En lecture
L’ESBVA-LM toujours à la lutte pour les Playoffs

L’ESBVA-LM toujours à la lutte pour les Playoffs

Après la trêve internationale et la qualification olympique pour l’équipe de France féminine, les Guerrières ont repris le chemin des parquets. Au programme, un match à domicile avec la réception de Tarbes et le déplacement du côté de Charleville-Mezières. 

Battues de peu à l’aller dans les Landes (68-62), l’ESBVA-LM devait prendre sa revanche et surtout rebondir après le revers face à l’ASVEL. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Guerrières ont totalement compris le message. Dès le début du match, les joueuses de Rachid Meziane ont pris le bon bout en prenant très vite dix points d’avance.

Malgré une petite panne de courant dans la salle, l’énergie de Villeneuve ne s’est pas enfuie, au contraire. En maîtrisant la raquette adverse, les Guerrières ont totalement verrouillé le rebond (46 à 26 sur le match). En attaque, notamment grâce à une très bonne circulation de balle (20 passes décisives), l’ESBVA acquiert un petit matelas d’avance à la mi-temps : 34-26.

Au retour des vestiaires, Villeneuve ne faiblit pas. Au contraire, elle augmente son avance avec une défense forçant des tirs très compliqués en fin de possession. Les Guerrières sont toutes en contrôle et déroulent en attaque. Elles infligent 27 points à 13 dans le troisième quart-temps. Lors du dernier acte, Villeneuve maintient l’écart acquit précédemment et s’impose facilement 72 à 58.

Un match plus compliqué face aux voisines ardennaises

Placée juste devant au classement, Charleville était un très bon test pour Villeneuve. En effet, même s’il reste 7 matchs après celui-ci, c’est le moment d’enchaîner les victoires afin d’avoir l’avantage du terrain pour les Playoffs.

Le début de match est très accroché entre deux équipes qui manquent d’adresse. Les équipes se rendent coup pour coup et terminent à égalité à la fin du premier quart-temps : 15 partout. Bis repetita lors du deuxième quart, puisque les deux équipes se quittent avec un score de 36-36 à la mi-temps. Villeneuve est bien en place en défense mais encore une fois, l’attaque pèche. La force collective présente lors du match précédent n’est plus là. En effet, il y a peu de mouvement sans ballon et chacune tente son 1 contre 1.

En deuxième mi-temps, le mano à mano continue, où les deux équipes ne se lâchent pas. Charleville est très adroite à l’intérieur avec l’internationale française Endene Miem alors que Villeneuve répond derrière l’arc en étant très adroite au trois points. À ce jeu, ce sont les Guerrières qui prennent une légère option en menant de deux points avant le dernier quart temps : 53-55.

Un dernier quart temps fatal

Comme certains matchs, Villeneuve a lâché dans la toute fin de rencontre. En trois minutes, Charleville a acquis un écart de dix points dont l’ESBVA ne se relèvera pas. Sur ce match, le principal facteur a été les pertes de balles. Au nombre de 20, trop ont été faites dans les dix dernières minutes. Le jeu offensif est trop statique et par conséquent des passes trop prévisibles dans les mains des adversaires. Le manque d’adresse a aussi joué son rôle et sans mouvement, il est beaucoup plus dur de l’accroître. Score final : 78-69. C’est vraiment dommage puisque les Guerrières rivalisaient et réalisaient un match abouti. Mais les promesses sont quand même là.

Classement après 15 matchs

Malgré ce logique revers, l’ESBVA est toujours en très bonne position pour se qualifier pour les Playoffs. Septième avec trois victoires d’avance sur le neuvième, Villeneuve doit assurer sa place. Rendez-vous au Palacium ce vendredi avec un choc : les Guerrières reçoivent les deuxièmes du championnat, le Tango Bourges Basket. Entre-deux à 20h.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
1
Hilarious
0
In Love
0
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page