En lecture
Manuella Parent, une Lilloise qui pourrait être sacrée Miss Internationale 2020

Manuella Parent, une Lilloise qui pourrait être sacrée Miss Internationale 2020

Manuella Parent, Miss Internationale Haut-de-France 2020

Manuella Parent, une Lilloise de 18 ans, se lance le défi de gagner le concours Miss Internationale, qui aura lieu le 12 juillet au Japon.

Manuella est étudiante en sciences politiques mention relations internationales à l’ESPOL. Après plusieurs années en tant que modèle photo et quelques expériences avec des marques de renom telles que Ségolène Gabet ou UNDIZ , elle a décidé de donner une “suite logique” à sa carrière en se lançant dans son premier concours de beauté : Miss Internationale.

View this post on Instagram

La majorité d’entre vous est déjà au courant mais je souhaite vous annoncer officiellement ma participation au concours @missinternationalfrance. Ce concours ouvre les portes de 3 prestigieux concours internationaux : Miss International, Miss Supranational, Miss Asia Pacific International. Ils sont classés au Top 5 des concours de Miss internationaux, juste après Miss Monde et Miss Univers et se déroulent au Japon, en Pologne et aux Philippines. Vous connaissez tous mes revendications féministes et vous demandez sûrement pourquoi je participe à un concours de beauté. Tout simplement ce n’est pas incompatible, d’autant plus que Miss International ne requiert aucun critère de taille ou de poids. A mon sens, il renvoie une image bien plus représentative des femmes de notre société qu’un certain concours très connu. J’ai été élue Miss International Hauts-de-France 2020 à Amiens le 15 février dernier et je suis déjà enchantée par cette aventure. Elle s’annonce riche en rencontres, en émotions et surtout, en challenges. De plus, je suis persuadée que cette expérience sera extrêmement formatrice, personnellement, mais aussi pour mon parcours de modèle. L’élection nationale se déroulera cet été à Roubaix (pas de date précise en raison des circonstances actuelles). C’est une chance pour moi. Si vous souhaitez être présent le jour de l’élection, je vous communiquerais toutes les infos. Merci à toutes les personnes qui me soutiennent, amis, famille, mécènes, partenaires mais aussi @events_book ainsi que les déléguées Hauts-de-France de Miss International France et le président, Bruno Lestienne, très à l’écoute. #missinternational #missinternational2020 #missinternationalfrance #missfrance

A post shared by Manuella PARENT (@thailowaane_) on

© @thailowaane_

Après avoir rempli un dossier sur internet concernant son parcours scolaire, son parcours dans la mode ainsi que ses motivations pour participer à ce concours, elle a été sélectionnée pour se rendre au grand casting. Le 15 février, c’est à Amiens qu’elle avait rendez-vous. “Il devait y avoir 25  filles” nous raconte Manuella. “Nous avons été plusieurs à être sélectionnées puisqu’en fait, le jour du concours Miss Internationale, trois filles seront sélectionnées.” Elle a été sacrée Miss Internationale Haut-De-France, le début d’une “belle aventure”. En France, elles sont 50 à avoir été présélectionnées et rêvent toutes de prendre la place de Solène Barbot, Miss Internationale France 2019.

Miss Internationale, un concours singulier

Le concours Miss Internationale est un concours annuel de beauté créé en 1960 aux États-Unis. La particularité de ce concours ? L’absence de critères de taille et un âge limite de 28 ans contre 24 ans pour le concours Miss France. Un point positif qui permet aux concours de beauté de remonter dans notre estime en représentant un peu plus largement la femme. Ce concours ouvre les portes de trois concours internationaux : Miss Internationale, Miss Supranationale et Miss Asia Pacific Internationale. C’est ce qui explique pourquoi trois filles seront sélectionnées. Ces trois concours sont importants et se trouvent dans le top cinq des concours de beauté internationaux derrière Miss Monde et Miss Univers.

Pour atteindre leur objectif, les participantes sont confrontées à plusieurs défis. Elles doivent réaliser des missions comme paraître dans la presse, trouver des mécènes afin de financer les frais d’inscription élevés du concours final, poster des photos d’elles sur les réseaux sociaux, confectionner leurs costumes… Vous pouvez d’ailleurs admirer les photos de Manuella sur son Instagram @thailowaane_ qui, avec un peu de chance, s’envolera trois semaines au Japon pour y représenter notre pays.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
Hilarious
0
In Love
3
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page