En lecture
Retour sur la prise de bec entre Sciences Po et L’université de Lille

Retour sur la prise de bec entre Sciences Po et L’université de Lille

Ce jeudi se tenait une rencontre entre les deux associations d’éloquence Le Bec et la Plume (Science-Po) et Révolte toi Lille (L’université de Lille). Un débat a donc eu lieu entre les deux associations dans les locaux de Sciences Po sur le thème suivant : Ce gouvernement souhaite rendre obligatoire le droit de vote pour ses citoyens.

Le débat en quelques mots

Commençant par des éloges, les débats étaient introduits par deux jeunes femmes. L’éloge présentée par Sciences Po, Marine Sabria, évoquait l’imagination. Sous une toile poétique, l’oratrice, nous dépeint sa vision de l’imagination :

Imaginer c’est espérer, croire au plus profond de soi et vivre. Imaginer aujourd’hui n’est ce pas construire le monde de demain ?

De quoi commencer le duel de façon douce. Du côté de l’université, c’est le silence et la beauté qui y réside qui est abordée par l’oratrice Laura Roiné. Jonglant entre citations et phrases clinquantes, celle-ci nous plonge peu à peu dans l’atmosphère du débat.

N’ouvre la bouche que si tu es sûr que ce que tu vas dire est plus beau que le silence.

Suite à cette introduction, le débat a pu commencer dans l’ambiance bon enfant d’un public motivé à encourager leurs équipes. C’est Révolte toi Lille qui débute le débat avec un discours de Daniel De Paula, Premier Ministre défendant l’obligation de vote. Puis se suivent les orateurs dans un combat de mots fulgurants et stimulants pour le public. Entre rires et sérieux, les orateurs jouent avec les mots avec brio ! Du côté de l’Université de Lille, Daniel, Abel, Fanny et Mathieu Amara (candidat aux championnats internationaux de débat francophone) et pour Sciences Po c’est Clémentine Schmidt, Gildas Fichet, Hugo Nechelis et Thomas Rezzouk.

Crédit photo : Valentine Machut

Une victoire pour Le Bec et la Plume

Ce sont les discours de l’opposition écrits et déclamés par Sciences Po qui ont le plus charmé les jurys. Soulignant humour et habilité de la parole pour les deux équipes, cette victoire bien que décevante pour Lille 2 reste tout de même une très belle expérience !

De plus, c’est Mathieu Amara qui a reçu le prix du meilleur orateur. On peut d’ailleurs citer ce dernier qui déclame avec brio : “On m’a dit maintes fois que je rencontrerais des échecs dans la vie, je ne m’attendais pas à en croiser en chair et en os”.

Voir aussi

Aussi, c’est plein de petits nouveaux qui ont participé à ce débat puisqu’il était le premier de cinq personnes sur huit. C’est donc un renouvellement des débats auxquels nous pourrons assister cette année !

 

Chloé Lavoisard 

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
3
In Love
8
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page