En lecture
Redécouvrez le monde avec Pico Bogue, la bande dessinée qui fait du bien

Redécouvrez le monde avec Pico Bogue, la bande dessinée qui fait du bien

Couverture Pico Bogue: cadence infernale

Né en 2008, c’est en digne descendant de Mafalda et Charlie Brown que Pico Bogue, petit garçon de dix ans à la tignasse bien encombrante, s’impose dans le monde de la BD.

Attachant, malin et incroyablement pertinent, Pico Bogue, comme toute belle création, aurait pu ne jamais voir le jour. Tout commence lorsque la scénariste belge Dominique Roques décide d’aider son fils, Alexis Dormal, jeune dessinateur, à se faire connaître des éditeurs. C’est alors que commencent de nombreux essais entre la mère et son fils, desquels naît Pico Bogue. Depuis ces essais, douze tomes et deux hors-séries contant le quotidien du jeune garçon ont séduit petits et grands. 

Entre simplicité et subtilité

Lorsque l’on ouvre un Pico Bogue, on y découvre des dessins d’aquarelles aux traits simples qui illustrent la vie d’enfants qui se chamaillent puis qui jouent ensemble, loin de tous soucis. En bref, on y découvre ou redécouvre la candeur. Mais si l’on regarde de plus près, si l’on tourne les planches en prenant le temps de lire chaque case, on fait la rencontre d’un petit garçon philosophe dans un monde authentiquement enfantin où règne l’intelligente innocence. Dominique Roque et Alexis Dormal ont su concilier simplicité et subtilité pour parler de tout et à tous dans leur BD. Que ce soit les poils, la triche, l’art ou encore l’infini, tous les sujets sont abordés avec Pico Bogue et façon Pico Bogue. Ce qui signifie avec humour et jeux de mots placés au centre de la réflexion. Souvent accompagné de sa petite sœur Ana, plus naïve que lui mais pas moins perspicace, le jeune garçon traite de faits sociaux actuels par l’innocence, remettant alors à leur place les plus avertis d’entre nous. C’est une BD tout public, elle parle tant aux enfants qui se reconnaissent dans le personnage principal, qu’aux adultes à qui elle permet de passer un bon moment. Elle nous rappelle aussi que la belle vie est simple.

Première de couverture de la BD L'éthymologie avec Pico Bogue
Première de couverture de la BD L’éthymologie avec Pico Bogue. © DARGAUD

Un coup de cœur

Pico Bogue, c’est aussi une bande dessinée qui aime les mots : jeux de mots, interrogations linguistiques… C’est donc sans surprise que les deux hors-séries se consacrent à l’étymologie. Pico Bogue : L’étymologie sorti en 2018 et Pico Bogue : l’Étymologie volume II sorti en 2019 sont les albums à lire pour décompresser tout en apprenant. Mettez au grenier vos vieux Gaffiot et Bailly et munissez-vous d’un Pico Bogue dont la curiosité se substituera à la vôtre pour apprendre l’origine des mots du quotidien. Une planche, une aventure, un mot… Ce sont définitivement les livres qu’il vous faut pour devenir de véritables linguistes.

 

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
11
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
  • Etudiante en philosophie et à l'académie ESJ Lille.

Voir les commentaires (0)

Répondre

Pépère News

GRATUIT
VOIR