Marseille éteint les Sang et Or

Le stade Félix Bollaert et le Racing Club de Lens accueillaient l’Olympique de Marseille pour la 22e journée de Ligue 1. A l’issue d’un match totalement dicté par les Marseillais, Lens s’incline pour la première fois à domicile depuis cinq mois. 

Après la défaite plus tôt dans l’après de leurs rivaux lillois, les Sang et Or voulaient enchainer face à un concurrent direct pour les places européennes en fin de saison et rééditer l’exploit de l’aller (3-2). Au coup d’envoi, les marseillais sont sur la dernière marche du podium tandis que les lensois sont 6e de Ligue 1. Du côté de Jorge Sampaoli aucune surprise dans le 11 de départ, quant à Franck Haise, il en a réservé une. Jean-Louis Leca est remplacé dans les buts par Wuilker Farinez.

Une première mi-temps marseillaise

Après un premier quart d’heure poussif, une bataille au milieu et quelques frappes sans danger, c’est Marseille qui prend le dessus. A la 18e minute, l’OM tourne autour de la surface et assiège le but de Farinez mais ne frappe pas. Une séquence révélatrice du bon placement de la défense mais aussi de la maitrise du ballon des Olympiens. Les joueurs de Jorge Sampaoli ont un total contrôle du match et atteignent même les 70% de possession de balle. La solution pour Marseille intervient sur une frappe de loin de Valentin Rongier juste avant la demi-heure de jeu. L’ancien nantais déclenche aux 20 mètres et trouve la barre du portier vénézuélien. Cependant, un fait plutôt rare, le ballon rebondit sur la tête du gardien et vient ensuite heurter le poteau avant un dégagement de la défense lensoise ! Les pas-de-calaisiens ne sont pas passés loin de concéder l’ouverture du score.

Ce n’est que partie remise pour les Olympiens qui obtiennent un pénalty à la 32e minute. Après un appel en profondeur, Cengiz Ünder déboule sur le côté gauche et centre fort à ras de terre dans les cinq mètres cinquante vers Matteo Guendouzi, mais au lieu de reprendre le ballon, le Français s’effondre. Facundo Medina est coupable d’une faute sur le marseillais et Stéphanie Frappart désigne le point de penalty. Dimitri Payet ne se fait pas prier et transforme le penalty face à Farinez qui est pris à contre-pied. C’est le 95e but en Ligue 1 de l’ancien lillois. Lens est dans le dur. Pour preuve, le RCL ne tire pour la première fois qu’à la 38e minute par l’intermédiaire de Sotoca. Il est suivi deux minutes plus tard par Wesley Said mais lui non plus ne trouve pas le cadre de Pau Lopez. C’est l’OM qui mène à la pause.

Le lensois Frankowski au duel avec un marseillais @rclens.fr

Lens ne peut que faire mieux

Les lensois démarrent mieux cette seconde mi-temps ce sont eux qui se procurent les meilleures occasions. Lens enchaîne les corners, une volée de l’incontournable Jonathan Clauss, un pressing efficace et des ballons récupérés bien plus haut qu’auparavant. Symbole de cette bonne période, la possession est lensoise à 60% après le premier quart d’heure. Toutefois, les espoirs sont de courte durée à la 66e minute, les marseillais obtiennent un coup franc à la limite de la surface que se charge de frapper Dimitri Payet. Il le tire directement mais Farinez réussit à détourner le ballon.

L’Olympique de Marseille a obtenu au cours de ce mercato la signature de Cédric Bakambu arrivé tout droit de Chine. Il n’a besoin que de deux minutes pour marquer son retour en France en inscrivant son premier but sous ses nouvelles couleurs. Après un échange avec Guendouzi, le Congolais part en profondeur et se défait du marquage avant de glisser le ballon entre les jambes de Farinez. Son dernier but en France datait de mars 2014 contre Bordeaux sous le maillot de Sochaux. Le suspens est enterré, le RCL est maintenant mené 0-2 et malgré quelques tentatives, jamais les locaux ne parviendront à revenir.

Au bout du temps additionnel, Stéphanie Frappart siffle la fin d’un match au cours duquel Lens a été totalement étouffé par une équipe de l’OM qui a parfaitement maîtrisé son sujet. Les Olympiens infligent aux lensois leur première défaite à domicile depuis le 22 septembre et un revers contre Strasbourg. C’est également la première fois que Lens s’incline face à Marseille depuis leur retour en Ligue 1. À l’issue de la rencontre, les artésiens sont provisoirement 7e en attendant le match de Montpellier, tandis que l’OM retrouve la 2e place de la Ligue 1. Au micro de Laurent Paganelli, le capitaine du RCL, Seko Fofana reconnait que c’était un “match difficile, ils (l’OM) nous ont mis en difficulté dès le début de la partie” et il invite ses coéquipiers à ne pas se démobiliser après ce résultat : “Il ne faut pas baisser la tête et on va faire des grandes choses

Après la trêve internationale, le RC Lens se déplacera en Bretagne pour y affronter le FC Lorient le dimanche 6 février à 13h.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.