En lecture
Lille peu inspiré concède le nul face à Nîmes

Lille peu inspiré concède le nul face à Nîmes

Quelques jours après son revers face à Chelsea, les Dogues retrouvaient leur stade Pierre Mauroy. Face à une équipe de Nîmes motivée, le LOSC n’est pas parvenu à renouer avec la victoire (2-2).

La première occasion du match est nîmoise. Denkey, bien servi, frappe à côté du but de Maignan (4e). Les Dogues ne tardent pas à répondre. Deux minutes plus tard, Ikoné lance parfaitement Bamba qui loupe son face à face (6e). Ce début de match est riche en occasions et les deux équipes jouent au ballon. À la suite d’un corner, Valls déclenche une splendide frappe aux 25 mètres qui prenait le chemin de la lucarne sans la claquette de Maignan (9e). Pourtant, c’est Loïc Rémy qui lance les hostilités. Après une double parade de Bernardoni, l’attaquant nettoie la lunette (1-0, 12e). Le portier lillois voit ses coéquipiers reculer depuis l’ouverture du score. En effet, ce sont les Nîmois qui contrôlent le ballon. Denkey écrase trop sa frappe tandis que Philippoteaux effleure le montant après un festival dans la surface (15e, 26e). Les locaux semblent se satisfaire de ce but et se contentent de contrer. Un contre, justement, aurait pu leur permettre de breaker, mais Bamba ne trouve toujours pas le cadre (33e).

Dans ce dernier quart d’heure, le jeu est souvent arrêté. Osimhen écope d’un carton pour un coup de coude sur Deaux (39e). De plus, le pauvre Bernardoni est contraint de sortir à la 43ème minute. Il souffre de la cheville après se l’être tordue en début de match (20e). Les Lillois, endormis depuis l’ouverture du score, concèdent un pénalty avant la pause, à la suite d’une mauvaise intervention de Fonte. Ripart ne tremble pas et prend Maignan à contre-pied (1-1, 45e+4).

Nîmes décomplexé

Au retour des vestiaires, les Dogues ont l’air de repartir avec de meilleures intentions. Mais l’opportunité de Xeka est détournée en corner (47e). Galtier, agacé de voir son équipe en difficulté dans le jeu, procède à deux changements à la 60ème. Yazici et Araujo remplacent Bamba et Ikoné. Dans une seconde mi-temps pauvre en occasions, c’est Denkey qui vient conclure un contre rondement mené par les Crocos (1-2, 70e).

Voir aussi

Les Lillois courent désormais après le score. C’est dans une action similaire au premier but qu’ils parviennent à égaliser. Après une triple parade de Dias, c’est Osimhen qui propulse le cuir au fond des filets (2-2, 80e). Bien qu’ayant poussé après ce but, les Dogues ne sont pas parvenus à refaire sauter le verrou visiteur. En effet, la tête de Soumaoro dans le temps additionnel passe au-dessus du but nîmois (90e+2).

Score final 2-2. Lille reste invaincu à domicile mais n’était pas loin de craquer face à une équipe nîmoise inspirée.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
2
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page