En lecture
L’Insoumis Lucas Fournier, 20 ans et déjà prétendant à la mairie d’Hellemmes

L’Insoumis Lucas Fournier, 20 ans et déjà prétendant à la mairie d’Hellemmes

Lundi 20 janvier au soir, “Décidez Pour Hellemmes” présentait ses deux têtes de liste en présence du député LFI Ugo Bernalicis et des deux chefs de liste de “Décidez Pour Lille” Julien Poix et Élodie Cloez. C’est donc Gisèle Hubert qui co-représentera le collectif, en compagnie de Lucas Fournier, âgé de seulement… 20 ans. Le Pépère News était présent et a pu rencontrer le candidat.

On peut faire autrement. On peut faire mieux.” 

Lucas Fournier, qui est né et a grandi à Hellemmes, a commencé à militer chez les Insoumis en 2017. Et c’est sur cet engagement politique vieux de seulement trois ans que l’étudiant en troisième année de Licence de Droit se présente aujourd’hui, pour la première fois de sa jeune carrière et à seulement 20 ans, en tant que tête de liste pour les élections municipales. Son objectif ? Montrer, à travers sa candidature, que la politique est l’affaire de toutes et tous. Avec le collectif qu’il co-représente aux côtés de Gisèle Hubert, il souhaite “dépasser le cadre des partis” et en finir avec le principe du “maire tout-puissant”.

Gisèle Hubert et Lucas Fournier, co-têtes de la liste “Décidez Pour Hellemmes”. © Célia Consolini

Les 5 grands axes du programme de “Décidez Pour Hellemmes”

Lucas Fournier a pris la parole pour présenter l’ébauche de leur programme. Le mot d’ordre du collectif : “faire de la politique autrement”. Comme l’indique le nom de la liste, l’enjeu est de rendre les citoyens “acteurs de leur ville”. “Le Décideur” a défini 5 priorités sur lesquelles il souhaite travailler :

⇒ Écologie : “verduriser Hellemmes” en remplaçant les friches par un grand parc, un “poumon vert”, pour répondre aux défis du changement climatique.

⇒ Social : lutter contre la précarité des “logements mal entretenus” et le monopole des bailleurs privés.

⇒ Dynamisme et attractivité : développer et encourager les commerces de proximité tout en soutenant les artistes et créateurs locaux.

⇒ Sécurité : retour d’un commissariat dans la commune, “une police de proximité qui réponde concrètement aux besoins des habitants.”

⇒ Démocratie : remettre en question le statut de commune associée à la ville de Lille. Pour favoriser une “prise de décision collective”, il propose des référendums locaux, un conseil communal qui ne se limitent pas à un simple rôle consultatif, ou encore une autonomie financière.

Voir aussi

Un projet encore à construire

Pour l’instant, on ne trouve pas de propositions définies dans tous les axes, mais le collectif prévoit de travailler au contact des Hellemmois pour trouver des solutions concrètes. Pour cela, Décidez Pour Hellemmes prévoit d’organiser des cafés citoyens à partir du 31 janvier.

Un si jeune candidat a-t-il ses chances face à des concurrents plus expérimentés, qui maîtrisent déjà le détail des dossiers ? Nous ne pourrons le savoir que le 22 mars.

Nous rappelons à nos lecteurs Hellemmois (et Lommois) que vous pouvez voter deux fois aux municipales : une fois pour le maire de Lille et une fois pour le maire d’Hellemmes (ou de Lomme) !

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
1
In Love
5
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page