En lecture
Roméo Elvis : le Nicolas Hulot belge ?

Roméo Elvis : le Nicolas Hulot belge ?

Mardi 15 janvier 2019 aux alentours de 17 heures, le célèbre site de pétition en ligne change.org a enregistré une nouvelle pétition. Encore un gilet jaune qui veut rembourser ses frais d’avocats ou des stars déchus de la télé-réalité qui veulent financer leur tour du monde, allez-vous me dire ? Et bien non. Cette fois-ci, c’est le rappeur belge Roméo Elvis, figure de la scène rap actuelle, qui a lancé sa pétition, autour d’un joli hashtag, #MAGOURDEAMOI. Et le sujet est sérieux : établir les gourdes pour les enfants dans les établissements scolaires publics belges.

Un combat sanitaire…

Officiellement, cette pétition se nomme “Pour la promotion de la gourde au sein des établissements scolaires publics ! Urgence !“, et compte, à l’heure où ces lignes sont écrites, 7.500 signataires. Le rappeur star s’est donc lancé dans le grand bain en ce joli mardi 15 janvier, avec un but bien précis : remplacer les bouteilles en plastique dans les écoles de son pays, par des gourdes. Il justifie sa volonté et son combat avec tout d’abord des arguments sanitaires. Ce dernier écrit que “les bouteilles en plastique sont mauvaises pour l’environnement et pour la santé“, avec des chiffres à l’appui. Nous sommes évidemment allés vérifier, et le constat est sans appel : dans une étude de mars 201893% de plus de 250 échantillons d’eau en bouteille contenaient de minuscules particules de plastique dont les dangers sur la santé sont méconnus ! 

Voir aussi

… mais aussi environnemental !

Au-delà de l’aspect sanitaire, Roméo Elvis alerte aussi sur le principal enjeu de notre 21ème siècle : l’écologie. Encore un discours de rappeur bobo bien-pensant, certains diront. Peut-être, mais il nage en pleine vérité. Ici à nouveau, aux côtés de sa proposition d'”installer des points d’eau dans les écoles et fournir des gourdes aux élèves entre 6 et 18 ans“, il fournit des données chiffrées tirées de rapports de la FEBED. Les chiffres sont à nouveau consternants : l’utilisation pendant une année d’une gourde de type standard reviendrait à économiser 150 bouteilles en plastique. Quand on sait qu’une bouteille en plastique met entre 100 et 1.000 ans à se décomposer dans la nature, on ne peut que soutenir cette initiative…

Un combat sérieux et sensibilisateur

Malgré l’image décalée que l’on peut se faire parfois de Roméo Elvis, la bataille en faveur de la gourde qu’il a lancée n’en demeure pas moins sérieuse et importante. Même s’il n’a entrepris cela qu’en Belgique pour le moment, il a déjà motivé ses fans à passer à l’action en Suisse, et surtout en France. C’est ici tout l’intérêt qu’une personnalité publique comme le rappeur belge parle de ce fardeau environnemental : en tournant avec un peu de dérision et de folie le problème des bouteilles en plastique, il permet de sensibiliser ses fans, plutôt jeunes, sur un sujet qu’ils doivent prendre en main. Reste à voir si ses fans suivront, et si Roméo Elvis deviendra la nouvelle figure de l’écologie…

#MAGOURDEAMOI

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page