura que le 15 mars si cette stratégie électorale sera suffisante pour convaincre les Lillois d’élire, pour la première fois aux municipales, un maire Insoumis…

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
1
Joyeux
3
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre