En lecture
Martin Fourcade aurait-il déjà abdiqué ?

Martin Fourcade aurait-il déjà abdiqué ?

On savait que la coupe du monde de biathlon 2018-2019 serait difficile à aller chercher pour Martin. Même s’il avait dominé la saison passée et qu’il était sorti grand vainqueur des Jeux Olympiques, le futur s’annonçait rude. Et en effet, Martin Fourcade n’est plus sur son petit nuage.

La faute à qui ?

Le petit Johannes Boe n’est plus si petit que ça. Après avoir mangé son grand-frère et le reste de l’équipe norvégienne, il s’attaque désormais aux nations adverses. Depuis 2013 et sa fameuse première victoire en Coupe du Monde au Grand-Bornand, faisant de lui le plus jeune biathlète vainqueur d’une épreuve, on attendait qu’il prenne les rennes du classement mondial. Sans aucun doute le meilleur skieur du circuit avec Martin, il peinait depuis quelques années à trouver un niveau régulier au tir. Il pouvait réaliser des tirs très rapides puis rater trois cibles au suivant. Avec l’arrivée de Siegfried Mazet – ancien coach de l’équipe de France – au poste d’entraîneur de tir en 2016, les choses ont commencé à aller mieux et à être plus stables. Il est désormais parfaitement régulier au tir. Il n’a donc plus aucune excuse pour ne pas être le meilleur. Cette saison, il a déjà remporté 11 victoires et ne compte pas s’arrêter là. La concurrence est loin derrière étant donné que son dauphin, Martin, est à 282 points de la première place. En somme, Johannes Boe est presque intouchable.

3770835_1200x

Le ski, raison cruciale d’une baisse de niveau

Et ce n’est pas comme si Martin était en train de faire une coupe du monde catastrophique. Certes, il a gagné beaucoup moins d’épreuves – 2 – que les années précédentes qui étaient extraordinaires avec 11 victoires la saison passée et 14 l’année d’avant. Mais il est très régulier et côtoie souvent les 6 premières places. Son tir est tout de même moins efficace qu’auparavant et on observe beaucoup d’hésitation lorsqu’il s’agit de son tir debout, alors qu’il était celui qui tirait sa première balle le plus rapidement du circuit. Mais c’est surtout son ski qui inquiète. En effet, même quand il réalise un sans faute et qu’il s’arrache, Johannes Boe lui met quasiment plus de 20 à 30 secondes au niveau des temps de ski lors des sprints. Ce n’est pas comme si c’était n’importe quel skieur. Martin Fourcade a tout de même participé à la Coupe du Monde de ski de fond et n’a pas démérité parmi les plus grands fondeurs du monde. Mettre 20 secondes à Martin Fourcade, c’est un exploit.

La retraite pour Fourcade ?

Alors oui, il l’avait annoncé lui-même, cette saison serait différente des autres. Mais ne plus le voir sur la première marche du podium chaque week-end surprend beaucoup le public. Ce déclin annoncerait-il la fin de l’ère Fourcade ? Pas forcément. S’il avait déjà évoqué le fait de prendre sa retraite en 2020, il avait également dit qu’il se laisserait encore quelques années pour réfléchir et voir s’il aimait toujours autant le biathlon. Ce week-end, après avoir fini 4ème, 5ème et de nouveau 4ème du sprint, de la poursuite et de la Mass Start, il a annoncé qu’il ne prendrait pas part à la tournée nord-américaine. Martin reste donc en Europe pour préparer les Championnats du Monde qui se dérouleront à Ostersund en mars. C’est bien connu, Martin est un homme des championnats, il pourrait peut-être retrouver de la vigueur là-bas. Et cette saison 2018-2019 n’est peut-être qu’une transition pour faire le deuil de son statut d’ultime favori et trouver comment gérer la montée en puissance de Boe.

Voir aussi

2021724-42429967-2560-1440

Quoiqu’il arrive, il faudra tirer des leçons de cette saison pour repartir de l’avant. Mais si Martin est un peu dans une impasse en ce moment, ce n’est pas le cas de tous les français. Trois autres bleus sont dans le top 8 du classement général de la Coupe du Monde : Simon Desthieux, Quentin Fillon-Maillet et Antonin Guigonnat. Ces trois-là continuent de truster les podiums voire même de remporter leur première épreuve comme l’a fait Quentin Fillon-Maillet ce week-end, en remportant la mass start d’Antholz-Anterselva devant ce fameux Boe.

 

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (1)

Répondre

Haut de la page