Séries Mania 2021. Kamikaze, le cocktail danois explosif d’HBO

Kamikaze HBO

Mardi 31 août, les spectateurs du Nouveau Siècle ont assisté à l’avant-première mondiale en présence de l’équipe de la tant attendue série Kamikaze, première production européenne d’HBO. Provoquant une vague d’émotion dans la salle, cette création scénarisée par Johanne Algren, produite par Ditte Milsted et réalisée par Kaspar Munk a totalement conquis le public lillois grâce une proposition décalée.

“On va s’écraser. Fais ce que tu veux. Je t’aime. Papa.” Voici le message que Julie reçoit alors qu’elle s’apprête à organiser la plus grande soirée de Copenhague. Son père, sa mère et son frère viennent de perdre la vie dans un accident d’avion au Rwanda, bouleversant ainsi totalement la sienne. Alors qu’elle menait une vie parfaite en tant qu’influenceuse beauté, la jeune femme de 18 ans perd d’un coup tous ses repères. Dès lors, elle se lance dans une aventure tête baissée aux quatre coins du globe, sans jamais regarder derrière elle.

Une comédie dramatique déconcertante

À première vue, Kamikaze n’est pas une série joyeuse. Elle parle avant tout de la mort, du deuil et du suicide. Ce sont des sujets lourds, sombres et difficiles à porter à l’écran. Julie est suicidaire, elle n’a plus de raison de vivre, elle n’a pas envie de se battre. Le spectateur est au courant de toutes ses pensées morbides. Certaines scènes sont pesantes. Pourtant, c’est bien une comédie dramatique. Elle traite avec un angle délirant le sujet du suicide, lui donne un nouveau regard. On se laisse rire des manigances sombres de la protagoniste.

La scénariste Johanne Algren ajoute : “Cette adolescente est projetée dans la vie suite à un immense traumatisme alors qu’elle est très jeune. Elle se sent trahie par la vie et adopte un certain cynisme. J’ai voulu raconter tous les aspects de cette expérience.” Le scénario totalement imprévisible avec des situations plus loufoques les unes que les autres traduit ce cynisme ambiant. Tout compte fait, quand on y regarde de plus près, Kamizaze n’est pas si sombre que cela, et c’est ce qui fait son charme.

Kamikaze HBO
Julie et ses amis, quelques minutes avant de recevoir le sms qui va bouleverser sa vie. ©HBO Nordic AB

Le dynamisme à l’état pur

La série ne comporte que huit épisodes d’une trentaine de minutes en moyenne, ce qui permet au spectateur de ne pas voir le temps passer. Les lumières utilisées sont vives tandis que les tenues flashy de Julie divergent de l’état dépressif dans lequel elle se trouve. La bande son aux basses puissantes donne du rythme à l’histoire. Le choix du montage est crucial et ajoute une nouvelle touche dynamique. Il y a un mélange de formats d’image assez éclectique : des images d’archives, des images d’animation ou encore des captures d’écran.

Le réalisateur Kaspar Munk explique : “C’est particulièrement important pour l’histoire et pour la description de l’émotion ressentie par Julie. Cela donne un certain style qui est assez particulier, comme l’est le personnage. C’est très intéressant car cela donne des strates d’expression très différentes les unes des autres mais très belles. Cela permet de se projeter dans la perception du monde et dans la vie de Julie.”

Kamikaze HBO
Marie Reuther joue avec brio la jeune Julie. ©HBO Nordic AB

Marie Reuther, révélation de Séries Mania

Kamikaze ne serait pas aussi puissante sans l’interprétation phénoménale de Marie Reuther. Quasiment seule tout le long des épisodes, l’actrice porte la série sur ses épaules. À ce propos, elle déclare : “Le script m’a donné beaucoup d’espace pour avoir de la présence dans cette solitude. J’ai essayé de créer un univers pour Julie de telle sorte qu’elle puisse réagir aux situations qui se présentent à elle. En vivant ce deuil, elle a en permanence des éléments qui lui rappellent sa perte.” Comme l’explique parfaitement Johanne Algren, Julie essaye de “mener une vie sans vivre tout en essayant de réintégrer la vie“. Avec cette performance, Marie Reuther décroche le prix d’interprétation féminine dans la catégorie Compétition Internationale pour son premier rôle dans une série.

Kamikaze reste encore absente des pays francophones, mais sera bientôt disponible sur HBO Max aux États-Unis. Si les producteurs font tout pour que la série soit diffusée en France, il est probable qu’elle le soit dès que la plateforme de streaming de WarnerMedia aura débarquée dans l’Hexagone. Elle a toutes ses chances de remporter le prix dans la Compétition Internationale.

Quelle est votre réaction ?
J'adore !
2
J'ai hâte !
0
Joyeux
0
MDR
0
Mmm...
0
Triste...
0
Wow !
0
Voir les commentaires (0)

Répondre

Votre adresse Email ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.