En lecture
L’année 2020 en albums

L’année 2020 en albums

Top5 albums musique

Avant de tourner la page, le Pépère News a décidé de retracer cette année 2020 historique. Car il s’en est tout de même passé des choses, et l’heure du bilan a sonné. La rédaction s’est concertée pour retracer cette année inédite et établir pour vous le classement des 5 albums qui ont le plus marqués cette année. 

Tout comme le cinéma, l’industrie musicale a assez mal vécu cette année 2020. C’est d’ailleurs plus largement le monde de la culture qui a souffert de cette pandémie. Alors que les théâtres, les opéras et les salles de concert ne sont toujours pas ouverts en France, les rédacteurs du Pépère News ont tenté de départager leurs albums préférés de 2020. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que malgré cette crise sanitaire, la musique a encore une fois frappé fort avec de très beaux albums.

5. Trinity – Laylow

Trinity Laylow
La cover de Trinity. @JeyLaylow

Au crépuscule de l’hiver, Laylow nous a fait plonger dans les profondeurs de l’univers digital. Le cinquième projet de l’artiste est de loin le plus abouti. S’il nous avait habitués à un univers particulier, le rappeur a poussé l’expérience au maximum. Durant 55 minutes, au gré de 22 titres, dont 7 interludes narratifs, Trinity explore une relation d’amour avec un logiciel de stimulation émotionnelle. Une expérience unique dans laquelle un Laylow, torturé par ses émotions, passe par tous les états : de l’addiction au dégoût, et de l’amour à la haine. Si la première écoute n’est pas évidente avec son flow plus qu’autotuné, elle devient de plus en plus agréable au fil du temps. La variété des mélodies et des ambiances robotiques, avec ses distorsions, grésillements et saturation, ainsi que de nombreux feats (S.Pri Noir, Alpha Wann, Jok’Air, Lomepal et Wit) font apprécier un album comme on en voit que trop peu, qui raconte une histoire prenante. Trinity sera votre meilleur ami pour expulser votre rage avec Akhanizer ou Megatron mais aussi pour déprimer avec Burning Man (feat. Lomepal) ou Nakré. L’album est exceptionnel, à l’image des clips magnifiques qui en sont sortis, et mérite amplement sa place dans le top 5, tant il a fait l’effet d’un ovni dans un rap français toujours plus centré sur ses hits.

4. Future Nostalgia – Dua Lipa

La pochette de l’album Future Nostalgia. © Dua Lipa

Dua Lipa a sauvé notre premier confinement avec la sortie de son album Future Nostalgia, et rien que pour ça elle mérite sa place dans le classement ! Le 27 mars, ses 11 chansons nous ont conquis lors d’un voyage dans sa galaxie. Avec des basses discos nous ramenant avec nostalgie aux sons rétros des 80s, son récit féministe s’inscrit lui dans un futur progressiste. Future Nostalgia, c’est l’histoire d’une femme qui affronte ses sentiments avec indépendance, à travers des couleurs discos qui nous font regretter les boites de nuits, et qui questionne la société dans laquelle elle évolue. Alors que ses chansons comme Break My Heart déplorent l’Amour et ses peines, la chanteuse ne cesse d’y mettre de la bonne humeur, des réflexions et des leçons pleines d’espoir. Il en est de même pour son discours féministe Boys Will Be Boys où la sagesse et l’encouragement à se remettre en cause prédominent. Avec un fil conducteur cohérent, touchant et actuel, un message d’empowerement pour les femmes l’écoutant, plus d’une chanson sur laquelle danser et des clips colorés, cet album a définitivement sa place dans notre Top.

3. QALF – Damso

QALF
Pochette de l’album QALF © Damso
On n’y croyait plus après cinq ans, et pourtant en septembre QALF est arrivé pour sauver 2020. “Ecoutez juste l’album, vous posez pas de questions” lance le rappeur sur Skyrock alors que les avis divergent. Conquis ou déçus, les fans font exploser les scores sur Spotify et lui offrent le meilleur démarrage de l’année. Avec des sons comme Deux Toiles de Mer, le Belge ne s’attarde pas sur les codes du rap pour lesquels il s’est fait connaître. Sur des sonorités plus funky, afro, et même poétiques, comme le featuring avec Lous and the Yakuza, Damso se montre changé. S’il reste sur des titres rap avec BPM et D’ja Roulé, l’ambiance plus musicale de cet album est envoûtante. Un véritable retour aux sources, bien souligné par un rap en Lingala dans Fais Ça Bien en feat avec Fally Ipupa, et le politique Pour L’argent. Introspectif dans ses relations à la mère et au père, Dems raconte son histoire, ou plutôt celle de William. Ce projet, bien encadré par une équipe artistique variée, devient la lumière de cette année sombre. Le dernier morceau, Intro, annonce une suite qu’on attend avec impatience. Nous aussi on est tombés love, et on le porte bien haut dans ce classement.

2. Adios Bahamas – Népal

Cover Adios Bahamas © Népal

Le premier album de Népal sera posthume. 12 pistes et 40 minutes ont tristement ouvert le bal le 10 janvier dernier. A l’écoute des sons du mystérieux artiste de 24 ans, disparu en novembre 2019, le cœur se pince, contexte oblige. Il amène aussi à réfléchir. Connu pour Suga Suga avec Doums, ou Rien d’Special, c’est avec Adios Bahamas qu’il souligne une personnalité complexe. Inspiré par la culture japonaise, comme on l’entend dès l’intro, Népal multiplie les références spirituelles orientales en passant par le penseur suisse Hassim Haramein à la fin de Trajectoire, et la mention d’Herman Hesse dans Lemonade. Mélancolique, il dévoile sa philosophie de vie, ses réflexions, loin de l’argent et du système capitaliste. Mais aussi loin de la négativité. Celui qu’on appelait KLM s’est entouré de rappeurs proches pour ce projet. Doums (avec qui il formait le duo 2Fingz), Nekfeu, le prometteur Di-Meh, Sheldon et 3010 ont déjà travaillé à ses côtés, Népal leur a réservé une place d’honneur sur cet album final. Quant au public, la plume du Grandmaster le berce une dernière fois avec un album sincère et authentique, à son image. Il clôt une carrière sans nous séparer du rappeur parisien, sûrement plus en paix aujourd’hui.

1. Les failles cachées – Pomme

Pomme
Pochette de l’album de Pomme, Les failles cachées, sorti en février 2020. ©Pomme Music

« Cet album m’a fait du bien » confiait Pomme à Purebreak en décembre 2019, lors de la sortie de son album Les Failles. Un album qui lui a fait du bien et qui a fait du bien aux jeunes. Anxiété, trouble de l’alimentation, confiance en soi, solitude et peur de la mort, autant de sujets tabous que Pomme a su sublimer par sa voix enchanteresse. Les Failles, tellement apprécié et source d’inspiration pour la jeune artiste, a fait naître quelques mois plus tard, en février 2020, un second album. Plus complet avec cinq titres supplémentaires, Les Failles Cachés ont décomplexé tout une génération qui peine à exprimer sa vulnérabilité. Dans un monde où la superficialité et le paraître semblent régner, avec Les Failles puis Les Failles Cachées en 2020, Pomme porte la voix d’une génération voulant se reconnecter avec la simplicité, qui a besoin d’être entendue et surtout écoutée. Auteure-compositrice-interprète, Pomme représente une jeunesse dynamique ayant envie d’avancer et d’évoluer malgré quelques failles bien assumées. Pour son talent et sa faculté de dépasser les tabous avec une douce violence, Pomme mérite la première place de ce classement. 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pépère News

GRATUIT
VOIR