En lecture
L’eau, une ressource de luxe pour les Roms de la MEL

L’eau, une ressource de luxe pour les Roms de la MEL

Roms MEL Lille eau garçon

Le confinement crée des situations sanitaires difficiles. Pour les populations Roms de la MEL, forcées de rester confinées dans des bidonvilles, l’accès à l’eau potable est un combat quotidien. Et ce malgré les efforts d’associations engagées sur le terrain.

Tout au nord du Vieux-Lille, au fond de la plaine de la Poterne, le long du boulevard Robert-Schuman, vivent une quinzaine de familles Roms. Au milieu des caravanes, des enfants jouent et se chamaillent. Depuis le début du confinement, la situation est difficile pour tous, mais plus particulièrement pour ces personnes qui voient leur situation rendue plus précaire que jamais.

Reportage au coeur de la population Roms lilloise en période de confinement - Martin Hortin

À cause des restrictions liées à l’urgence sanitaire, les sources de revenus sont encore plus rares. Faire la manche est devenu compliqué, et les emplois sont difficiles à trouver. En raison de la barrière de la langue, remplir des attestations est un véritable défi. Pour ces personnes venues de Roumanie, il est devenu quasi impossible de subsister sans aide.

L’eau, une ressource de luxe

Il va sans dire que nous sommes inégaux face au confinement. Pourtant, cette différence est criante dans le bidonville de la Poterne. L’enjeu principal ? L’accès à l’eau. Le campement ne dispose pas de raccord à une source d’eau potable et le contexte rend la ressource d’autant plus difficile à atteindre. Entre deux sourires, un jeune homme explique que le supermarché à proximité du camp a refusé qu’ils entrent pour acheter des bouteilles au cours des derniers jours, manifestement à cause de “problèmes avec l’attestation”.

Alors, pour s’en sortir et obtenir le minimum, les habitants du bidonville essayent de profiter de toutes les occasions. Il y a une semaine, une caravane a brûlé. Le collectif “Solidarité Roms Lille Métropole” a fait installer quatre cuves qui ont été remplies par les pompiers venus éteindre l’incendie. C’est la dernière fois qu’ils ont reçu de l’eau, probablement non-potable.

La MEL, dont c’est la compétence, explique être “intervenue, par l’intermédiaire de son opérateur ILEO, pour consolider l’accès à l’eau potable de six campements Roms de la Métropole”. Pourtant, à la Poterne comme dans d’autres camps de la MEL, l’accès à l’eau potable n’est toujours pas garanti et la soif se fait sentir.

Roms MEL Lille eau fille
Cette enfant de la Poterne est scolarisée à Lille. Elle pourra bénéficier d’une aide alimentaire mise en place par la ville.
Crédit : Martin Hortin

Des acteurs locaux mobilisés

On le voit, la fragilité des Roms de la Poterne est criante. Outre l’eau, c’est la nourriture qui vient à manquer, faute d’argent. Les familles doivent compter sur la solidarité mise en place par différents acteurs locaux depuis le début du confinement.

Le Secours Populaire, le collectif “Solidarité Roms Lille Métropole” et diverses associations sont mobilisées et distribuent des coupons d’aide alimentaire et des biens de première nécessité. Malheureusement, la fréquence de distribution est assez variable et couvre difficilement les besoins primaires des familles.

“Aujourd’hui, notre travail s’apparente plus à de l’aide humanitaire” – Dominique Plancke, membre du collectif “Solidarité Roms Lille Métropole”

Les enfants en bas âge sont nombreux. Le jour du reportage, Dominique Plancke vient recenser les enfants scolarisés à l’école primaire. La mairie va proposer des paniers d’aliments pour ceux qui n’ont plus accès à la cantine. D. Plancke poursuit : “Avant le Covid-19, notre travail consistait à de l’aide juridique et administrative mais aujourd’hui, ça s’apparente plus à de l’humanitaire”.

Alors que le confinement dure depuis plus d’un mois, la situation reste critique, tant à la Poterne que dans le reste des bidonvilles de la métropole lilloise. On dénombre encore aujourd’hui au moins sept autres campements dans lesquels l’accès à l’eau est précaire.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
1
Hilarious
1
In Love
0
Not Sure
0
Sad
1
Silly
0
Voir les commentaires (1)

Répondre

Haut de la page