L’athlétisme à l’heure du confinement #4 : Même son de cloche pour le handisport

Dimitri Jozwicki athlétisme

Un rêve, les Jeux Paralympiques. Une quête repoussée d’un an. Dimitri Jozwicki, la nouvelle pépite du handisport français, sociétaire du Lille Métropole Athlétisme, nous raconte son confinement.

Alors que les Jeux Paralympiques sont une fenêtre d’exposition du handisport aux yeux du public, comment vivez-vous ce report ?

Au début, c’était plutôt difficile à accepter car j’avais toutes les chances de me qualifier. Je n’étais vraiment pas loin. Mais le virus a pris une telle ampleur que j’ai vite réalisé que ce report était la meilleure décision. La santé doit passer avant tout, l’important est de prendre soin de soi et de ses proches. J’envisage, maintenant, ce délai comme une occasion d’être encore plus fort. Cela me laisse finalement un an de plus pour être plus rapide et plus performant. 

Beaucoup d’athlètes ont exprimé leur mécontentement face au manque de considération des athlètes handisport en évoquant uniquement le report des Jeux Olympiques et non des Jeux Paralympiques ? Qu’en pensez-vous?

Je connais très bien Arnaud (Assoumani, ndlr), l’athlète qui a lancé la « polémique ». Je l’ai immédiatement remercié sur les réseaux sociaux. Je trouve qu’il a complètement raison. Nous faisons du sport de haut niveau au même titre que les athlètes valides. Et c’est au statut de « sportif de haut niveau » que nous voulons être reconnus. À quatre ans des Jeux de Paris, les médias doivent mettre en lumière le sport paralympique. Une chose est sûre, au Japon, l’événement sera à la hauteur et le public sera au rendez-vous. Si nous n’arrivons pas à créer d’émulation avec notre public de Paris 2024, la fête paralympique sera gâchée et les Jeux risquent d’en prendre un coup en terme de popularité. C’est l’image de la France, au niveau de l’inclusion de ses citoyens en situation de handicap, qui sera également remise en cause.

En janvier, vous espériez être sélectionné pour les Jeux Paralympiques. Qu’en est-il des qualifications ?

Pour le moment, le chemin de qualification n’est pas encore connu. Tout ce que l’on sait, c’est la date de report et que seuls les athlètes qualifiés à l’issue des derniers Championnats du monde restent qualifiés. 

Quelles difficultés rencontrez-vous dans la poursuite de vos entraînements ? Comment l’adaptez-vous ?

La difficulté est surtout matérielle. Ce n’est pas évident de s’entretenir avec des packs d’eau et un balais. Cela ne suffit pas toujours et je vais forcément perdre en masse musculaire. C’est pourtant important pour un sprinter. Mais bon, nous sommes nombreux dans cette situation. J’essaie d’ailleurs de me faire livrer du matériel par une marque spécialisée, j’attends leur réponse ! Une simple barre et quelques poids suffiraient… 
Sinon, je cours devant chez moi. J’ai un bout de rue de 150 mètres à sens unique avec peu de passage. De ce côté-là, j’ai presque de la chance. Alors j’ai tracé des repères tous les dix mètres.  J’ai transformé ma rue en piste d’athlétisme ! Mais c’est sûr que la vraie piste me manque, surtout à mes pieds qui n’aiment pas trop sprinter sur du béton ! Un mois, ça commence à faire long, mais il faut prendre son mal en patience car ce n’est, visiblement, pas prêt d’être terminé. 

 

Dimitri Jozwicki handisport confinement
Système D pour les entraînements de Dimitri Jozwicki à son domicile.
Crédit photo : Dimitri Jozwicki

Est-ce encore plus difficile de s’adapter pour les athlètes handisports ?

Pour moi, personnellement, ça va, mais dès que tu es appareillé avec une lame de course ou un fauteuil, ça ne doit pas être évident si tu n’a pas le matériel nécessaire. Évidemment, nous ne sommes pas tous égaux. Tout dépend également de ta spécialité. RIP les lanceurs et les sauteurs en longueur par exemple ! 

Quelle est la première chose que vous ferez à la fin du confinement ?

Je pense retourner au plus vite sur les pistes et descendre voir ma famille dans le Grand Est si cela est possible. 

Retrouvez toute l’actualité de Dimitri sur son site.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
1
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

On recrute des community managers / chargés de communication !

X
Pépère News

GRATUIT
VOIR