En lecture
Les premières mesures de “l’union de gauche” de Karima Delli

Les premières mesures de “l’union de gauche” de Karima Delli

Karima Delli, députée européenne, étiquetée Europe Ecologie les Verts, rallie derrière elle une coalition de gauche regroupant le Parti Socialiste, le Parti Communiste, La France Insoumise, Génération.s, Génération Ecologie, Place Publique et le Parti Radical de Gauche. Objectif : éviter le duel entre le Rassemblement National et la droite libérale, dans les Hauts-de-France où la gauche n’est pas si populaire…

Ce vendredi, la liste de Karima Delli aux élections régionales des Hauts-de-France tenait son premier meeting, en compagnie de la presse et de quelques partisans. Un rassemblement aux allures de grande communion, essentiellement du “blablatage”, et malheureusement peu de mesures concrètes ou de réelles réponses. Politique politicienne oblige, le propos tourne surtout autour de Xavier Bertrand, l’actuel président de la région, candidat à un nouveau mandat mais également à la présidentielle de 2022.

Emploi, environnement, transports : quelques mesures concrètes se fraient un chemin

Le discours porté par la nouvelle “union de gauche” ne peut que sonner doux aux oreilles de ses futurs électeurs. Pauvreté, agriculture, délocalisation, crise des hôpitaux… Les grands discours s’enchaînent, les belles idées aussi – même si elles sont rarement très palpables. Retenons toutefois quelques mesures, évoquées souvent en une phrase, que semblerait vouloir instaurer la liste de Karima Delli si elle venait à obtenir assez de voix aux élections.

Karima Delli et ses soutiens pour les régionales © Célia Consolini / Pépère News
  • Gratuité des transports régionaux. Il serait tout d’abord question de rendre gratuits les transports internes à la région, notamment les TER. Une mesure en réponse directe à l’ouverture du rail à la concurrence que Xavier Bertrand est en train de mettre en place. Une mesure qui surtout, aurait pour objectif d’encourager les mobilités douces et de désenclaver les territoires.
  • Une Banque Public pour l’Emploi et le Climat. La proposition émane de Fabien Roussel, député communiste du Nord. L’intérêt d’un tel dispositif serait, à partir de fonds publics, de financer des projets en lien avec la préservation de l’environnement et favorables à la création d’emplois. Une mesure qui mériterait d’être explicitée au regard de nombreuses zones d’ombre, mais qui semble reprendre un appel émis par le climatologue Jean Jouzel et l’économiste Pierre Larrouturou en 2019.
  • Création de maisons médicales dans les zones peu desservies. Toujours à l’initiative de Fabien Roussel, il s’agirait cette fois de combler le déficit de médecins dans certaines zones, rurales notamment, à travers la création de maisons médicales réunissant des médecins de plusieurs spécialités.
  • Mise en place de projets et d’installations artistiques dès cet été. Karima Delli compte sur le monde de la culture, puisqu’elle semble vouloir remettre en place des animations artistiques dans la région pour les vacances. Un dispositif là aussi très flou, mais qui, s’il est appliqué, pourrait aider à sauver le tourisme. Un dispositif qui surtout, trouve un écho particulier en pleine mobilisation pour la réouverture des lieux culturels.
  • Mise en place d’un “Revenu Solidaire Jeune”. Alors que la question de la précarité étudiante battait son plein il y a encore quelques semaines, “l’union de la gauche et des écologistes” évoque la création d’un Revenu Solidaire Jeune, qui se calquerait sans doute sur le RSA dont on reproche l’inaccessibilité à de nombreux actifs de moins de 26 ans. Mais là encore, le flou demeure autour de la question : il ne faudrait pas que cette mesure, qui sonne évidemment doux aux oreilles des jeunes – y compris à celles des lecteurs et rédacteurs du Pépère News – ne soit en fait qu’une coquille vide pour draguer la jeunesse.

Les Hauts-de-France méritent une campagne de fond

Pour le moment, le programme est donc maigre : cinq mesures concrètes, mettant en avant l’écologie et le social, semblent vouloir se frayer un chemin au milieu du “blabla idéologique”. Et lorsque nous essayons de creuser, la rhétorique prend le pas. Karima Delli évoque la juste place des jeunes. Mais concrètement, rien ne semble être annoncé – Patrick Kanner glisse tout juste que le PS rajeunira ses candidats, pour que la moyenne d’âge de ces derniers “tourne autour de 30-40 ans”. Sur l’après-Covid, là encore, rien de bien réel. “On se méfie des grands plans de relance qui ne prennent pas compte de l’environnement.” Pour un meeting de deux heures, c’est un peu bancal.

Le meeting s'organise au théâtre de la Verrière © Célia Consolini / Pépère News
La campagne est bien lancée : pupitres, kakemonos et discours bien rodés. © Célia Consolini / Pépère News

Espérons qu’il ne s’agit là que des inévitables balbutiements de début de campagne. Car pour le moment, l’affaire semble surtout être une guerre d’egos, de rhétorique, et de politique un peu creuse. La liste de gauche l’assume : son objectif premier est de contrer la droite. Les discours sont beaux, mais ne veulent pas dire grand-chose. Et dans la presse, les affaires d’alliances et de stratégies politiques semblent prendre le dessus. De ce remue-ménage, il ne faudrait pas perdre de vue l’essentiel : les Hauts-de-France. Cinq départements, six millions d’habitants, 9% de la population française. Un territoire contrasté, conquis en partie par l’extrême droite, aux forts enjeux industriels. Un territoire où l’on vit en moyenne moins longtemps que dans le reste de la France, où les enjeux climatiques sont gargantuesques. En somme, même si nous n’oserions pas douter de l’authenticité de la gauche et des autres listes, il ne faudrait pas que les candidats aux élections régionales perdent de vue ce pour quoi ils sont là : proposer des idées de fond, un programme clair, et un débat public apaisé, à même de répondre aux enjeux de la région à laquelle ils prétendent. Aux électeurs de trancher, dans les urnes, les 13 et 20 juin si tout se passe bien.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pépère News

GRATUIT
VOIR