En lecture
L’ESBVA-LM s’incline au finish face à Bourges

L’ESBVA-LM s’incline au finish face à Bourges

ESBVA-LM basket féminin

Avant l’annonce de la suspension de la Ligue Féminine de Basket jusqu’au 31 mars, les Guerrières ont pu disputer un dernier match. Cette rencontre s’est déroulée au Palacium vendredi dernier face aux dauphines du championnat : le Tango Bourges Basket. Retour sur cette rencontre où tout s’est joué dans les dernières minutes.

C’est dans une ambiance très plaisante et amicale que le match a débuté. Sur le terrain et des deux côtés, le départ est très brouillon avec trop de précipitation et des tirs trop rapides. Mais l’ESBVA tient tête et fait plus que rivaliser grâce à sa défense. En effet, les Guerrières interceptent et font perdre de nombreux ballons (19 au total) à cette équipe de Bourges qui semble ne pas rentrer dans son match. Les Guerrières ne sont menées que de trois points dans le premier acte (15-18).

Le second est tout aussi indécis, car les joueuses de Meziane sont très agressives sur le porteur du ballon. Ce qui empêche une bonne adresse des joueuses adverses. En attaque, à défaut d’avoir une Johanne Gomis très adroite, Villeneuve joue intelligemment et provoque de nombreuses fautes converties sur la ligne de lancer-franc. Bourges augmente peu à peu le rythme mais Villeneuve rivalise et rentre au vestiaire avec le même retard qu’au premier quart temps (32-35). L’ESBVA a réussi une très belle et sérieuse première mi-temps, mais le plus dur restait à faire.

Christelle DIALLO (ESBVA) et Alexia CHARTEREAU ( TANGO Bourges) lors de l’entre-deux. Crédit photo : Thomas Collas

Un dernier quart-temps comme souvent tueur d’espoirs

Au retour des vestiaires, les Guerrières entament parfaitement. Elles infligent, notamment par Keisha Hampton, un 8-0 aux dauphines du championnat. La défense ne laisse définitivement rien passer comme notamment les deuxièmes chances en verrouillant le rebond. Malheureusement, l’ESBVA n’arrive pas à profiter de cette défense car l’adresse offensive est en berne. En effet, Bourges se réveille enfin, porté par Coleman et Iliana Rupert en sortie de banc. Villeneuve se retrouve encore menée de 3 points avant le dernier acte mais rien n’est joué.

Malheureusement, Bourges fait parler son expérience et fait un écart dès le début du quatrième. Les Guerrières n’arrivent pas à réagir et commencent à paniquer, notamment en tirant trop rapidement . Mais les joueuses de Meziane ne faiblissent pas et reprennent du poil de la bête grâce à Lisa Berkani. Ses trois points permettent de revenir seulement à un point. C’est alors que Bourges hausse le ton défensivement. Villeneuve n’arrive pas à réagir et perd trop de ballons, permettant aux dauphines d’en profiter en contre-attaque. L’ESBVA craque définitivement avec un écart de 10 points à trois minutes du terme. Bourges maintient l’écart et s’impose de neuf points : 61-72.

Comme souvent ces derniers temps, les dix dernières minutes ont été fatales. Sur ce match, la défense a encaissé 24 points, beaucoup trop pour pouvoir espérer gagner. Ceci peut s’expliquer par la fatigue physique à trois quart-temps accrochés. Voilà un des principaux points à travailler pour la fin du championnat s’il y a.

Classement peut-être final de LFB

C’est donc avec ce revers difficile mais encourageant pour la suite que l’ESBVA-LM part en trêve forcée.  Avec deux défaites consécutives, celle-ci arrive, qui sait, au bon moment pour enrayer ce cycle. Le coach Rachid Meziane va avoir tout le temps pour faire ses ajustements. Le prochain match, si le championnat continue, sera face à Lattes-Montpellier. Ce match sera très important pour la qualification pour d’éventuels Playoffs.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
Hilarious
0
In Love
0
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page