En lecture
Mondiaux d’athlétisme #1 : Pierre Ambroise Bosse en tête d’affiche

Mondiaux d’athlétisme #1 : Pierre Ambroise Bosse en tête d’affiche

Pierre-Ambroise Bosse est le premier athlète local à fouler la piste qatarienne ce samedi à 16h15, heure française. Sous la chaleur écrasante de Doha se déroulent les championnats du monde d’athlétisme , du 27 septembre au 9 octobre. Le champion du monde en titre du 800 mètres remet sa couronne en jeu. 

 Une saison discrète 

Cet été, Pierre-Ambroise Bosse (PAB) s’est très peu montré en compétition. Il n’a pris part qu’à quatre courses : les meetings de Monaco, de Paris, où il a réalisé sa meilleure performance de la saison (1’45’’07) et les championnats de France.

Ainsi, PAB et son coach, Alain Lignier, ont pu se focaliser sur l’entraînement. Ils ont notamment réalisé deux stages en altitude, au Mexique et en Afrique du Sud pour travailler l’enchaînement des trois tours que composent les championnats internationaux (séries, demi-finales, finales). La préparation semble avoir été “bénéfique” pour l’athlète français. Son entraîneur insiste : “les chronos sont bons à l’entraînement”. Il avance même que Pierre est vraiment meilleur qu’à Londres” (où il avait décroché le titre mondial sur 800 mètres en 2017, ndlr). Le principal intéressé se dit lui-même “en très grande forme”.

 Une concurrence féroce

Malgré son statut, PAB aura fort à faire s’il souhaite conserver son titre de champion du monde

En effet, Les Kenyans Rotich (1’42’59 et Cheruyiot (1’43”11) et l’Américain Brazier (1’42’’70) font office de favoris en l’absence du botswanais, Nijel Amos pour blessure. Il faudra également se méfier du fin tacticien Adam Kszcot, toujours très redoutable dans la dernière ligne droite.

Quant à Bosse, il ne se place qu’au 35ème rang mondial (tout comme en 2017).

Voir aussi

Réitérer l’exploit

Pour autant, il n’est pas question pour Alain Lignier de se fier à ces pronostics. Il l’affirme dans les colonnes de Ouest-France : “Gagner une nouvelle fois le titre de champion du monde et devenir champion olympique est notre but depuis 2017”. Il est vrai que le 800 mètres reste une course très tactique dont l’issue est incertaine.

PAB se rend à Doha dans une situation semblable à celle de Londres en 2017 où il s’était présenté sur la ligne de départ en tant qu’outsider et avait finalement remporté le titre à la manière d’un véritable coup de poker. Cette année, il arrive néanmoins avec le statut de champion du monde en titre et a donc pu profiter d’une “White Card”. Cela lui a permis d’être automatiquement qualifié et de se préparer uniquement pour cette échéance.

Pierre-Ambroise Bosse aborde ces championnats avec des ambitions de médailles, de médaille d’or. Il est l’heure, pour ce Lillois d’adoption, de confirmer son tour de magie.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
1
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page