En lecture
Le doublé historique du LOSC, retour 10 ans en arrière

Le doublé historique du LOSC, retour 10 ans en arrière

Statue losc derby du Nord

Le LOSC version 2021 va jouer le dernier match de cette saison, non sans enjeu, puisqu’il pourrait la couronner du titre de champion dix ans après le dernier sacre. L’occasion de revenir sur cette saison 2010/2011, qui, reste et restera l’une des plus importantes dans l’histoire du Lille Olympique Sporting Club.

Il y a tout juste 10 ans, la bande d’Eden Hazard rapportait au LOSC un doublé historique pour le club en remportant le championnat de France et la coupe de France. En 2011, le LOSC avait alors mis fin à presque 50 ans de disette de trophées. Le Pépère News revient sur plusieurs points clefs du doublé des joueurs entrainés par Rudi Garcia, et tisse les ressemblances avec le LOSC version 2021.

Un championnat maîtrisé de bout en bout

Le suspens a pris fin dans les derniers matchs des Dogues lors du championnat. Ils comptaient, en effet, 8 points d’avance sur l’Olympique de Marseille, alors deuxième, à la fin du championnat. Mais le LOSC n’a pas toujours été tranquille dans cette saison 2010/2011. S’ils ont dû batailler toute la saison, les Dogues ont néanmoins dégagé une certaine sérénité en s’emparant du titre de champion d’automne (1er du classement fin décembre).

Une confiance présente dans le groupe des lillois version 2011. Récemment, l’ex-chouchou du public lillois, Eden Hazard, a livré une interview au LOSC dans laquelle il affirmait se sentir intouchable durant cette saison.

Un groupe solide et uni

Rudi Garcia, alors à la tête du groupe lillois, impose un jeu offensif et de mouvement. Il s’appuie pour cela sur de solides piliers : Yohann Cabaye (lillois de naissance) et Rio Mavuba, le capitaine, au milieu, mais aussi du trio d’attaque : Hazard, Moussa Sow et Gervinho.

La composition en 4-3-3 choisi par le tacticien lillois est réfléchie et permet à chaque ligne d’avoir un rôle bien précis :

  • Le gardien, international français, Mickaël Landreau, use de sa grande expérience pour protéger les cages lilloises. Cette saison-là, il sera même élu meilleur gardien du championnat.
  • La défense centrale composée de deux joueurs axant leur jeu sur leur physique dans les duels : Aurélien Chedjou et Adil Rami.
  • Les latéraux mêlent l’expérience et la polyvalence, incarnées par Franck Béria, et la fougue à l’image de Mathieu Debuchy.
  • Le milieu est la plaque tournante du jeu offensif des Dogues : important dans la récupération de balle le duo au milieu allié à Florent Balmont sublime les sorties de balles et les ballons pour les attaquants.
  • Enfin le trio d’attaque joue de la vitesse de Gervinho, de la technique d’Eden Hazard et de la vista devant le but de Moussa Sow pour inscrire 68 buts en 38 matchs soit le plus haut total cette saison.

De plus, les Lillois pouvaient compter sur des remplaçants solides ayant souvent fait la différence en fin de match, comme Ludovic Obraniak ou encore Tulio De Melo. Le LOSC se base alors sur un groupe résistant et homogène.

Une équipe qui ne partait pas favorite

Depuis 2002, l’ex-président du club, Michel Seydoux, avait pour ambition d’installer le club nordiste dans le top 5 français. L’objectif des Lillois cette saison est claire : “être européen“, avait déclaré Rudi Garcia au début de saison. Les Lillois partaient alors comme outsiders du championnat derrière les géants du moment, aussi bien dans le jeu qu’au niveau du budget : l’Olympique de Marseille (champion en titre) et l’Olympique Lyonnais.

Très tôt dans la saison, on se rendra compte qu’il faudra compter sur les Dogues pour jouer le titre puisqu’ils prennent la tête du championnat dès la 14e journée et ne la lâcheront que deux fois au cours de la saison.

Le joueur de la saison

Élu meilleur joueur de la saison à seulement 20 ans, l’international Belge, Eden Hazard, a ébloui de son talent la Ligue 1. Il a mené le LOSC au succès, grâce à sa vitesse et ses qualités de dribbles, aussi bien en championnat qu’en coupe de France.

Rio Mavuba et Eden Hazard, sur une photo affichée au parc JB Lebas à l’occasion des 10 ans du doublé. © Rémi Grimonpont / Pépère News

Cette distinction souvent décernée aux attaquants a récompensé le jeune prodige belge qui avait reçu deux fois de suite le titre de meilleur espoir les saisons précédentes. Il s’est également distingué en marquant un des plus beaux buts de cette saison contre Marseille.

Le but de la saison

Plusieurs buts se distinguent au cours de cette saison, notamment celui d’Eden Hazard contre Marseille, lors de l’envoi d’une frappe lourde de l’extérieur de la surface, mais c’est un but en Coupe de France qui a le plus marqué les esprits.

Ludovic Obraniak a en effet marqué l’un des buts les plus marquants de l’histoire du LOSC. Le coup franc excentré côté droit finissant dans le petit filet droit de Grégory Coupet en fin de finale de Coupe de France a permis aux lillois de soulever cette coupe et donc de repartir avec ce doublé historique.

La célébration

A une époque où la Covid n’était pas, les joueurs lillois ont pu réaliser la traditionnelle parade en bus à impériale au cœur de Lille, plus particulièrement Boulevard Vauban où près de 20.000 lillois les ont accompagnés scandant “Merci le LOSC”. Osmose totale et célébration réussie pour tous les lillois, aussi bien pour le groupe de joueurs que les supporters.

Lille pour le LOSC
crédit : Célia Consolini / Pépère News

Alors, si les mémoires de la victoire d’il y a 10 ans ressurgissent dans les têtes de tous les supporters lillois, ces derniers ne semblent pas vouloir se contenter d’un souvenir mais bien vouloir le revivre. Pour cela il faudra que les joueurs de Christophe Galtier s’imposent à Angers pour pouvoir revivre un moment de magie et de communion totale dans les rues de Lille.

Même Eden Hazard s’est exprimé récemment sur le possible titre de champion du LOSC version 2021 : “Honnêtement, s’ils sont champions cette saison, ce serait encore mieux que nous en 2011 (…). Les supporters le méritent. Dans cette période compliquée, ça ferait du bien à tout le monde”.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

On vous parle des élections régionales et départementales des 20 et 27 juin !

X
Pépère News

GRATUIT
VOIR