En lecture
Le LOSC enchaîne à domicile face à Angers

Le LOSC enchaîne à domicile face à Angers

Osinhem

Le LOSC enchaîne sa troisième victoire à Pierre Mauroy face au SCO d’Angers. La pépite nigériane Victor Osimhen (5ème but) a libéré les Lillois avant la pause. Araujo a fait le break au retour des vestiaires.

Une première mi-temps à sens unique

En première période, les Dogues dominent les débats. Les Angevins de Stéphane Moulin n’inquiètent donc pas le gardien nordiste Mike Maignan. Les Lillois mettent pourtant du temps à se créer une occasion franche. “On a un peu joué à la baballe pendant les trente premières minutes” analysait Jeoffrey, supporter du LOSC, à la sortie du stade. En face, les Angevins forment un bloc solide pour contenir les attaquants et jouer en contre. Mais à force de frapper la pierre, elle finit par se briser. En fin de première période, Araujo fend le premier rideau et sert Bamba sur le côté gauche. Depuis l’entrée de la surface, ce dernier tente une frappe. Elle ripe sur les gants ultra-glissants de Butelle. Derrière, la flèche nigériane Osimhen suit bien et conclut dans le but vide (39e minute).

Une deuxième période decrescendo

Les festivités reprennent au retour des vestiaires. Araujo profite d’une bourde de Mangani pour enfoncer le clou (53e). Le stade à moitié plein s’enflamme alors. Les supporters sont soulagés mais restent tendus, à l’image de Christian : “C’était un peu stressant, on sentait qu’Angers pouvait revenir”. En effet, les Angevins essayent de sortir la tête de l’eau et réagissent. On note quelques incursions, dont une frappe de Capelle sur laquelle Maignan doit s’employer. Les Lillois baissent progressivement en régime et laissent le jeu au SCO. Bahoken convertit un bon centre venu de la droite. La tension monte alors dans les tribunes de Pierre Mauroy.
Malgré ce coup de mou, les Dogues maîtrisent leur fin de match. “On a un peu tremblé, Angers aurait pu revenir dans les dix dernières minutes”, nous confiait Paul.

Angers revient à 2-1 par Bahoken (87e) mais le LOSC tient et s’impose. Le trio d’attaque Osimhen, Araujo et Bamba s’est distingué. Pierre, touriste alsacien de passage, a aimé cette prestation : “C’est une équipe solide, il y a des attaquants très très rapides.” Unanimes, les supporters saluaient la performance de Luiz Araujo et Victor Osimhen. Jonathan Ikoné a joué un ton en dessous après avoir rendu deux copies pleines avec les Bleus pendant la trêve internationale.

 

En définitive, il s’agit d’une préparation correcte des Nordistes avant d’aller affronter l’Ajax Amsterdam, demi-finaliste l’an passé, en phase de groupes de Ligue des Champions.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
3
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page