Paris Fashion Week 2020, le maintien d’une institution de la mode

La Fashion Week de Paris fait son grand retour le 28 septembre.

C’est après avoir fait le choix de créer la toute première Men’s Fashion Week Online, suite aux complications entraînées par la crise sanitaire de la Covid-19, que cet évènement signe officiellement son retour dès le 28 septembre. Que peut-on attendre des collections Femmes – Printemps/Été 2021 ?

“Je ne crée pas des vêtements. Je crée du rêve.” déclare le créateur américain Ralph Lauren. Le rêve, la Paris Fashion Week en offre tous les ans. Depuis la première semaine dédiée à la mode en 1973, la Fédération Française de la Couture se réinvente lors de défilés uniques et saisissants. Mais cet instant éphémère où tout n’est qu’illusions et fantaisies constitue un ancrage franc dans la vie courante. En réalité, c’est un marqueur certain d’une constante évolution de décennies marquantes quant au portrait de la femme et son pouvoir en société.

Un retour très attendu des créateurs

Du fait de l’annulation de tout évènement relié à la mode ces derniers mois, les créateurs doivent redoubler d’originalité afin de promouvoir leurs dernières collections. C’est souvent par le biais des réseaux sociaux que les collections se sont dévoilées. Jacquemus, jeune créateur issu du Sud de la France, a su se distinguer ces derniers mois par son approche très intimiste de la mode. En période de confinement, il nous a fait part de ses nouveautés “JACQUEMUS AT HOME”, avec un shooting exclusif pour Instagram de la célèbre modèle Bella Hadid, où encore de l’actrice Úrsula Corberó (La Casa de Papel). Mais avec plus de 2000 journalistes et des centaines de photographes bataillant pour obtenir les meilleurs clichés de la semaine, la Fashion Week reste l’occasion rêvée pour promouvoir les marques et séduire un public plus large.

Des shows qui marquent leur temps par leur singularité

La Paris Fashion Week, c’est la représentation pratique de la citation “Paris, ville de la mode”. Les shows peuvent être d’un minimalisme pointilleux ou d’une extravagance unique. En février dernier, alors que le terme “coronavirus” était encore très vague, la maison Marine Serre présente un défilé masqué, des plus avant-gardistes. L’enseigne Balenciaga a, quant à elle, inondée le podium d’eau dans le thème d’une Apocalypse chic – espérons que ce ne soit pas une image trop avant-gardiste d’un futur plus ou moins proche ! Du 28 septembre au 6 octobre prochain, les directeurs artistiques vont donc s’illustrer avec des collections uniques, en vue du contexte actuel.

Les maisons françaises jouent à domicile

Louis Vuitton, Chanel, Dior, Saint Laurent… Voici des noms iconiques qui illustrent le savoir-faire à la Française. Cet évènement est également une bénédiction pour les marques françaises. Stars de la semaine, elles sollicitent les personnes les plus influentes de la planète afin d’exporter leurs modèles au-delà des frontières. La famille Kardashian, en 2018, était au premier rang du défilé Rainbow pour le premier show de Virgil Abloh, directeur artistique de Louis Vuitton pour homme. Emma Chamberlain, influenceuse américaine, est également une chouchou de la maison depuis deux ans. Ses vlogs retraçant son expérience Fashion Week atteignent jusqu’à 12 millions de vues. Cette année, la stratégie marketing est revisitée. Ce sont les décisions prises par les pouvoirs publics de Paris qui détermineront le nombre d’invités, les restrictions physiques…

Vlog d’Emma Chamberlain à la Paris Fashion Week

Nos “expectations” pour cette Fashion Week

Du jean taille basse au néon en passant par les tops asymétriques, les tendances mode des années 2010 furent nombreuses et diversifiées. Pour les tendances Printemps/Été 2021, on attend des sneakers imposantes à l’image de la star de chez Balenciaga, la Triple S, ou de l’ensemble des sneakers Jordan. Les costumes “oversized” pourraient bien continuer à briller sur les podiums, à l’image des enseignes Balmain ou Chanel qui en sont de grands adeptes. Pour le It-Bag du moment, c’est-à-dire le sac à avoir absolument, les maisons optent pour des sacs miniatures : on pourrait assister a une réédition du Saddle de chez Dior ou du mini sac Prada en nylon, qui ont connu un succès fulgurant. Du côté des Outsiders, on va se pencher vers une des nouvelles recrues : l’Ami exécutera son premier défilé à la PFW. Le prêt-à-porter y est souvent composé de tissus fluides aux allures minimalistes et aux couleurs dites facilement “wearable” (portables), rappelant parfois une version plus simpliste de la maison italienne Bottega Veneta.

Reflet de la société, la mode se diversifie au fur et à mesure des années. Portée sur des tendances franches et des couleurs sombres lors des derniers défilés, les créateurs verraient-ils une lueur d’espoir qui viendrait éclairer les garde-robes des Françaises en 2021, ou se pencheront-ils encore une fois vers un univers dramatique et chaotique ? Ce qui est sûr, c’est qu’une nouvelle ère approche et que les codes de la mode n’ont jamais autant été bousculés que ces dernières années. C’est ainsi que cette Paris Fashion Week 2020 s’annonce être capitale pour assurer le futur de la mode dans une époque incertaine et intrigante.

Par Enzo Tarantino

Rédacteur(s)

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
4
J'ai hâte !
1
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
2
Voir les commentaires (0)

Répondre