En lecture
Les marchés de Lille #3 : Fives, entre tranquillité et convivialité

Les marchés de Lille #3 : Fives, entre tranquillité et convivialité

Marché fives

Pour se réchauffer, quoi de mieux que de bien manger ? Notre ville regorge de bonnes adresses pour se restaurer. Mais qu’en est-il pour les amateurs de marchés ? Que ce soit pour vous promener ou pour trouver des produits savoureux pour votre cuisine, le Pépère News vous présente les marchés les plus charmants de Lille.

Tous les dimanches, vers 8 heures 30 du matin, les marchands présents sur la place Madeleine Caulier dévoilent leurs étals. Le marché de Fives attire jeunes parents comme retraités qui font de leurs courses un moment de plaisir entre bonnes affaires et bavardages. Loin du brouhaha et de l’activité du marché de Wazemmes, mais bien plus animé qu’un supermarché, ce marché fera le plaisir de quiconque cherche à remplir son frigo et même ses placards. Pas de panique pour ceux qui ne savent pas comment s’y rendre, le marché est à la sortie de la station de métro de Caulier.

Un marché paisible

Marché Fives
Mohand, La Passion du Fuit. © Marius JOLY

“J’aime pas les marchés stressants, ici on a une ambiance sympa” nous confie Mohand derrière ses étals de fruits et légumes. Sur la place, le stress n’effleure pas grand monde. Fini les installations à 6 heures du matin, ici, on discute entre maraîchers, on boit un café “Chez Manu”, on prend le temps. Les habitants du quartier et les habitués de longue date aiment se retrouver pour discuter de tout et de rien.

Les jeunes parents viennent en famille et laissent leurs enfants choisir les bonbons chez Nono qui tient son stand depuis 19 ans. Il s’est diversifié et vend dorénavant des raviolis et des maquereaux en plus des bonbons. Et quand on lui demande pourquoi, il répond : “Ça marche moins bien qu’avant les bonbons. […] Je ne peux pas arrêter de travailler sinon je meurs. C’est ce que j’aime faire, discuter, le contact avec les gens” nous confie même Nono après nous avoir expliqué qu’il a fait faire ses bacs de bonbons sur mesure pour conserver son camion. En plus des maraîchers présents depuis toujours, il y a aussi des jeunes qui font déguster avec enthousiasme du thé, des herbes, et certains proposent même des journaux. Ainsi, personnes âgées comme jeunes parents trouvent leur bonheur. Si le cadre est moins élégant qu’au marché de Sébastopol avec les immeubles qui encerclent la place, le charme de ce marché se trouve dans les personnes qui l’animent.

Un marché paisible et convivial. © Marius JOLY

Un marché complet

Avec une quarantaine de marchands, le marché de Fives n’est pas le plus grand de Lille mais on y trouve une grande variété de produits. Il y a plusieurs boucheries et presque dix marchands de fruits et légumes. Certains viennent en camion aménagé tandis que d’autres exposent leurs produits sur des étals.

À côté de la boulangerie-pâtisserie du marché, la grande poissonnerie offre un choix de produits de la mer non négligeable. À l’odorat, on reconnaît facilement des saveurs d’Asie et du Maghreb. Et lorsque l’on vient faire ses courses le ventre vide, on craque rapidement sur les nems et les crêpes des traiteurs thaïlandais et marocains ou les divers plats à emporter. La rôtisserie fait également saliver avec différents poulets en cuisson.

Des fruits et des légumes de saison. © Marius JOLY

On ne trouve pas que de la nourriture le dimanche matin. Les deux fleuristes qui illuminent aussi la place Madeleine Caulier sont connus de tous. Les passants leur achètent des fleurs pour leurs bonnes odeurs mais aussi pour leur faire plaisir après une longue discussion. Niveau bavardage, les vendeurs des jeunes start-ups ne sont pas en reste. En dégustant du thé glacé bio ou des feuilles de cresson, cette plante gorgée de vitamines, on constate que le marché parvient à se moderniser.

Enfin, comme au marché de Wazemmes, on trouve des stands de bazars. Pour le plus grand bonheur des enfants, les voiturettes, les figurines de héros mais aussi les piles, les éventails ou encore les lampes de poche sont au prix de 1 euro. À ce prix, facile de convaincre les parents. Encore faut-il que le sac ne soit pas rempli de bonbons, n’est-ce pas, Nono ?

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
1
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR