En lecture
Pour la reprise du RC Lens, “l’objectif c’est de se maintenir en Ligue 1”

Pour la reprise du RC Lens, “l’objectif c’est de se maintenir en Ligue 1”

Franc Haise RC Lens, premier entraînement

Ce matin, le RC Lens ouvrait ses portes pour la première fois à la presse au centre de la Gaillette à Avion (Pas de Calais). Après l’entraînement, le coach Franck Haise et le milieu de terrain Yannick Cahuzac ont évoqué devant les journalistes les objectifs du club, le mercato et l’état de forme du groupe.

Sans surprise, l’objectif est le maintien, et pourquoi pas de faire mieux. Après 4 saisons et 28 matchs passés en Ligue 2, le club souhaite retrouver de la stabilité. Suite à une montée obtenue in extremis, Franck Haise se doit de faire ses preuves. Lui qui a déjà disputé deux matchs de Ligue 1 avec Lorient en 2016 n’appréhende pas vraiment ses débuts avec Lens. “Il faut bien commencer un jour.” Deux victoires en deux matchs de Ligue 2, le début de championnat sera un véritable révélateur pour le coach normand. Il espère que son équipe arrivera prête pour la première journée et que le pic de forme durera le plus longtemps possible.

“Le staff a prouvé qu’il avait le niveau l’an dernier pour que tout le monde puisse aller dans le même sens.” – Yannick Cahuzac, milieu de terrain du RC Lens

Si le coach n’appréhende pas, il reconnaît qu’il s’appuiera fortement sur son staff pour diriger son équipe. Celui-ci a été élargi et renforcé afin d’accompagner au mieux les joueurs et l’entraîneur. La création d’un département “Performance et optimisation” permettra à Franck Haise de prendre du recul et de donner plus de compétences aux joueurs. Les arrivées de Ghislain Dubois et d’Alexandre Pasquani en provenance de Reims viennent ajouter de l’expérience à cette équipe technique.

Une préparation déjà bien entamée

Franck Haise et son staff ont défini trois phases pour leur préparation, la première étant une phase de tests médicaux et de réhabilitation physique. Pour le moment, le travail avec ballon se fait par groupe réduit. L’entraîneur se réjouit d’ailleurs que ces exercices aient pu se faire plus rapidement que prévu. Yannick Cahuzac confie également que le groupe monte déjà en intensité et que le niveau est très satisfaisant après une si longue pause.

Cette phase de reprise sera suivie par un stage en Belgique ponctué de matchs amicaux. Le club ne rencontrera aucune équipe de Ligue 1 avant le début du championnat. Le choix d’équipes belges s’explique par la proximité et le point de vue athlétique. Les équipes belges sont déjà de retour à l’entraînement depuis deux semaines, un moyen de se tester pour le RC Lens. Certains matchs seront doublés face à un même adversaire afin de permettre à un maximum de joueurs de gagner du temps de jeu.

Cette préparation servira également à travailler sur le plan de jeu. Franck Haise a confirmé vouloir s’appuyer sur un système de jeu à trois défenseurs, sans préciser comment s’organisera le secteur offensif.

Un mercato encore agité ? 

Hormis quelques joueurs ayant connu durablement la Ligue 1, l’effectif est jeune et peu expérimenté au très haut niveau. Franck Haise annonçait sa volonté de renforcer son équipe en recrutant un joueur à chaque ligne. On en est encore loin. Trois défenseurs, un gardien… Et pas de véritable nouvel homme fort qui puisse apporter des certitudes tout au long de la saison.

Le mercato est encore long et Franck Haise travaille activement avec sa direction sportive pour finaliser de nouvelles arrivées. Il connaîtra cependant une pause à compter du 10 juillet. Le coach tient néanmoins à s’appuyer sur le noyau fort de la saison passée. Il souhaite pouvoir disposer dans l’idéal d’un effectif de 21 joueurs de champ et de 3 gardiens. Il prévient, “il y aura un peu moins de turn-over dans ce mercato que les années précédentes”. Ce n’est pas ce qui empêchera Lens de recruter. On parle notamment de Gael Kakuta, information qui n’a pas été confirmée par F. Haise.

Corentin Jean RC Lens
Prêté par Toulouse la saison passée, Corentin Jean appartient désormais au Racing. © Arthur Picard

Yannick Cahuzac, 35 ans et homme d’expérience de l’effectif, ne pense pas avoir un rôle particulier à jouer dans cette remontée en Ligue 1. Il se dit heureux des qualités de l’effectif et optimiste quant à l’objectif de départ. Il reste cependant conscient que le groupe reste à étoffer. Lui qui a connu la Ligue 1 durant de nombreuses saisons avec Bastia et Toulouse reconnaît la différence de niveau entre les deux championnats. “Beaucoup de joueurs ne connaissent pas la Ligue 1, et le plus dur reste à faire.”

Yannick Cahuzac et Franck Haise le savent, le maintien ne sera pas facile à obtenir. Mais c’est avec un effectif de qualité et surtout un état d’esprit irréprochable que l’entraîneur espère maintenir le club dans l’élite et redonner au peuple Sang et Or la place qu’il mérite.

 

Arthur Picard

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
0
J'ai hâte !
1
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
  • Tous les articles écrits par la rédaction du Pépère News ou par des pigistes extérieurs au média sont répertoriés ici !

Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR