En lecture
Le Jardin des Agrions : l’agriculture comme lien social

Le Jardin des Agrions : l’agriculture comme lien social

En ces temps de prise de conscience climatique, il apparaît plus important que jamais de mettre en avant des initiatives citoyennes visant à réconcilier urbanisme et écologie. C’est le cas du Jardin des Agrions, nom donné en référence à l’insecte de la famille des libellules. Inauguré en juillet 2017, cet espace vert partagé situé au bord de la Dêule dans le quartier des Bois-Blancs vise à réconcilier les Citadins avec l’environnement et le fonctionnement des écosystèmes.

Une approche agro-écologique

Ce mot en apparence si compliqué possède une signification bien simple : observer la nature, les relations entre les espèces et tenter de tout reproduire à l’échelle d’un jardin. Fini pesticides et engrais chimiques, place à la bonne collaboration entre les espèces végétales. Car oui, certaines plantes peuvent avoir des effets bénéfiques sur les cultures voisines, et ainsi favoriser leur croissance. Mais tout cela est bien sûr impossible sans l’apprentissage et la transmission de connaissances agricoles.

Crédit photo : Agathe Hernier

Un lieu de partage et de connexion sociale

Car c’est aussi l’enjeu de cet espace commun : renouer du lien social entre les habitants du quartier. Et quoi de mieux pour cela que de se retrouver les mains dans la terre lors des ateliers hebdomadaires, où l’on apprend la pratique de l’agro-agriculture. D’après Christelle Libert, présidente de l’association des Jardins du Sourire, « ce qui est formidable avec la terre, c’est que toutes les barrières sociales sautent ». Et le pari semble réussi : étudiants, retraités, sans-emplois ou cadres, tous s’y rencontrent et parviennent à dépasser les cadres et préjugés imposés par la société.

Une initiative citoyenne et collective donc, comme réponse à l’inaction politique en matière d’écologie et comme porteuse d’un message d’espoir et de partage.

Voir aussi

Si le projet vous intéresse, voici un reportage réalisé par deux étudiantes de l’Académie ESJ dans le cadre du concours Jeunes Reporters pour l’Environnement.

Le Jardin des Agrions, par Agathe Hernier et Coline Le Piouff
Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page