En lecture
Révolution, un geste artistique collectif

Révolution, un geste artistique collectif

Révolution Grand Place Lille

Quatre artistes lillois ont décidé de se réunir autour d’un geste artistique commun, mais surtout de l’ouvrir aux autres. Révolution est une performance artistique collective qui se déroulera le 11 mai sur la Grand Place de Lille.

À Lille, déconfinement rime avec arts. Dès le 11 mai, une performance artistique va venir rappeler l’importance du partage et de la relation aux autres. Tout le monde peut y participer, la durée est indéterminée, et l’objectif est que chacun prenne part à une oeuvre pour rappeler le désir de partager le temps et l’espace au dehors. Les organisateurs nous en disent plus sur cet événement surprenant.

Un protocole basé sur le lien

Le lundi 11 mai, à 10 heures, une première personne viendra se placer au centre de la Grand Place de Lille. Elle y restera immobile et silencieuse durant une demi-heure. Ce temps écoulé, une autre personne prendra le relais en se plaçant en face de celle qu’elle remplacera, à bonne distance, pour un nouveau cycle de 30 minutes. “Elle lui signifie ainsi que la demi-heure est écoulée et qu’elle peut céder sa place à son rythme.” Chaque personne remplacée reste présente durant le cycle suivant. On ne peut participer qu’une seule fois. “Nous ne savons pas à quelle heure se terminera la performance, pour l’instant il n’y a pas de fin. Elle s’achèvera quand plus personne ne prendra le relais.”

Il est possible de rejoindre la performance à tout moment. Pour participer, il suffit de s’inscrire dans ce tableau, et de choisir le créneau qui vous convient pour prendre le relais. Choisissez une heure à la suite des autres par une croix verte, puis validez au bout de la ligne. “C’est un geste artistique, certes, mais surtout un acte collectif, une action commune et citoyenne. Elle nous unit le temps d’un événement.”

L’art pour contrer la peur

Les quatre artistes lillois viennent de différentes disciplines mais se réunissent pour ce projet. “Quand le déconfinement a commencé à être envisagé, nous nous sommes dit : qu’est-ce que l’on peut faire ensemble ?” La performance artistique est avant tout collective, chacun peut y prendre part. L’objectif est de transformer la peur de la maladie et plus particulièrement de la contamination “en un principe d’action et de vie”. Ce rôle, il n’y a que l’art qui puisse le jouer. L’art est ici présenté au profit d’une nouvelle forme de communauté puisqu’il permet d’effacer la distinction entre artistes et non-artistes. Le temps d’une performance, la communauté retrouve son corps et prend soin de celui des autres.

“De nombreuses tribunes ont été rédigées ces dernières semaines pour appeler au changement. Cette performance est une proposition : ralentir, observer, panser, échanger, partager, plutôt que de retrouver immédiatement des vies divisées.” Il est nécessaire de rappeler combien l’art et le collectif sont primordiaux, et doivent être mis au centre de la cité. Ce projet artistique a été conçu tout d’abord en pensant au lien qui unit les participants. C’est un protocole que tout le monde peut suivre, “mais qui laisse aussi une très grande liberté à chacun, et offre un peu de sérénité”. Simple, c’est une forme nouvelle à l’intérieur de laquelle chacun a le pouvoir de décider.

Déjà organisé en 2018 sur la même place, Révolution a une toute autre portée aujourd’hui. Après plus de cinquante jours de confinement, c’est l’occasion de retrouver la possibilité de gestes communs, sans aucune distinction, au sein de l’espace public. “C’est une opportunité de se réunir pour prendre le temps d’apprivoiser à nouveau l’espace public, la ville et notre relation aux autres, sans prendre de risques à aucun moment pour sa santé.” Les organisateurs espèrent que tous les participants pourront trouver refuge en ce geste artistique collectif, mais surtout matière à échanger, penser, pour le futur.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
1
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre