En lecture
Saison terminée mais une place européenne pour l’ESBVA-LM

Saison terminée mais une place européenne pour l’ESBVA-LM

ESBVA-LM basket féminin

Suite à la décision de la Fédération Française de Basket prise le 10 avril dernier, le championnat féminin ne se terminera pas. En effet, les six derniers matchs ne se disputeront pas, aucun champion ne sera désigné ainsi qu’aucune descente vers la LFB. Malgré cela, des places qualificatives ont été attribuées pour l’Euroligue et l’Eurocup. L’ESBVA-LM acquiert le dernier billet pour l’Eurocup [équivalent de l’Europa League en foot].

C’est donc à la huitième place que les Guerrières concluent leur saison 2019-2020 avec un bilan de 7 victoires pour 9 défaites. Après un début de championnat difficile avec notamment des blessures et un effectif renouvelé, l’ESBVA a terminé dans ses objectifs. Sixième à mi-parcours, les joueuses de Rachid Meziane ont un peu dégringolé, ce qui s’explique par un calendrier peu favorable. En effet, Villeneuve a joué contre les équipes du haut de tableau alors qu’elle devait jouer face à des équipes plus à sa portée.

Malgré ces défaites face aux gros, L’ESBVA a montré qu’elle pouvait largement rivaliser face à ces équipes. La défense a été la pièce maitresse sur certains matchs, ne laissant pas de deuxième chance, mais aussi l’agressivité, provoquant des pertes de balles. Les recrues comme Hampton ou Rush ont mis du temps à s’acclimater et créer des automatismes mais sont devenues rapidement des leaders d’équipes. Lisa Berkani a été très précieuse en sortie de banc, ainsi que la recrue hivernale Megan Magarity au rebond. L’infatigable capitaine Jo Gomis a souvent été dans les bons coups pour mettre à l’abri ou pour réveiller son équipe. Le bilan est donc plutôt positif mais il reste des secteurs à travailler.

Les points à améliorer pour l’an prochain

Le principal est l’attaque. Seulement la 9ème meilleure attaque du championnat, les Guerrières ont peiné du côté offensif. Soit gênées par la défense adverse de nombreuses pertes de balles ou simple manque d’adresse, l’ESBVA a perdu beaucoup de matchs sur cette inefficacité. L’explication peut aussi être au niveau de la circulation de balle, avec des tirs trop rapides à faible réussite, mais aussi un manque de jeu sans ballon. C’est donc le secteur le plus important à travailler durant cette intersaison.

Le deuxième se trouve au niveau du dernier quart-temps. Les Guerrières ont trop de fois lâché face aux grosses équipes dans les dix dernières minutes. La fatigue rentre en jeu mais cela est dommage, après 30 minutes où l’équipe fait plus que de rivaliser, de perdre d’au moins 10 ou 15 points le dernier quart-temps.

Enfin, au niveau du recrutement pour l’an prochain, une intérieure ou une ailier plus impactantes ne seraient pas de refus car cela permettrait d’augmenter la profondeur du banc qui des fois ne pèse pas assez sur les maths.

Classement final LFB saison 2019-2020

Seront en Euroligue : Lyon-ASVEL Féminin, Bourges et Lattes-Montpellier

Seront en Eurocup : Basket Landes, Landerneau, Flammes Carolo, Roche Vendée et Villeneuve d’Ascq

Vous l’aurez donc compris, c’est avec une très bonne nouvelle que les Guerrières peuvent partir en vacances avant d’entamer la préparation pour la saison prochaine. Le recrutement va être important pour compléter un collectif bien huilé et pouvoir rivaliser en Europe mais aussi viser plus haut en championnat !

Quelle est votre réaction ?
Excited
0
Happy
1
Hilarious
0
In Love
0
Not Sure
0
Sad
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Haut de la page