En lecture
Reportage : Un monde Better

Reportage : Un monde Better

Si vous voulez sortir ce soir, oubliez votre plan fade rue de la Soif. Sautez dans un bus direction Villeneuve d’Ascq et rendez-vous dans le meilleur lieu de la MEL. L’ambiance unique du Better ne vous fera pas regretter le déplacement…

Better, halle gourmande

Le concept de ce lieu atypique ? Un food-court, “une bonne grosse coloc entre restaurateurs”, nous dit Lucile, qui tient un des nombreux corners du hangar. En effet, c’est bien un hangar qui a été transformé en véritable lieu de vie. Les lumières colorées éclairent la grande salle commune : bancs, chaises, fauteuils, canapés, vous avez le choix pour décider où poser votre derrière. Le mobilier, la déco, tout est issu de la récup’. On peut tout aussi bien venir à 30 et s’asseoir autour de la même table sans devoir se serrer, venir en date pour boire un verre dans une ambiance plus intimiste, ou venir seul.e dans le coin bibliothèque fait pour vous.

Dans ce lieu, “tu peux venir pour manger, boire un verre au bar, te détendre, t’amuser au flipper, aux fléchettes ou au baby-foot du coin jeux”. Alexandre, de son nom de DJ Chronologik, s’émerveille de la diversité proposée par le lieu depuis la scène où il assure son set de ce soir. Il est présent au Better tous les jeudis, prenant le relais de l’ambiance musicale qui y règne le reste du temps.

La réunion de plusieurs types de restauration autour du monde

Better, c’est un lieu “où tu peux venir manger des cuisines différentes autour de la même table”, se réjouit Nikone qui tient le corner thaï Davonn. Mais ce n’est pas le seul passionné qui a décidé de partager sa cuisine dans cet endroit si particulier. Avec Sam’régal, Julien et Sam proposent une cuisine américaine (burgers, tartares). Lucile, quant à elle, fait découvrir la variété de la cuisine créole avec Touloulou. Son voisin, Joseph, offre à nos papilles de la pure cuisine mexicaine signée Black Bean Chili. Enfin, Naïm s’amuse avec Turn’up à détourner la recette de la crêpe sous toutes ses formes : en cônes, en samoussas, en makis…

Tous les produits sont locaux, bios, labellisés. Julie, la manager du lieu, nous assure travailler avec “les meilleurs fournisseurs de la région”. Et on bave d’avance quand on voit les légumes et le fromage être râpés sous nos yeux, et le poulet frire dans sa panure dorée.

C’est l’innovation, la folie”, nous dit Naïm. “On essaye de développer des produits vraiment bizarres. Par exemple, aujourd’hui on a fait une chantilly au piment d’Espelette et mangue”. Pour l’avoir goûtée, on peut vous assurer que le bizarre est loin d’être l’ennemi du bon !

Better : “créer un monde meilleur”

Better, c’est avant tout un lieu de vie. On peut aussi bien y venir pour boire, manger, faire la fête, entre amis ou en famille, que simplement pour l’endroit en lui-même. Julie résume bien la philosophie de la halle : “J’aimerais que Better puisse s’insérer dans les grandes questions sociétales d’aujourd’hui : sur l’écologie, sur la précarité et sur l’aide et la charité, sur la question de la femme dans notre société. Je travaille l’événementiel, le cadre, la déco autour de toutes ces questions, du bien-être, du bien vivre ensemble, du mieux vivre ensemble”.

En effet, il est difficile de ne pas se sentir comme chez soi dans une ambiance si accueillante. Dès que l’on pousse les portes du hangar, on entre dans une contre-société hors du monde défaillant d’aujourd’hui. Ce lieu veut s’inscrire dans une nouvelle manière de consommer et de vivre ensemble. “Notre crédo, sourit Lucile, c’est de remettre en valeur le “fait maison” dans un lieu vraiment communautaire, ouvert à tous”.

Voir aussi

En partant du Better, on se dit : on va revenir.

Ici le lien de la page Facebook, pour ne rater aucun des nombreux événements à venir (Open Platine, Better Comedy Club, marché de créateurs, Better Vintage Market, concerts, afterworks, expos …)

Better souffre d’un emplacement excentré. Pour vous y rendre, il faudra grimper dans le bus L6 jusqu’à l’arrêt L.A.M. Mais ça en vaut la peine : les tarifs sont très accessibles, et ce pour une qualité exceptionnelle. Par ailleurs, les végétariens trouveront aisément leur bonheur dans les nombreux plats proposés.

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
8
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page