“Retour vers le passé”, les archives municipales de Lille explorent la ville des années 1920-1930

Hall de l'Hôtel de Ville de Lille

Depuis le jeudi 16 septembre et parallèlement aux Journées européennes du patrimoine (JEP), se tient à l’Hôtel de Ville une exposition visant à mettre en lumière l’évolution majeure qu’a connue la métropole lilloise durant l’entre-deux-guerres. S’appuyant notamment sur des archives municipales, elle est une occasion inédite de mieux connaître l’histoire et le développement de la Métropole Européenne de Lille (MEL).

Aujourd’hui métropole développée et intégrée à l’Europe, hier ville sinistrée par les ravages de la Grande Guerre. Lille est passée par bien des étapes avant d’arborer son visage actuel, et la guerre fait partie intégrante de son histoire (occupée durant la Première, puis Seconde Guerre mondiale).

Mais loin de mettre en scène cette période douloureuse, ce projet organisé par la municipalité place en son cœur l’essor phénoménal de la ville durant les  années 1920 – 1930. C’est en grande partie à ce moment-là que Lille prit la forme qu’on connaît aujourd’hui, avec la construction de monuments emblématiques tels que l’Hôtel de Ville et son beffroi ou bien la Cité hospitalière. Un développement architectural certes,  mais pas seulement. 

Les années 1920 – 1930 : entre modernisation et progrès social

L’exposition se divise en deux grandes parties : la première axée sur la modernisation et l’embellissement, et la seconde sur les avancées socio-économiques réalisées, ainsi que les bienfaits dont les habitants ont pu bénéficier. 

On est d’abord frappés par la métamorphose qu’a connue la ville, si bien “qu’il est difficile d’imaginer à quoi elle ressemblait avant !, déclare un visiteur. Les dégâts subis lors de la guerre ont donné l’occasion à Lille de devenir une métropole plus moderne, dotée de bâtiments qui ont renforcé son identité propre.  

Mais ces projets sont loin de se limiter à une simple fonction esthétique, car le progrès social fut toujours au cœur des initiatives. Le mot d’ordre du processus : “développer le mieux-être des Lillois. On apprend comment la municipalité s’est attaquée aux principaux enjeux du moment : le chômage, la santé et l’éducation. L’absence d’emploi touchant une grande partie de la population, des aides sont déployées afin de palier la pauvreté. Des emplois sont créés grâce aux projets qui fleurissent un peu partout. La création de la Cité hospitalière, imposant bâtiment visant à regrouper tous les services de médecine, a permis de centraliser le traitement des problèmes sanitaires. Quant aux écoles, une multitude d’établissements du primaire et du secondaire sont créés, afin de garantir une éducation à tous les enfants de la ville. 

On prend soin aussi de rendre hommage aux deux principaux maires de l’entre-deux-guerres : Gustave Delory et Roger Salengro. Ils ont pris à bras le corps la tâche de reconstruire la ville. On y découvre l’engagement de ces hommes, qui se sont succédés dans le but d’améliorer les conditions de vie des habitants de Lille au lendemain de la guerre. L’exposition fait la part belle à ceux qui ont marqué l’Histoire de la ville par leurs projets ambitieux, mais aussi à tous ceux qui y ont participé (architectes, ouvriers, personnel hospitalier…). 

Une exposition qui parle d’elle-même

L’événement prend place au sein de l’Hôtel de ville, construit justement durant la période dans laquelle l’exposition nous plonge. Quel meilleur lieu possible pour une immersion complète ? On sillonne les imposantes galeries de la mairie en même temps que l’on en apprend sur sa construction, détaillée au cours de la visite.

Les galeries de l'Hotel de Ville de Lille
Les galeries de l’Hôtel de Ville de Lille © Maël Lapeyre

La force du projet réside principalement dans l’impressionnante collection d’archives municipales mises à la disposition du public. On peut observer des appels à concours pour des plans d’aménagement, des photographies de projets en construction ou encore des maquettes officielles d’architectes sélectionnés par la mairie.  

Si l’accès est libre, gratuit et ouvert à tous les publics, il est aussi possible d’assister à une visite guidée. Une disposition qui, à en croire le livre d’or, permet un apport supplémentaire de détails et une meilleure expérience de la visite. Ce document témoigne d’ailleurs du succès de l’événement et de l’enthousiasme qu’il suscite. Malgré une salle assez vide sur le moment, on peut lire les commentaires laissés par les visiteurs de tous âges manifestant leur appréciation et remerciant la mairie de cette initiative. 

Un public varié défile à l’Hôtel de Ville. C’est surtout la curiosité et l’envie d’en savoir plus sur l’Histoire de leur ville qui intéresse les habitants. Françoise*, 75 ans, originaire de Lille, déclare que “c’est toujours agréable de voir des choses qu’on n’a pas connues” et recommande “de venir à plusieurs“, afin de partager cette expérience en commun. L’exposition reste accessible jusqu’au 15 janvier 2022, et semble n’avoir pas fini de conquérir la curiosité des Lillois.

* le prénom a été changé

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
10
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.