Le Main Square Festival part en tournée

Main Square festival

Quelques semaines après les annonces de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot d’imposer aux festivals d’été une jauge de 5.000 personnes assises, les annulations s’enchaînent. Après les Eurockéennes, Lollapalooza ou le Hellfest, c’est au tour du Main Square Festival d’Arras de reporter son édition 2021. Mais c’était sans compter sur la ténacité des organisateurs arrageois qui ne comptent pas laisser les festivaliers sur leur faim.

L’annonce s’est faite sur leurs réseaux sociaux le 31 mars dernier : la 16ème édition du Main Square est reportée aux 1, 2 et 3 juillet 2022. Ils ont par la même occasion annoncé la venue du chanteur Sting pour cette édition. Il est toutefois précisé que les billets achetés en 2020 et 2021 seront valables pour 2022. Une occasion pour le festival arrageois de se réinventer et de se transformer en Main Square en Balade.

Un Main Square en concerts ambulants

Le 18 février la ministre de la Culture Roselyne Bachelot annonçait les conditions de tenue des festivals d’été : 5.000 personnes maximum, assises. Les organisateurs du Main Square ont jugé que ces règles de rassemblement n’étaient pas applicables pour un événement qui recevait plus de 100.000 personnes en 2019. Ils ont préféré annuler le festival “la gorge serrée et sans plaisir aucun”, peut-on lire dans un communiqué.

Mais pas question pour l’un des plus grands festivals de France qui se déroule dans la Citadelle d’Arras d’abandonner complètement ses festivaliers. Pour cette 16ème édition, le MainSquare Festival se transforme en Le MainSquare en Balade. Du 31 mai au 10 juin, des concerts ambulants sillonneront les Hauts-de-France. Au programme, 8 artistes sur 8 dates. Certains prévoient d’accueillir du public : Patrice à Amiens le 31 mai, Marcel et son Orchestre au Stade Bollaert de Lens le 1er juin, Feu! Chatterton au Beffroi d’Arras le 2 juin, Skip the Use au Familistère de Guise le 5 juin, P.R2B au Château d’Hardelot le 7 juin et Chilla au Frac de Dunkerque le 10 juin. D’autres comme le concert d’Yseult à Chantilly et d’Henri PFR à Hallicourt se dérouleront sans public.

Le Main Square part en balade aux quatre coins des Hauts-de-France du 31 mai au 10 juin. © Main Square Festival

Tous ces concerts exclusifs seront filmés et diffusés en ligne sur le site officiel du festival ainsi que sur ses réseaux sociaux les 2, 3 et 4 juillet prochains. Pour ce qui est des six concerts accueillant du public, les places ont été attribuées par tirage au sort entre les détenteurs de billets des éditions 2020, 2021 et 2022. Ils se dérouleront assis, et dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Un monde de la culture en péril depuis le début de la pandémie

S’il y a un secteur qui aura souffert de la crise de Covid-19, c’est bien celui de la culture. Musées fermés, concerts et festivals annulés, cinémas, théâtres, opéras aux rideaux baissés, sites du patrimoine mondial inaccessibles, c’est tout le monde de la culture qui s’est éteint durant cette crise sanitaire. Dans l’industrie cinématographique, l’UNESCO a estimé à dix millions le nombre d’emplois perdus en 2020, tandis qu’un tiers des galeries d’art auraient réduit leur personnel de moitié. Et le marché mondial de l’édition devrait diminuer de 7,5% en raison de la crise de Covid-19.

“Je m’étais fait une raison depuis le début d’année.” – Maëlys, festivalière habituée

Le 19 mai a soufflé un air d’espoir avec la réouverture des lieux culturels, même en jauge réduite. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : ce sont plus de 300.000 entrées qui ont été enregistrées en France dès le premier jour de réouverture des salles obscures. Mais malgré le retour de la culture, la crise sanitaire n’épargne pas les festivals qui ont dû renoncer à la fête, au grand dam des habitués. “J’ai été triste de voir les éditions 2020 puis 2021 annulées. J’attendais ça comme l’ultime récompense après l’année scolaire, mais je comprends totalement parce que la vaccination commence tout juste pour les jeunes, et organiser un festival avec distanciation et une jauge aussi réduite n’était pas envisageable”, confie Valentin, un festivalier. La déception ambiante se fait ressentir mais la majorité est compréhensive, comme Maëlys : “Lorsque j’ai appris que c’était encore une année sans Main Square, je n’ai pas été surprise, je m’en doutais. Je ne voyais pas les choses s’arranger au niveau sanitaire, je m’étais fait une raison depuis le début d’année. Mais je garde mes places pour 2022 bien au chaud !”

Main Square Festival
Edition 2009 du Main Square. © Kmeron / Flickr

Une édition 2022 attendue avec impatience

Après deux éditions annulées, organisateurs comme festivaliers attendent avec impatience 2022. “Nous allons concentrer nos efforts à réunir une programmation qui fera votre bonheur en 2022 et dont nous vous partagerons la teneur le plus vite possible. Vous y retrouverez des artistes que vous attendiez et aussi forcément de nouveaux visages. Un savant mélange pour des retrouvailles exceptionnelles et tant attendues dans notre chère Citadelle”, rassurait l’équipe du Main Square. Cassandra, une autre festivalière, voit elle aussi le verre à moitié plein : “J’ai hâte de retrouver cette ambiance unique, je reste optimiste pour 2022, en espérant y trouver les artistes que je veux voir !” Il semblerait que Twenty One Pilots soit le groupe tant attendu pour la saison prochaine. “J’espère bien pouvoir aller au Main Square en 2022, la motivation principale étant de revoir Twenty One Pilots en concert”, conclut Valentin.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

On vous parle des élections régionales et départementales des 20 et 27 juin !

X
Pépère News

GRATUIT
VOIR