En lecture
Le jardin des retrouvailles, une oasis de verdure au cœur du quartier Moulins

Le jardin des retrouvailles, une oasis de verdure au cœur du quartier Moulins

La poussée des listes écologistes aux dernières élections l’a prouvé, les Français sont de plus en plus préoccupés par les enjeux environnementaux. Dans le même temps, un nouveau concept se répand dans plusieurs quartiers : les jardins partagés. L’objectif ? Reconnecter les habitants à la nature, à leur quartier, et à eux-mêmes. Reportage au Jardin des Retrouvailles, à Lille. 

900m² de verdure en ville… Des fruits et des légumes bios à portée de bras… La tranquillité en plein milieu de l’agitation urbaine… Tout le monde en rêve ! À Lille, comme partout en France et dans le monde, un nouveau concept s’est développé pour accéder à cet idéal : les jardins partagés.

Les jardins partagés – ou jardins communautaires, associatifs ou encore collectifs selon les appellations – sont construits et entretenus pas les habitants d’un quartier. Les “habitants-jardiniers” réunis en assemblées décident ensemble des projets à mener. Ils récoltent et se distribuent la production. Les valeurs de solidarité, de mixité, de responsabilité et de partage sont ainsi placées au centre du concept. Exemples de vie en collectivité dans le respect d’un développement durable, les jardins partagés se sont déployés dans toutes les régions de France par l’intermédiaire d’associations qui croient au pouvoir de la nature sur la cohésion sociale. Un réseau national, “Le jardin dans tous ses états”, coordonne les antennes régionales. Le Jardin des Retrouvailles est situé en plein cœur de Moulins, un quartier populaire de Lille. Il a été créé par l’association des AJOnc sur un terrain vague en 1997, ce qui en fait le plus ancien jardin partagé de France.

La permaculture : la nature et l’humain

Les AJOnc, acronyme des “Amis des Jardins Ouverts et néanmoins clôturés”, c’est une association au nom amusant dirigée par Benjamin Gourdin. Son succès fait crouler le directeur sous les demandes d’interviews et les dossiers de subvention. Sa devise : “(re)créer du lien social grâce à la nature”. La structure défend la protection de la nature et l’éducation à l’environnement et à la permaculture. Actuellement, c’est Juliette Denu, habitante-jardinière et militante écolo, qui est responsable des lieux à Moulins. La militante écolo défend avec ferveur le mode de production permacole. “Il faut reconstituer les écosystèmes et replanter des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique. […] La permaculture repose sur trois piliers, explique-t-elle. Respecter la terre, respecter les humains et partager. Concrètement, on n’apporte aucun intrant chimique dans le sol, on se retrouve avec bienveillance et on partage tous les fruits et légumes à disposition.

Juliette Denu est une “habitante-jardinière” de Moulins.

Le terrain prêté par la mairie de Lille mesure environ 900m². Il est aménagé comme un lieu de promenade et de détente avec des canapés, une roulotte, un hamac. Les habitants viennent quand ils le souhaitent. Juliette Denu les accueille quand elle est présente. “Ici, tout le monde peut se servir selon ses besoins et aider aux travaux quand bon lui semble.” Tous les habitants du quartier populaire peuvent se retrouver dans cette “oasis de verdure” pour “un retour à la nature“, d’où le nom de l’endroit. “Le jardin est représentatif de la diversité du quartier : on retrouve toutes les cultures, tous les niveaux sociaux, tous les âges, tous les sexes, toutes les religions…” Les jardins partagés ont en effet la volonté de dépasser les clichés de “l’écolo-bobo”. En s’implantant dans chaque quartier et en ouvrant leurs portes à tous les curieux, ces espaces verts comptent prouver leur utilité écologique et sociale.

“Une petite réserve naturelle”

Derrière la petite porte en bois du Jardin des Retrouvailles, un air frais circule grâce aux nombreux arbres fruitiers : pêchers, groseilliers, pommiers, poiriers… À l’intérieur, un sentiment apaisant enveloppe les visiteurs. Le bruit de la circulation, le vacarme des chantiers et l’odeur des pots d’échappement sont stoppés par la végétation. Une petite serre et de modestes carrés potagers produisent divers légumes : tomates, radis, potirons… La responsable des lieux estime la production suffisante pour nourrir une famille. “Mais il y a un gros potentiel“, assure-t-elle. En effet, seule une minorité de la surface est pour l’instant convertie en espace de production alimentaire.

Le Jardin des Retrouvailles est une “oasis de verdure.”

Des animaux déambulent : poules pondeuses sauvées de l’abattoir, canards coureurs indiens mangeurs de limaces, chats errants adoptés… Et des espèces protégées trouvent refuge dans la mare et le bosquet : tritons alpestres, grenouilles, crapauds et chauve-souris. “Une petite réserve naturelle“. Juliette Denu pense que tous ces animaux contribuent à attirer les habitants dans ces lieux protégés de l’agitation urbaine.

Un lieu de liberté

La liberté offerte par ce coin de verdure attire également les habitants. Chacun a le droit de proposer ses idées : dessin, chasse au trésor, débats, musique… Toutes les occasions de partager autour de l’écologie et du développement durable sont bonnes pour se retrouver et échanger. Les crèches du quartier profitent par exemple du jardin une fois par mois. Juliette Denu aimerait mettre en place davantage d’activités pour faire entrer la population dans ces lieux privilégiés. Elle souhaiterait par exemple tisser un partenariat avec l’école primaire située juste en face du Jardin des Retrouvailles. Pour terminer cette visite, notre guide cite, pleine d’optimisme : “‘Agir rend heureux’, c’est Yann-Arthus Bertrand qui le dit et là, pour une fois, je suis d’accord avec lui.” Elle encourage par exemple tous les citadins à mettre des plantes et des fleurs sur leurs fenêtres, sur leurs balcons, pour sauver les pollinisateurs.

En cette période de confinement, c’est le moment idéal d’entamer une passion pour le jardinage. En plus des chants de solidarité, votre balcon peut sans aucun doute accueillir des plantations qui égaieront vos journées et votre horizon.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
2
Hilarious
0
In Love
0
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page