En lecture
Le Top 5 des événements sportifs de 2019 par le Pépère News

Le Top 5 des événements sportifs de 2019 par le Pépère News

Une nouvelle année s’achève, emportant aussi avec elle une décennie. Avant de se lancer pleinement dans l’an 2020, il est l’heure de se remémorer avec nostalgie les grands moments qui ont marqué l’année 2019. Les rédacteurs du Pépère News ont fait marcher le peu de mémoire qu’il leur restait pour vous concocter leur Top 5 des événements sportifs les plus marquants de 2019.

5. La résurrection de Liverpool

Après sept longues années de disette, le club historique du nord-est de l’Angleterre a enfin retrouvé le goût de la victoire, et de la plus belle des manières. Le Liverpool du déjà légendaire Jürgen Klopp a décroché une sixième coupe aux grandes oreilles, au terme d’une édition 2018-2019 de la Ligue des Champions qui mériterait à elle seule de figurer dans ce classement. Un 64ème trophée dans le musée des Reds qui marque la résurrection du plus grand club anglais de l’histoire. Mais les pensionnaires d’Anfield ne souhaitent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils ont déjà soulevé deux trophées cette saison (la Supercoupe d’Europe et le Mondial des clubs) et sont en bonne position pour décrocher un 19ème titre de Champions d’Angleterre, pile poil trente années après leur dernier sacre. Un titre qui pourrait enfin réparer les cœurs des Scousers, après de trop longues années de galère. Les Reds ne marcheront définitivement plus jamais seuls.

4. La surprise Sud-Africaine soulève le trophée Webb Ellis

On mentirait si l’on disait que l’équipe de France n’y a pas cru ! Les Bleus finissent 2e de leur groupe derrière l’Angleterre mais sont stoppés dès les quarts de finale par le Pays de Galles… Alors, le tableau semble n’offrir plus aucune surprise et la voie est libre pour un nouveau sacre de la Nouvelle-Zélande. En demi-finale, il ne reste plus que du beau monde, que les champions des hémisphères Nord et Sud, les champions du monde et l’équipe anglaise du moment. Mais là, survient l’un des matchs de l’année, l’Angleterre fait totalement taire les favoris néo-zélandais et s’offre une finale totalement méritée au vu des dernières années.
C’est finalement l’Afrique du Sud qui soulève la Coupe du Monde de Rugby 2019 pour la 3e fois de leur histoire, après 1995 et 2007. Ils avaient terminés à la deuxième position de leur poule derrière la Nouvelle Zélande, ils s’étaient ensuite défaits de la surprise japonaise, pourtant à domicile, et du Pays de Galles en demi-finale !
C’est une sorte de nouveau vent qui souffle sur le rugby mondial depuis cet automne tant les cartes ont été rebattues avec cette victoire quelque peu surprise mais tant méritée de l’Afrique du Sud !

3. Eliud Kipchoge sous les 2 heures

1h 59 min 40 sec. 42,195km. Veni Cucurri Vici auraient pu être les mots d’Eliud Kipchoge à la fin de sa course. En effet, ce 12 octobre 2019 est un grand jour pour l’histoire de l’athlétisme. Le Kényan est passé sous les 2h du marathon, en plein centre de Vienne, sur un parcours propice aux records. Il fut aidé de 35 “lièvres” qui se sont relayés pour l’encadrer et le mettre dans les meilleures conditions possibles.
Ce challenge a été mené par l’entreprise Ineos qui est aussi propriétaire d’une équipe de cyclisme, anciennement Sky.
Il y a 2 ans, Kipchoge avait déjà tenté de passer sous les 2h. La tentative dirigée par Nike avait eu lieu sur le circuit automobile de Monza. Il avait malheureusement échoué à 25 sec de la barre symbolique.
Il est donc le premier homme à descendre sous les 2h, même si cette performance ne sera pas officialisée puisqu’en dehors d’une compétition homologuée. Le record est donc toujours de 2h 01 min et 39 sec, réalisé à Berlin en 2018 par Kipchoge lui-même.

2. Le Tour de magie d’Alaphilippe

Julian Alaphilippe était loin d’être un favori du Tour. Pourtant, il a laissé croire qu’il était capable de gagner. Le numéro un mondial de cyclisme est resté 14 jours avec le maillot jaune cet été.
Il remporte deux étapes. À Epernay d’abord, grâce à une superbe échappée en solitaire où il prend la tête du classement général en prime. Puis à Pau en écrasant la concurrence lors d’un superbe contre-la-montre. Il fait jeu égal avec les favoris dans les Pyrénées, malgré une première alerte à l’arrivée au sommet du Prat d’Albi. Il attaque la dernière semaine de course avec une minute cinquante d’avance sur le deuxième : Geraint Thomas.
Malheureusement, il flanche dans les Alpes et craque définitivement lors de la dix-neuvième étape. Egan Bernal, futur vainqueur, lui prend le maillot jaune au sommet de l’Iseran, plus haut col routier de France.
Finalement, nous avons tous adoré voir Julian Alaphilippe briller sous nos yeux. Il a éclaboussé de son talent et de sa soif de victoire cette édition du Tour de France.

1. La Coupe du Monde féminine de football

Et comment placer un autre évènement aux premières loges de ce classement ? La Coupe du Monde féminine de football, pour sa huitième édition, prenait place pour la première fois dans notre hexagone du 7 juin au 7 juillet.
L’Équipe de France, actuelle 4e au classement FIFA, connaît un sans-faute en phase de poule en venant à bout de la Corée du Sud, de la Norvège et enfin du Nigéria. Victorieuses 2-1 du Brésil en 8e, les Bleues s’inclinent finalement en quart de finale 1-2 face aux États-Unis. 
Favorites de la compétition et tenantes du titre, les Américaines ont tenu leur rang. Après avoir successivement éliminé l’Espagne, la France et l’Angleterre, à chaque fois 2-1, les coéquipières du Ballon d’or 2019 Megan Rapinoe s’imposent 2-0 face aux Pays-Bas et montent sur le toit du monde pour la 4e fois de leur histoire.
D’un point de vue global, cette Coupe du Monde s’apparente à une réussite. Selon la FIFA, ce sont plus d’un milliard de personnes qui ont suivi au moins un match de cette édition.

Quelle est votre réaction ?
Excited
1
Happy
0
Hilarious
0
In Love
0
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page