En lecture
Nos Bleues filent vers le titre

Nos Bleues filent vers le titre

Ça y est elles l’ont fait ! Les Bleues ont enfin décroché leur place pour les demi-finales du Championnat d’Europe de handball qui se joue en France cette année ! Championnes du monde en titre, les joueuses d’Olivier Krumbholz peuvent dorénavant rêver grand pour ces européennes après une victoire écrasante contre la Serbie (28-38) à Nantes accompagnées d’un public en feu pour l’occasion!

Un carré final inattendu…

Malgré une défaite de 3 buts face à la Russie en début de compétition, les françaises ont failli réaliser un sans faute pendant les 2 phases de groupes qu’elles ont dû affronter. En effet, à part un décevant match nul contre la Suède , les Bleues ont complètement prouvé leur statut de favorites bien qu’elles ne terminent que 2ème de leur groupe. Ce n’est d’ailleurs pas le cas de toutes les équipes favorites dans ce tournoi. Par exemple, les norvégiennes, 3ème de leur groupe en phase 2 , se retrouvent à jouer la 5ème place face aux suédoises, aujourd’hui à 14h. 

On se retrouve alors avec un quatuor assez surprenant ne comprenant ni la Norvège ni le Danemark ( première fois que les deux nations ne se retrouvent pas dans une demi-finale), mais bien les Pays Bas, la Russie, la Roumanie et bien entendu nos championnes du monde. 

« C’est un final four très ouvert » Olivier Krumbholz, sélectionneur des bleues

Les mots du coach des bleues ne pouvait pas mieux définir cette phase finale. Que ce soit du côté de la première demi finale opposant la Russie contre la Roumanie, ou celle de nos françaises contre les Pays-bas, tout est encore possible. 

Les russes, premières de leur groupe et seule équipe à avoir tenu en échec la France durant ce début de compétition, sont bien décidées à remporter leur première médaille d’or lors de ces championnats d’Europe. Affrontant des roumaines privées de leur meilleure joueuse, Cristina Neagu (44 buts depuis le début du tournoi), blessée lors de leur dernier match, elles sont alors favorites pour atteindre la finale cette année. Pour autant, ces championnats d’Europe nous ont appris à ne jamais se fier aux apparences. À l’image des norvégiennes et des danoises, absentes de ce quatuor final, les joueuses d’Europe de l’Est rêvent-elles aussi d’une finale et pourquoi pas d’un premier titre de championne d’Europe. 

Du coté des Bleues, bien que le titre soit déjà dans la tête de nos françaises, il ne faut pas négliger les hollandaises. Finalistes en 2016 contre la Norvège, elles ont réussi à se positionner premières de leur groupe en battant les allemandes lors d’un match incroyable. Emmenées par leurs joueuses vedettes Polmer et Dulfer, les Pays Bas n’afficheront aucune peur et comptent bien revenir avec le titre en poche cette fois-ci.

 

 

Des Bleues déterminées et réalistes …

 

Voir aussi

« J’ai envie qu’on casse tout »  Laura Glauser , gardienne de l’équipe de France

Les mots de la gardienne française après leur victoire face à la Serbie résument bien la mentalité de nos bleues avant cette demi-finale : l’objectif c’est le titre ! Elles savent que ce ne sera pas facile mais comptent bien prouver aux autres nations leur statut de favorites. Elles pourraient alors enchaîner une victoire aux championnats du monde et une victoire aux européennes, qui plus est en France. Comme le disait Alison Pineau, sélectionnée chez les bleues depuis 2007, le public a toujours son mot à dire et peut souvent faire pencher la balance. Le match de mercredi soir au Hall XXL de Nantes en est la preuve : c’est un public en feu qui a poussé les joueuses d’Olivier Krumbholz, d’abord menées au score, dans leurs derniers retranchements pour les mener à la victoire.

 

Dans tous les cas, ça ne fait aucun doute que nous aurons le droit à de beaux matchs ce soir à Paris. Je ne peux que vous conseiller de vous reposer et commencer pleinement votre week-end en regardant les 2 demi-finales qui se joueront à 17h30 pour Russie-Roumanie et 21h pour France-Pays Bas. Une chose est sûre, l’ambiance sera au rendez-vous à Bercy et l’intensité de ces matchs se répandra aussi chez vous, avec votre famille ou vos amis.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page