En lecture
Le LOSC s’incline face à une équipe de Bruges bien supérieure

Le LOSC s’incline face à une équipe de Bruges bien supérieure

Anciens nordistes, Bundesliga

Le LOSC s’est incliné deux buts à zéro contre une équipe de Bruges bien mieux préparée. Un match compliqué pour les Dogues mais symbole du travail qu’il reste à fournir avant la reprise de la saison.

S’il s’agissait du deuxième match de reprise pour l’équipe lilloise, c’était la première fois que les supporters pouvaient revoir leurs joueurs sur le terrain. La victoire 2-1 face au Royal Excelsior Mouscron en début de semaine n’était en effet pas diffusée, au grand dam des fans du club. Ces derniers ont donc enfin pu renouer avec l’équipe qu’ils avaient laissé le 8 mars dernier.

Des blessures, des jeunes et un adversaire sérieux

Malgré tout, cette équipe était largement remaniée par rapport à la saison passée. Christophe Galtier a dû jongler avec les blessures : Sanches, Ikoné et Bamba qui reviennent du Covid, Xeka blessé cette semaine à l’entraînement ou encore Yazici et Weah en phase de reprise. D’autant plus que ça ne devrait pas aller en s’améliorant avec la blessure de Domagoj Bradarić, replacé en milieu gauche sur ce match, au coup de pied.

On a donc pu voir une équipe du LOSC très jeune mais aussi avec des recrues. Usman Simbakoli, meilleur buteur du Championnat U19 l’an passé avec Angers, et surtout Isaac Lihadji, chipé à l’OM cet été. Si le premier a été plutôt discret, le second a fait parler ses qualités de dribble et de percussion. Il manquait malgré tout une “prise de risque et de la justesse” selon les dires de son entraîneur.

En face, le FC Bruges jouait son sixième match de préparation, le dernier avant la finale de coupe la semaine prochaine. L’équipe belge, large championne la saison passée, était tout à fait au point physiquement et tactiquement, en totale opposition avec le LOSC.

Des approximations fatales

Le match commence assez doucement avec deux équipes qui se toisent. La première offensive est pour Bruges, avec une frappe qui force Mike Maignan à détourner en corner. Un corner qui sera décisif puisqu’après un cafouillage, Mats Rits se retrouve seul face au gardien lillois. Il ajuste ce dernier d’un beau ciseau alors que les défenseurs du LOSC restent figés (10′).

Ces derniers ont d’ailleurs été particulièrement inquiétants dans cette première période. La charnière centrale, composée de Thiago Djalo et José Fonte, a commis plusieurs erreurs qui auraient pu mener au but. Le score restera le même à la pause malgré une belle tête à bout portant de Benjamin André (15′) bien détournée par le gardien adverse, et un face-à-face remporté par Mike Maignan (41′).

Une seconde mi-temps à oublier

Les Lillois n’ont presque jamais inquiété les Belges en première période mais ce qui était proposé par séquence était intéressant. Comme l’a souligné Christophe Galtier après le match, il manquait principalement “de la constance et de la justesse dans le dernier geste”. En revanche, la seconde période est à oublier pour le coach lillois. Elle a très mal débuté avec Baji à quelques centimètres de doubler la mise (46′) qui a ensuite trouvé le poteau (52′). Sous une pluie diluvienne, le LOSC a été beaucoup moins tranchant, dépassé physiquement et techniquement par une équipe de Bruges bien en place.

Christophe Galtier en a profité pour faire ce qu’il avait annoncé en conférence de presse : sortir toute l’équipe. Ainsi, neuf changements ont eu lieu. Un deuxième onze très jeune, avec une moyenne d’âge de 19,6 ans. Malheureusement, il n’y a pas grand chose à retenir de cette équipe, si ce n’est une tendresse logique étant donné leur âge et une timidité parfois gênante. À noter toutefois la belle prestation de Cheick Niasse, présent dans l’effectif pro, et du jeune Rocco Ascone, 16 ans seulement.

Bruges se chargera ensuite de doubler la mise pour tuer tout suspense avec Schijvers (78′). Une belle victoire pour l’équipe belge, qui aurait pu être bien plus lourde. Un indicateur également pour le LOSC, qui a pu mesurer tout le chemin à effectuer avant d’être prêt le 23 août pour recevoir le Stade Rennais.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
Hilarious
0
In Love
1
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page

Malgré un petit ralentissement estival, votre média étudiant vous accompagne au mieux !‬

‪Du 1er juillet au 16 août inclus, la rédaction part en vacances... MAIS vos "Rembobinages" hebdomadaires d’actu continuent sur Instagram et on vous promet de vous faire voyager à distance !

X